L' auteur

Rachel Yates a le privilège d’avoir des origines écossaises, mais a grandit en France, et vit aujourd’hui en Franche-Comté avec son mari Eddy. Ensemble, ils sont missionaires parmi les étudiants avec le Foyer Evangélique Universitaire, et ont eu 4 enfants. Puisqu’elle aime lire, écrire, et enseigner, elle a fait une formation en traduction, puis a enseigné avant de se plonger dans le ministère auprès des étudiants français et étrangers dans les différentes villes où elle habité avec Eddy. Elle a un fardeau particulier pour l’accompagnement des personnes en souffrance, et aime passer du temps avec les gens … si possible en buvant du thé.

Le jour où le coronavirus a fermé les écoles et ouvert les oreilles de mon enfant craintive

 | 
Comme bien souvent, c’est dans un moment anodin de notre journée, en marchant le long de la rivière près de chez nous, qu’une conversation

Le danger de la comparaison

 | 
Il suffit de pas grand-chose. Mon reflet dans la

La liberté dans l’oubli de soi

 | 
Vous êtes-vous déjà cogné l’orteil contre un pied de

La dépression

 | 
Je ne peux qu’imaginer à quel point la rédaction

La pause qui s’impose : pourquoi je fais partie d’un groupe de croissance.

 | 
Les Bibles sont ouvertes, les carnets de notes prêts
EN VOIR PLUS
Chargement