×

De tous les attributs divins, l’amour de Dieu est peut-être le plus difficile à concevoir sans automatiquement le comparer aux versions moindres qui définissent notre compréhension de l’amour humain. L’amour humain, même à son plus haut degré, ne peut que reproduire médiocrement l’amour pur et saint de Dieu. Et bien que nous appréciions l’amour entre amis ou entre membres de la famille, nous avons tendance à accorder une plus grande valeur à l’amour romantique. Le succès prodigieux du film Titanic témoigne de la passion de notre culture pour l’amour romantique. Vivre sa vie sans amis ou sans famille peut se concevoir, mais sans un partenaire de vie ? Impensable.

Bien que nous appréciions l’amour entre amis ou entre membres de la famille, nous avons tendance à accorder une plus grande valeur à l’amour romantique.

Notre passion pour l’amour romantique a commencé à redéfinir la manière dont nous parlons des gens ou des choses. Elle a commencé à offrir des alternatives à l’uniformité du verbe aimer. Nous craquons ou nous nous enflammons, nous sommes obsédés, nous raffolons, nous adorons… que nous parlions de nouveau-nés ou de nouveaux parfums de glace. Déclarer simplement que nous les aimons n’est plus suffisant puisque les formes d’amour non romantiques n’évoquent pas une émotion qui subjugue.

Lui ressembler

Lui ressembler

La Maison de la Bible - Évangile21. 192 pages.

Dieu se préoccupe avant tout de ce que nous sommes ensuite, seulement, de ce que nous faisons

La volonté de Dieu ne nous est pas cachée, elle nous est très précisément révélée dans sa Parole. Pour la voir, cependant, il importe que nous nous posions la bonne question…et la réponse proposée dans ces pages est magistrale. Elle tourne nos regards vers la personne de Dieu et ses attributs communicables puis montre en quoi nous sommes appelés à Lui ressembler.

La Maison de la Bible - Évangile21. 192 pages.

Parfois, nous invitons même notre passion pour l’amour romantique à envahir notre adoration pour Dieu. Considérons, par exemple, les paroles de cette chanson qui déclare : « Mes mots seront peu nombreux, Jésus. Je suis amoureux de toi. » Amazon offre une sélection de livres, tee-shirts ou pièces d’art qui encouragent vivement les chrétiens à « tomber amoureux de Jésus» ou à «s’abandonner à la plus grande histoire d’amour de leur vie». Si le Christ est l’époux, et l’église, son épouse, ce langage ne détonne peut-être pas complètement. Mais la Bible décrit notre relation avec Christ en des termes qui ressemblent moins à l’idylle passionné de Jack et Rose et plus à l’engagement inébranlable de Jack et Lucille.

La langue française aurait probablement besoin de quelques mots supplémentaires pour décrire l’amour. Mais ce n’est pas le cas de la langue dans laquelle la Bible a été écrite. Le grec du temps de Jésus, qui est aussi celui du Nouveau Testament, fait la distinction entre quatre types d’amour et utilise un terme spécifique pour chacun d’eux. Nous familiariser avec ces termes nous aidera à comprendre comment la Bible décrit l’amour de Dieu et nous permettra de dissiper le brouillard culturel qui s’attarde autour de nos propres conceptions de l’amour divin.

  • Eros est le terme utilisé pour décrire l’amour romantique.
  • Philia est le terme utilisé pour décrire l’amour fraternel.
  • Storge est le terme utilisé pour décrire l’amour d’un parent pour son enfant.
  • Agape est le terme utilisé pour décrire l’amour de Dieu.

Comment la Bible utilise-t-elle ces différents termes ? Dans sa forme nominale ou verbale, le mot philia est utilisé 54 fois dans le Nouveau Testament. Storge et eros n’apparaissent pas du tout. Quant au mot agape, il apparaît 259 fois !

EN VOIR PLUS
Chargement