Une Église plus accueillante envers les personnes en recherche spirituelle

by Fotonerd on Pixaybay

Comment l’Église peut-elle mieux accueillir ceux et celles qui sont en recherche de Dieu ?

Le jour est finalement arrivé : celui où il nous faut passer de la réflexion à l’action. Ce passage de l’une à l’autre n’a pas pour vocation de conformer l’Église à notre culture, il découle plutôt d’une bonne compréhension de l’Évangile.

Le Nouveau Testament soutient l’idée que l’Église doit accueillir ceux qui sont en recherche spirituelle. Jésus aimait beaucoup cette idée, tout comme Paul. Pierre et les autres apôtres en étaient eux aussi de fervents défenseurs, comme en ont attesté leurs lettres adressées à toutes les églises qu’ils avaient implantées : elles accueillaient les personnes en recherche. Puisque c’était la norme au premier siècle, l’Eglise du 21ème siècle doit elle aussi être fondamentalement ouverte et accueillante envers les personnes en recherche.

Commençons par définir ce que signifie être « accueillant » vis-à-vis des personnes en recherche. Quand nous imaginons une assemblée accueillante, nous pensons à des individus habillés en jeans, à des lumières flashy, du café équitable — et une tendance à se concentrer davantage sur des besoins perçus que sur Jésus-Christ et son Évangile. On s’imagine que les non-croyants viendraient davantage si nous faisons en sorte que notre église ressemble moins à une « église ». Nous nous débarrassons donc des choses qui rendent le christianisme dérangeant et rebutant, pour attirer davantage de personnes « en recherche ». Nous essayons d’être cool et pertinent, puisque c’est là ce que veulent les personnes « en recherche ».

Ah oui ? Je n’en suis pas si sûr…

Qui sont les personnes en recherche ?

Le Dieu trinitaire est à la fois le moyen et le but du salut. Le Père nous attire au Fils, l’Esprit nous convainc et nous permet de reconnaître notre péché, nous éveillant ainsi à la vie avec Dieu (Jean 6:44; Romains 8:11; Éphésiens 2:6; Colossiens 3:3). Abandonnés à nous-mêmes, aucun d’entre nous ne chercherait Dieu. Comme le déclare l’apôtre Paul : « Il n’y a pas de juste, pas même un seul ; aucun n’est intelligent, aucun ne cherche Dieu » (Romains 3:10-11). Livrés à nos propres moyens, nous restons morts à cause de nos transgressions (Éphésiens 2:1). Nous sommes à la fois incapables de chercher Dieu et hostiles à son égard (Romains 8:7).

Si nous sommes faits pour chercher Dieu, alors Dieu doit agir. Il doit intervenir pour que nous le désirions. Jésus explique en effet : « Personne ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m’a envoyé ne l’attire » (Jean 6:44). Si chercher Dieu n’est possible que s’il intervient lui-même, cela signifie que le Saint-Esprit a rendu les personnes en recherche sensibles aux délices l’Évangile.

Ceux qui sont en recherche cherchent l’Évangile

Alors comment pouvons-nous répondre aux besoins de ces personnes ? Comment pouvons-nous accompagner ceux que Dieu a lui-même mis sur le chemin de l’union à Christ ? Comment pouvons-nous les encourager à s’attacher aux belles vérités auxquelles ils ont été rendus sensibles ?

La réponse est simple : offrons-leur l’Évangile. Les concerts de rock, les bières artisanales et les t-shirts gratuits ne sont pas des choses mauvaises en soi. Mais elles n’ont jamais changé le cœur de qui ce soit par elles-mêmes. Donnons aux personnes en recherche ce après quoi leurs âmes soupirent. Montrons-leur ce à quoi Dieu les a rendus sensibles. Présentons-leur Jésus-Christ. Révélons-leur les vérités de l’Évangile pour qu’ils ne puissent qu’admirer la beauté de Jésus. La personne qui est véritablement en recherche est celle que Dieu attire à Jésus-Christ. Présenter Christ autrement que par le biais d’un Évangile inaltéré causerait un tort énorme.

Les méthodes humaines éloignent du divin

Quiconque est davantage intéressé par les lumières flashy et les sermons de 20 minutes inspirés par la sagesse humaine sera probablement rebuté par l’Évangile dans toute sa vérité. Voici ce que Paul Washer [1] a observé :

« Si vous utilisez des méthodes humaines pour attirer des gens, vous allez attirer des personnes plus focalisées sur l’humain que sur le divin, et il vous faudra continuer sans cesse à utiliser des méthodes toujours plus humaines pour qu’ils restent dans l’assemblée. [Les personnes réellement en recherche] désirent sincèrement être près de Jésus-Christ, entendre sa Parole, être transformées. Elles n’ont besoin de rien d’autre si ce n’est d’un vrai culte rendu au vrai Dieu, et ne désirent rien d’autre si ce n’est que la Parole leur soit prêchée (et vécue autour d’eux). Voilà ce qu’elles veulent. »

Une église qui accueille véritablement les personnes en recherche proclame courageusement l’Évangile de Jésus-Christ. Elle le présente comme l’objet le plus digne de notre affection et soumission, celui qui est le plus digne d’être glorifié et loué. On ne peut chercher Dieu que si on a commencé ressentir quelque chose pour son Fils.

C’est pourquoi une assemblée qui a vraiment à cœur d’accueillir les personnes en recherche enseignera les vérités intemporelles de l’Évangile, révélant par-delà les bancs de l’église le Dieu trinitaire dans toute sa gloire.

————————

[1] Extrait du sermon de Paul Washer sur « Le grand péché du pasteur américain » (en anglais, non traduit) : The Great Sin of the American Pastor

EN VOIR PLUS
Chargement