Lettre ouverte à ceux qui sont désinvoltes face à leur péché sexuel

Cher ami,

La sexualité est comme un feu. Quand il brûle dans l'âtre, un bon feu réchauffe et illumine la pièce, augmentant la joie et la communion. Mais quand le feu commence au mauvais endroit, la maison brûle. Est-ce que votre sexualité brûle au mauvais endroit ? Traitez-vous le péché sexuel à la légère ? Comment savez-vous comment cela est arrivé ? Permettez-moi de vous présenter quelques tests qui pourront éveiller votre conscience.

  • Est-ce que ce que vous faites est simplement mauvais ? Les maux évidents de l'immoralité sexuelle ne sont pas difficiles à identifier. Notre culture rend les eaux terriblement boueuses et prêche la doctrine selon laquelle l'eau sale est bonne à boire. Mais la limite entre l'amour et la convoitise est claire. Nous devons traiter les autres humains comme des membres de notre famille. Vous ne traitez pas comme objet sexuel une personne que vous êtes appelé à traiter comme votre frère ou votre sœur, votre mère ou votre père, votre fils ou votre fille. La sexualité est réservée pour le mariage. Vous êtes appelé à protéger les autres personnes, pas à les convoiter. Une immoralité consensuelle reste toujours de l'immoralité.

  • Êtes-vous captif du sexe ? Une sûre indication est que vous êtes préoccupé. Quand quelque chose prend trop d'importance dans vos pensées, quand vous êtes poussé, quand vous devez le faire et que vous le faites aussitôt, que vous ne pouvez vous empêcher de le faire, que vous ne pouvez pas ne pas le faire, c'est que vous avez un problème. Quand la sexualité devient obsessionnelle, impulsive et contraignante, alors vous êtes en train de vous perdre.

  • Cachez-vous ce que vous faites ? Cacher ce que vous faites et le temps que vous passez à le faire est une autre sûre indication. Le mal n'aime pas la lumière (à moins qu'on ne soit devenu sans honte et impudent). Nous cachons quand nous savons que quelque chose est mal. Si vous créez un jardin secret de quelque sorte dans votre vie, alors les choses qui ont changé grandissent inévitablement. Ainsi nous cachons les choses au regard des autres, au regard de notre conscience, au regard de Dieu.

  • Vous servez-vous de la sexualité comme un refuge ? L'ennui, le stress, la solitude et la peine créent en nous la tentation de trouver une échappatoire. Cherchez-vous à fuir l'inconfort et à masquer votre peine ? Nous sommes censés regarder la peine en face, saisir l'expérience, prendre cela en main pour l'amener à notre Dieu, crier à l'aide, trouver un refuge et alors de faire ce qui peut être fait constructivement quelques faibles en apparence que soient nos capacités.

Si vous êtes devenu désinvolte au sujet de votre péché sexuel, j'espère que ma liste suscite un juste malaise. Les feux brûlent aux mauvais endroits. Est-ce qu'il y a quelque chose d'incorrect dans votre comportement sexuel ? Vous êtes un enfant de la lumière – ne marchez pas dans les ténèbres ! Le point de vue de Dieu est bon, droit et vrai. Il vous appelle. Marchez comme un enfant de la lumière – car le fruit de la lumière consiste en tout ce qui est bon, droit et vrai. Le Dieu qui nous invite à entrer dans ce qui est bon, nous avertit aussi contre tout ce qui est mauvais. Vous pouvez être sûr de ceci : quiconque est sexuellement immoral n'a pas d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Ne laissez personne vous séduire par ces paroles vides. À cause de ces choses la colère de Dieu vient sur les désobéissants. C'est la substance d’Éphésiens 5.5-9.

Car vous pouvez être sûr de ceci, que quiconque est sexuellement immoral ou impur ou qui est plein de convoitises (c'est à dire idolâtre), n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vaines parole, car à cause de ces choses la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion.c'est pourquoi ne vous associez pas avec eux ; car autrefois vous étiez ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière (car le fruit de la lumière consiste en tout ce qui est bon, droit et vrai).

Par la miséricorde de Christ vous allez vivre une vie plus brillante plus aimante et plus fructueuse.

Prenez cela à cœur. Ne laissez pas la pression de vos pairs ou la culture vous séduire. Par la miséricorde de Christ vous allez vivre une vie plus brillante, plus aimante et plus fructueuse.

Comment allez-vous changer ? Il y a de nombreuses facettes à cette grande question, mais je vais vous en montrer quatre. Premièrement, le point de départ du changement c'est de dire : « Ce que je fais est mal. » Reconnaître cela vous oriente dans la bonne direction.

Mais Dieu ne vous demande pas seulement de reconnaître les choses. Le second pas est de réaliser : « J'ai besoin de la miséricorde de mon père. J'ai besoin qu'il m'aime et qu'il me pardonne. J'ai besoin de sa force et de son pardon. » Reconnaître le mal qu'on a fait conduit à une sensibilité au fait que vous avez besoin de quelque chose que seul Dieu peut vous donner – quelque chose qu'il vous donne librement. Il se donne lui-même en Jésus-Christ.

Le troisième pas du changement est d'agir sur ces choses. Le Seigneur vous appelle à le chercher, à le trouver et à recevoir de lui ce dont vous avez le plus besoin. Psaume 25, 11 amène cela à la vie :

pour l'amour de ton nom, O SEIGNEUR

pardonne ma culpabilité car elle est grande.

Remettez-vous aux soins de votre Père. Trouvez grâce et secours en dehors de vous. Cherchez et vous trouverez la miséricorde dont vous avez besoin.

 

FAIRE TOUTES CHOSES NOUVELLES

Ce livre apporte l'espoir au sein du brisement sexuel : la grâce et la miséricorde de Jésus, la vérité qui secourt, la miséricorde qui dure à la fois pour ceux qui sont sexuellement immoraux et ceux qui sont des victimes sexuelles.

Le quatrième pas n'est pas réellement un stade, c'est un style de vie. C'est le fait d'apprendre à marcher dans ce à quoi ressemblent ces choses « bonnes, droites et vraies ». Ceci a différents aspects qui se manifestent à divers moments de nos vies. Choisissez de passer du temps avec des compagnons différents. Installez un logiciel de filtrage pour vos écrans. Décidez-vous à rendre compte de votre conduite à quelqu'un en qui vous avez confiance. Faites les types de changements de votre façon de vous conduire qui vous sortiront du sentier dans lequel vous vous êtes jeté dans les difficultés. Jésus utilise une image particulièrement vivante de la manière de traiter notre propre mal. Si votre main vous fait pécher, coupez la ; si votre œil vous fait pécher arrachez-le. Il nous bouscule par l'idée d'une radicale amputation du mal. Et bien entendu aucune de ces batailles n'est gagnée une fois pour toutes. Dieu a l'intention de produire en vous une consécration résolue pour traiter sérieusement ce qui est mal, pour avoir besoin de lui, pour chercher ce qui est bien C'est un combat continu.

Voici maintenant une des choses les plus utiles que j'ai entendue tôt dans ma vie chrétienne. Représentez-vous votre âme comme une chambre. Quand vous êtes dans le péché cette chambre est pleine de forces ténébreuses, de gens ténébreux et de ténèbres. Il y a deux façons de vous débarrasser des ténèbres dans votre âme. Une solution est de les chasser, de les combattre, de leur résister et de les rejeter. L'autre manière de faire est de remplir la chambre de lumière Tandis que votre âme se remplit de meilleures personnes, de meilleures choses à faire et de plus de raisons de vivre dans la lumière, alors il y a moins de place pour les ténèbres.

Jésus vous adresse un magnifique appel. Il vous invite à vivre une vie radicale. Il jette un défi aux personnes qui pensent qu'il est bien de faire le mal. Il jette un défi aux personnes qui pensent qu'elles ont dépassé les valeurs culturelles démodées. Il jette un défi aux personnes qui pensent que lest affirmations de la culture d'aujourd'hui sont bonnes, droites et vraies. Ne suivez pas la foule. Ne dérivez pas avec la culture contemporaine. Faites ce que Flannery O'Connor disait que nous devrions faire : « Poussez contre l'époque actuelle aussi fort qu'elle pousse contre vous. » Vivez dans la lumière du jour et non dans l'ombre et les ténèbres.

Trouver la miséricorde du Christ et apprendre à marcher dans sa lumière est courageux. Cela aura un impact sur les gens autour de vous. Vous ferez la démonstration que le Seigneur est là. C'est bien plus grand que chacun d'entre nous individuellement. Dans un monde où la lumière sur ce qui est bien et mal en matière sexuelle disparaît vous avez l'occasion d'allumer la lumière.

– David.

 


Retrouvez David Powlison lors du prochain séminaire proposé par Évangile21 en mai 2018. Il interviendra notamment sur la thématique de l’exercice de la relation d’aide au sein de l’église locale. Il proposera également deux ateliers « Se comprendre soi-même et les autres » et « Aider mon prochain oui, mais comment ?

Plus d’informations et inscription au séminaire : http://seminaire2018.evangile21.org

 

Cet article vous a plu ? Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − onze =

EN VOIR PLUS
Chargement