×

La pornographie est plus facilement accessible que jamais. Par le passé, pour avoir accès à des magazines ou des vidéos pornographiques, il fallait bel et bien aller les acheter ou les louer. Mais aujourd’hui, il suffit de taper sur quelques touches d’un clavier ou de faire glisser le bout d’un doigt sur un ordinateur, un ordinateur portable ou un téléphone mobile, et n’importe qui a instantanément accès à des milliers de photos et de vidéos pornographiques.

De nombreuses études ont montré qu’une majorité d’hommes qui affirment être chrétiens visionnent, chaque semaine, des images pornographiques. D’innombrables croyants sont asservis à ce comportement pécheur et beaucoup se sentent désespérés à l’idée de ne pas pouvoir s’en libérer. Nous sommes engagés dans une guerre – et pas des moindres  et, dans ce domaine des tentations sexuelles, nous avons besoin d’une stratégie pour remporter la victoire. C’est une bataille spirituelle (Éphésiens 6:12), mais puisque nous sommes des enfants de Dieu, nous sommes équipés pour vaincre (1 Corinthiens 10:13).

Choisir d’obéir.

Les Écritures disent que Satan rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer. Il veut nous asservir, mais Jésus-Christ veut nous libérer afin que nous puissions vivre dans l’obéissance. La désobéissance est contagieuse, mais l’obéissance l’est tout autant. Plus nous obéissons, plus l’obéissance devient le patron sur lequel nous calquons nos vies.

Nous devons compter sur les ressources que Jésus-Christ nous assure et dépendre de lui en prenant résolument la décision de renoncer à la tentation. Si, même sur un téléphone portable, l’accès à Internet est une source de tentation, alors il faut nous en séparer. Disposer d’un accès à Internet n’est pas un commandement biblique. Si une personne à l’habitude de regarder des sites pornographiques, c’est totalement insensé de n’avoir besoin que de deux clics pour s’y rendre. C’est comme garder sur nos étagères des magazines pornographiques qui n’attendent rien d’autre que nous allions les chercher dans un moment de faiblesse. Si la pureté est seulement facultative, alors nous n’en ferons jamais l’expérience.

Dès maintenant, nous devons faire des choix qui nous seront très utiles dans les moments de faiblesse. Ne pas être disposés à nous séparer radicalement de la source des tentations qui nous assaillent, c’est comme considérer que nous sommes simplement en train de jouer et c’est comme si nous n’avions aucune intention d’obéir à Jésus-Christ. (En effet, nous ne pouvons pas nous affranchir de certaines tentations sans devenir des ermites, mais pour beaucoup d’autres c’est tout à fait possible.) Nous pouvons prendre des mesures péremptoires en nous débarrassant de tout ce qui nous mène au péché, que ce soit chez nous ou sur notre lieu de travail, qu’il s’agisse de livres, de magazines, de publicités dans les journaux, d’images, d’affiches, de films, de la télévision ou de l’accès à Internet. S’il faut en arriver là pour éviter la tentation, nous ne pouvons tout de même pas attendre que Dieu appelle notre fournisseur d’accès à Internet afin de résilier notre abonnement. C’est notre boulot.

L’Écriture dit : « Fuyez l’immoralité sexuelle » (1 Corinthiens 6:18). Ce n’est pas une suggestion, c’est un ordre.

L’Écriture dit : « Fuyez l’immoralité sexuelle » (1 Corinthiens 6:18). Ce n’est pas une suggestion, c’est un ordre. En lui désobéissant, nous nous détruisons. Nous ne devons pas simplement résister à la tentation ; nous devons nous en détourner et fuir loin d’elle. Ce serait une bonne idée d’écrire ce verset et de l’afficher à un endroit où nous le verrons : « Détourne mes yeux de ce qui est sans valeur, fais-moi vivre dans ta voie ! » (Psaume 119:37).

Je recommande fortement à ceux qui luttent avec la pornographie de prendre part à un groupe de partage afin d’entrevoir la guérison. Si j’en crois mon expérience avec les hommes que j’ai déjà accompagnés, en fin de compte, ceux qui cherchent à se désembourber seuls, n’y parviennent jamais. Nous avons besoin du Seigneur, mais nous avons aussi besoin de son peuple pour nous aider, nous confronter, nous questionner et nous supporter.
Il existe par ailleurs de nombreux ouvrages et ressources de qualité sur la lutte contre l’immoralité sexuelle, et en particulier sur la pornographie.

Dieu est volontiers prêt à manifester sa grâce en nous et à s’occuper de notre aveuglement, des anciennes habitudes et des systèmes qui nous enchaînent. Il veut ce qu’il y a de mieux pour nous, et le méchant veut le pire. Choisissons le meilleur : choisissons la vie, pas la mort (Deutéronome 30:19). C’est grâce à la puissance du Saint-Esprit que nous pouvons faire ce choix.

Changer de comportement.

Une nuit, losque j’étais jeune pasteur, j’ai choisi de regarder de la pornographie. Je me suis senti mal. J’avais trahi mon Seigneur, ma femme, mon église. Je m’étais comporté comme un imbécile. J’ai eu un aperçu terrifiant de ce que j’aurais facilement pu devenir. Mais avoir honte n’aurait pas aider à m’en libérer. Il a fallu que je commence à penser – et à faire des choix – différemment.

Nous devons prendre conscience qu’il est possible de prendre le contrôle de notre comportement et de nos choix, peu importe à quel point les tentations sont sordides et incessantes.

Nous devons prendre conscience qu’il est possible de prendre le contrôle de notre comportement et de nos choix, peu importe à quel point les tentations sont sordides et incessantes. Je connais beaucoup d’hommes (et quelques femmes) qui sont confrontés à la tentation de la pornographie, mais systématiquement, ils luttent pour ne succomber ni aux pensées ni aux actes.

L’existence d’un désir ne signifie pas qu’il est justifié ou nécessaire d’y succomber. La société hédoniste dans laquelle nous vivons nous dit que les désirs doivent être assouvis. Mais tous les désirs ne doivent pas être assouvis et, dans bien des cas, il est préférable qu’ils ne le soient pas. Nous ne sommes pas des animaux aveuglément contraints par le désir. Nous sommes des êtres humains, créés à l’image de Dieu, capables de faire des choix. Nous ne sommes pas des victimes. Chaque action est un choix. Chaque péché est un choix. Chaque bon comportement est un choix.

Si nous avons l’impression que nos désirs sont tellement forts que nous « devons » regarder de la pornographie, alors nous devrions nous poser la question suivante : « Si quelqu’un pointe sur moi une arme à feu et promet de tirer si je regarde, vais-je quand même regarder ? » Si la réponse est non (et bien sûr que c’est non), nous avons la preuve que nous ne sommes pas obligés de faire ce choix, mais que nous le voulons bien, tout simplement, et que nous choisissons de le faire. (Quand nous serons au paradis avec Jésus-Christ, il n’y aura plus de péché ni même de tentation. En attendant nous devons faire face aux tentations, mais nous ne devons pas y succomber.)

Nous devons nous efforcer de résister et refuser de céder aux mauvais désirs et fantasmes qui s’imposent à nous. « Faites donc mourir en vous ce qui est terrestre : l’immoralité sexuelle, l’impureté, les passions, les mauvais désirs et la soif de posséder, qui est une idolâtrie. » (Colossiens 3:5) Ce n’est pas impossible. Dieu n’est pas cruel. Il ne nous demande jamais de faire quelque chose sans nous donner la force, en Jésus-Christ, de lui obéir. Nous pouvons demander à Jésus-Christ de nous en rendre capable.

Avec le temps, il est possible d’apprendre à changer et incliner nos cœurs vers d’autres pensées. Jésus explique qu’à l’origine, le péché sexuel vient du cœur : « (…) je vous dis : Tout homme qui regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. » (Matthieu 5:28). Tout le mal réside et est cultivé dans le cœur, et le comportement extérieur est le résultat de ce mal intérieur. Cela signifie que nous avons besoin d’une transplantation cardiaque, d’une reprogrammation de notre esprit, d’un changement dans notre être intérieur.

Dieu dit : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » (2 Corinthiens 5:17) Si nous nous sommes véritablement tournés vers Jésus-Christ, si nous avons véritablement confessé nos péchés et notre indignité totale, si nous lui avons vraiment fait confiance pour nous délivrer de nos péchés, alors nous sommes une nouvelle personne. Afin de vivre en tant que nouvelle personne, nous devons méditer cette réalité et l’épouser. Nos vieilles manières de penser et d’agir pécheresses ont des racines profondes. Pour nous débarrasser de ces habitudes et concevoir un nouveau système, nous devons avoir recours à notre nouvelle identité et la cultiver en Jésus-Christ, en se constituant un nouvel ensemble d’habitudes qui la renforceront.

Cultiver nos vies intérieures.

1 Pierre 1:13 atteste que nous sommes responsables de nos manières de penser. Nous devrions prendre les rennes de notre esprit et faire converger nos pensées sur ce qui est bon, pas sur ce qui est mauvais : « C’est pourquoi, tenez votre intelligence en éveil, soyez sobres et mettez toute votre espérance dans la grâce qui vous sera apportée lorsque Jésus-Christ apparaîtra. » Romains 12:2 ajoute : « Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »

Comment renouveler notre intelligence ? En la remplissant de ce qui est bon et vrai, en particulier de la Parole de Dieu. Le Psaume 119:11 dit : « Je serre ta parole dans mon cœur afin de ne pas pécher contre toi. » Souvenons-nous de ce que ce verset afffrme : nous ne pouvons pas éviter de pécher simplement en maîtrisant nos corps, mais en remodelant nos cœurs qui donnent naissance à nos actes.

Les batailles que nous livrons chaque jour dans notre esprit et devant nos écrans d’ordinateur ont des conséquences spirituelles. Si nous cultivons nos vies intérieures, nous aurons davantage l’occasion de remporter quotidiennement des victoires.

C’est difficile de supprimer les fichiers corrompus dans le disque dur de notre cerveau, mais nous pouvons limiter l’apparition de nouveaux fichiers défectueux. Dès lors, nous pouvons ouvrir beaucoup de bons fichiers. Il y a un lien de cause à effet. Plus nous remplissons notre esprit de pureté et moins nous le remplissons d’impureté, plus nous serons purs et plus nous résisterons à la tentation. Nous pouvons construire notre relation avec Christ en priant, en lisant la Parole de Dieu et en la méditant, en lisant d’excellents livres, en écoutant des Écritures ou des livres audio, et en enseignant à partir de la Parole de Dieu. Nous devons remplir nos vies des meilleures choses, celles qui sont à la gloire Dieu. Ensuite, quand nous verrons à quel point tout cela est satisfaisant, il sera plus facile de résister à la tentation et à ce dont le but est de nous détruire. « (…) il y a d’abondantes joies dans ta présence, un bonheur éternel à ta droite. » (Psame 16:11).

En nous débarrassant des déchets et en les remplaçant par ce qui honore Dieu, nous trouverons qu’il est plus facile d’obéir à Philippiens 4:8 : « Enfin, frères et sœurs, portez vos pensées sur tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est digne d’être aimé, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est synonyme de qualité morale et ce qui est digne de louange. »

Lorsque nous choisissons de nourrir nos désirs vertueux et d’affamer ceux qui sont corrompus, alors par la grâce de Dieu, nous reprogrammons notre vie pour la justice. Nous commençons à penser et à vivre comme Dieu l’a prévu quand, en Jésus-Christ, il a fait de nous de nouvelles créatures. Nous pouvons expérimenter la victoire dans cette guerre contre la pornographie.

Puissions-nous marcher victorieusement et expérimenter la joie et la liberté de la pureté.

Traduit par MikSo

 

EN VOIR PLUS
Chargement