×

Peut-on conseiller bibliquement un incroyant ?

Question : Comment appliquer le modèle de counseling biblique aux personnes qui ne veulent rien entendre au sujet de la Parole et de Jésus ? Le plus souvent, ce qu’ils ont besoin d’entendre est assez évident (par exemple l’amour de Dieu, le pardon des péchés). Devrions-nous tout de même leur partager les vérités bibliques dans ces situations ? Si la personne à qui vous parlez ne veut tout simplement rien entendre à propos de la Bible ou de Jésus, vous pouvez envisager plusieurs approches, selon la situation. Un franc-parler constructif et rempli d’amour est un don de Dieu. Vous pouvez...

Le désespoir et le désir de mourir

Lorsque nous jugeons notre souffrance inutile – sans raison –, nous sommes tentés de céder au désespoir. La femme qui est en travail est capable de supporter sa douleur parce qu’elle engendrera la vie. Ceux qui sont atteints d’une maladie en phase terminale ne sont pas animés du même espoir que la femme qui donne naissance à un enfant. Si la mort est une fin en soi, la souffrance dont elle s’accompagne devrait nous faire sombrer dans un désespoir absolu et infini. Il reste que le message de Christ indique que la mort n’est point à la mort, mais à...

Colère et Proverbes

Ces derniers temps ont été extrêmement mouvementés. Entre l’instabilité politique du monde et l’instabilité présente des circonstances, confusion et amertume règnent. Je ne me souviens plus de la dernière fois où j’ai pu regarder les infos sans y voir une personne en colère. Dans un monde déchu, la colère est inévitable. C’est normal d’être en colère face à l’injustice, face au mal et au péché. Alors on le sait, il y a des colères saintes, constructives, nécessaires, mais également des colères fruits du péché, destructrices, inutiles. Comme le disent ces proverbes français : « Quand les brebis enragent, elles sont pires que...

Mieux comprendre les influences biologiques dans notre counseling

Comment discerner si un comportement spécifique trouve sa racine dans un péché de l’individu, ou se trouve être la conséquence de vivre dans un monde déchu (c’est-à-dire le résultat de nos corps déchus) ? J’accorde une attention particulière à la présence de facteurs de causalité physiologiques dans le combat de la personne conseillée, dans les situations suivantes : si ses difficultés s’intensifient ou changent brusquement ; si ses luttes restent sévères malgré son engagement dans le processus de counseling ; si ses luttes perdurent de manière inhabituelle. Ces facteurs ne pointent pas forcément vers un élément de causalité physiologique important,...

Plus de ressources

Trier par :
EN VOIR PLUS
Chargement