Nous avons un problème… mais Dieu a la solution

Photo by Samuel Martins on Unsplash

Comment pourrions-nous être réconciliés avec un Dieu qui déteste le mal ? C’est là le principal problème de l’humanité depuis le début de l’Histoire. Afin de pouvoir contempler Dieu dans le paradis, quelque chose doit changer radicalement. Pour résoudre ce problème, la meilleure solution jamais imaginée est requise.

Voici ce qu’il faut savoir :

1) « Dieu créa les hommes de sorte qu’ils soient son image (…). Dieu considéra tout ce qu’il avait créé : c’était très bon. » (Genèse 1:27,31, BDS)

Dieu a créé les êtres humains en leur attribuant des qualités personnelles et relationnelles semblables aux siennes (voir Genèse 1:26) et Il a voulu entretenir avec eux une relation agréable. Mais quelque chose de terrible s’est produit. Quand Adam et Ève ont choisi de suivre les conseils de Satan dans le jardin d’Éden (Genèse 3), le péché a empoisonné le monde. Dès lors, nous naissons tous avec le désir de faire les choses à notre manière, et non à la manière de Dieu.

2) « Tous ont péché, en effet, et sont privés de la gloire de Dieu. » (Romains 3:23)

Nos péchés contre un Dieu bon et saint nous éloignent de lui (voir Ésaïe 59:2). « Tes yeux sont bien trop purs pour supporter la vue du mal. » (Habaquq 1:13) À cause du péché, nous sommes privés de notre relation avec Dieu et, par la même occasion, de notre bonheur. Le résultat de tout cela, c’est la mort. La mort spirituelle, c’est la séparation de Dieu, dans un endroit très réel appelé Enfer. La mort physique nous enlève l’opportunité d’entrer en relation avec Dieu et d’éviter la condamnation éternelle (Hébreux 9:27).

3) « Car le salaire que verse le péché, c’est la mort, mais le don de la grâce que Dieu accorde, c’est la vie éternelle dans l’union avec Jésus-Christ notre Seigneur. » (Romains 6:23)

Il n’y absolument rien que nous puissions faire pour  retrouver notre bonté originelle devant Dieu. Il est saint, nous ne le sommes pas. En réalité, Dieu considère que même nos bonnes actions sont comme des guenilles sales : « toute notre justice est pareille à un habit taché de sang » (Ésaïe 64:5, traduction Segond 21). Mais Dieu nous a tellement aimés qu’Il nous a envoyé son fils Jésus, à la fois pleinement homme et pleinement Dieu, pour nous délivrer de la mort et nous donner la vie (Jean 3:16). « Mais voici comment Dieu nous montre l’amour qu’il a pour nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » (Romains 5:8)

À la croix, Jésus a payé le prix de nos péchés. Il a accompli pour nous ce que nous ne pouvions pas faire pour nous-mêmes. Quand Jésus est mort pour nous, Il a dit : « Tout est accompli » (Jean 19:30). Le mot grec que l’on traduit par « Tout est accompli » était le même que celui écrit sur les certificats de dette lorsque celles-ci étaient annulées. Cela signifiait qu’elles étaient « payées dans leur totalité ». Jésus est ensuite sorti du tombeau et a vaincu le péché et la mort (voir 1 Corinthiens 15:3-4).

4) « Car c’est par grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est un don de Dieu ; ce n’est pas le fruit d’œuvres que vous auriez accomplies. Personne n’a donc de raison de se vanter. » (Éphésiens 2:8-9)

Le plus grand cadeau que Dieu nous fait, c’est une relation restaurée avec lui-même :  une relation qui nous délivre de l’enfer et qui nous permet d’entrer au Paradis (voir Jean 3:36). Ce don n’est pas quelque chose que nous pourrions mériter. C’est une grâce que seul Jésus-Christ a pu nous obtenir, à la croix (voir Tite 3:5). Il est le seul et unique chemin qui mène à Dieu. Il a dit : « Je suis, moi, le chemin, la vérité et la vie. Personne ne va au Père sans passer par moi. » (Jean 14:6)

5) « Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité, tu seras sauvé. » (Romains 10:9, S21)

Pour être justifiés devant Dieu, nous devons reconnaître que nous sommes pécheurs dans nos cœurs et dans nos actes, et demander pardon à Dieu. « Si nous reconnaissons nos péchés, Dieu est fidèle et juste et, par conséquent, il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout le mal que nous avons commis. » (1 Jean 1:9) Ensuite, il nous faut annoncer publiquement que Jésus est ressuscité et qu’Il est notre Seigneur.

6) « Oui, vraiment, je vous l’assure : celui qui écoute ce que je dis et qui place sa confiance dans le Père qui m’a envoyé, possède, dès à présent, la vie éternelle et il ne sera pas condamné ; il est déjà passé de la mort à la vie. » (Jean 5:24)

Cette vie à laquelle nous aspirons nous est offerte gratuitement en Christ. Nous pouvons croire à sa promesse, lui demander de nous sauver et accepter humblement la vie éternelle qu’Il nous offre : « Tous ceux qui invoqueront le Seigneur seront sauvés. »(Romains 10:13) Dieu habite en nous par son Saint-Esprit, qui nous aide à lui obéir (voir 2 Timothée 1:14).

L’Évangile est appelé« la bonne nouvelle (…) qui parle de bonheur » (Ésaïe 52:7). Jésus a dit : « Moi, je suis venu afin que les hommes aient la vie, une vie abondante. »(Jean 10:10) Dieu nous offre en Jésus-Christ, la vie et le bonheur dont nous avons terriblement envie, et Il veut que nous en jouissions éternellement. Voici une prière qui peut vous aider à proclamer votre foi en Jésus. Prononcer ces paroles n’aura aucun effet magique, mais cela peut vous aider à exprimer sincèrement à Dieu ce qu’il y a dans votre cœur :

« Mon Dieu, je crois que tu as envoyé ton fils Jésus mourir sur la croix pour payer le prix de tous mes péchés. Je crois que Jésus-Christ a vaincu le péché et la mort quand Il est ressuscité d’entre les morts. Quand bien même je trouve cela difficile à concevoir, je te prie de continuer ton œuvre dans mon cœur et dans mon esprit, afin de vaincre mon incroyance. Aide-moi à croire ce que dit la Bible : que toi, Jésus, tu es Dieu qui s’est fait homme et qui est venu pour me sauver du péché et de la mort, pour me réhabiliter auprès du Père.

Je veux m’excuser et me repentir de mes péchés, y compris de mon égocentrisme. Je comprends que je ne me rends pas encore compte de tous mes péchés, mais je les confesse et je te demande de m’aider en avoir davantage conscience. Avec la force que tu donnes, je veux me détourner du mal et abandonner tous les aspects de ma vie qui ne te plaisent pas, aussi bien dans mes actions que dans mes comportements. Je veux expérimenter la joie d’être une nouvelle personne et de vivre une nouvelle vie. Je m’abandonne à toi.

Je reçois avec reconnaissance ton pardon et te demande d’être mon Sauveur, mon Seigneur et mon Roi. S’il te plaît, viens habiter en moi et donne-moi la capacité de vivre une vie nouvelle. Remplis-moi de ton amour. Aide-moi à apprendre comment vit une personne transformée qui aime et qui pardonne aux autres comme toi tu m’aimes et me pardonnes. Aide-moi à apprendre cela de ta Parole et de tes disciples. Merci.

Je te demande toutes ces choses au nom de Jésus. Amen. »

Lorsque vous acceptez Jésus-Christ comme votre Sauveur, l’une des choses les plus importantes à faire est de rejoindre une famille de chrétiens appelée « église ».

Une bonne église enseigne la Parole de Dieu, elle aime, elle aide et elle soutient. Si vous avez d’autres questions sur Jésus, c’est là que vous trouverez des réponses. Cherchez à rencontrer des personnes qui connaissent la Parole de Dieu et qui peuvent vous aider à grandir dans votre relation avec Jésus ! Lisez la Bible, priez, partagez votre foi et joignez-vous régulièrement aux réunions du peuple de Dieu. « (…) Grandissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. » (2 Pierre 3:18, S21).

————-

Sauf mention contraire, toutes les citations bibliques sont tirées de la traduction de la Bible du Semeur (BDS).

EN VOIR PLUS
Chargement