Devenez un partenaire mensuel d'Évangile21 pour nos aider à produire des ressources centrées sur l'Évangile

×

Cet article est la suite de : 51 choses que la Bible dit à propos du ciel (1/4)


15. Le Ciel nous libérera de nos craintes par rapport aux choses matérielles, c’est-à-dire de la dégradation et de la corruption (Matthieu 6:20).

16. Le Ciel nous délivrera de notre condition actuelle, celle d’humanité pécheresse (Romains 7:24).

17. Ceux qui seront rachetés seront au Ciel. D’après les descriptions de la Bible, ils seront « parés d’éclat » et vêtus de « robes blanches » indiquant leur pureté et leur justice morales (Daniel 12:3 ; Matthieu 13:43 ; Apocalypse 3:4, 6:11).

18. Le Ciel est un lieu de grande joie et de plaisir pour les rachetés (Psaumes 16:11).

19. Les noms de ceux que Christ a rachetés sont écrits dans les cieux (Luc 10:20 ; Hébreux 12:23 ; Apocalypse 20:15).

20. Lorsqu’il reparaîtra, le Christ donnera de nouveaux noms aux justes, des noms connus seulement de lui et d’eux (Apocalypse 2:17). Il y aura donc un certain degré d’intimité.

21. Les méchants, ceux dont les péchés ne sont pas purifiés par le sang du Christ, seront exclus du ciel (Galates 5:21 ; Éphésiens 5:5 ; Apocalypse 22:15).

22. L’attraction qu’exerce le Ciel sur nous vient essentiellement de notre anticipation d’être avec le Christ (Philippiens 1:23).

23. L’autre raison pour laquelle le Ciel nous attire est que nous espérons une vie continue et sans encombre, et anticipons la rencontre finale avec les Chrétiens qui nous ont précédés, ainsi qu’avec ceux qui nous suivront (1 Thessaloniciens 4:14-18).

24. Le Ciel a changé depuis sa création : il a connu plusieurs phases et continuera à subir des changements futurs. Au moins cinq phases distinctes du paradis semblent identifiables :

1) Il y avait le paradis avant l’entrée du péché dans le monde, avant  la chute de Satan (Esaïe 14:12-15). Dans sa chute, il aurait entraîné un tiers des anges avec lui (Apocalypse 12:4).

2) Il y avait le Ciel de l’Ancien Testament, celui d’Abraham (Luc 16:22). Ce « séjour des morts » était l’un des deux endroits où l’on se rendait après la mort, l’autre endroit étant l’enfer.

3) Puis vient le Ciel actuel, modifié après la résurrection du Christ. Du séjour des morts, nous sommes passés au Paradis, un lieu où les croyants, à leur mort, se rendent directement auprès de Jésus (Éphésiens 4:8-10 ; 2 Corinthiens 5:8).

4) Le royaume millénaire semble être une autre phase du Ciel. Dans ce royaume, Christ régnera sur la terre avec ses rachetés (Apocalypse 20:14).

5) Enfin reste le Paradis qui viendra après le jugement final : la Nouvelle Jérusalem, dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre (Apocalypse 21-22).

Ce que nous désignons actuellement l’enfer (désormais le seul lieu de séjour des morts, depuis la « relocalisation » du paradis au Ciel) sera, après le jugement du grand trône blanc, lui-même précipité dans l’éternel enfer de feu, le dernier enfer (Apocalypse 20:14-15).

Notez que le Ciel n’est actuellement pas encore tel qu’il sera. Il y a encore du péché et de la souffrance dans l’univers, et il n’en sera soulagé que lorsque le ciel et la terre actuels seront passés, et une fois la ville sainte établie (Apocalypse 21:4). La Bible nous dit qu’il reste encore des esprits du mal dans le monde céleste (Éphésiens 6:12).  Cela peut expliquer l’incohérence apparente que présente la présence des anges de Satan devant Dieu (Job 1:6) et la nécessité d’une future « bataille dans les cieux » (Apocalypse 12:7) : Satan sera définitivement renversé. Il ne sera complètement vaincu qu’une fois qu’il aura été enchaîné pendant mille ans dans la fosse (Apocalypse 20:2), puis jeté dans l’étang de feu après une dernière tentative de ramener le mal sur terre (Apocalypse 20:10).

La résurrection des croyants n’a pas encore eu lieu, mais précédera l’apparition du nouveau ciel et de la nouvelle terre (Apocalypse 20:12-15). Par conséquent, bien que le paradis actuel (dans lequel entrent ceux qui meurent dans le temps présent) soit un endroit merveilleux, il n’est pas encore complet car il n’est pas dans sa forme la plus glorieuse.

 

25. Le Ciel contient un sanctuaire qui a servi de modèle au tabernacle terrestre (Hébreux 8:5, 9:11, 23-24).  En ce moment même, Jésus « accomplit le service du grand-prêtre dans le sanctuaire, c’est-à-dire dans le véritable tabernacle, dressé non par des hommes, mais par le Seigneur » (Hébreux 8:2, BDS).  Au paradis, il y a donc un temple qui contient aussi le modèle de l’arche de l’alliance (Apocalypse 11:19, 15:5). Cela attente à la notion populaire d’un paradis « spirituel » sans forme physique, et suggère que contrairement à ce que l’on peut souvent croire, le paradis est une réalité plus tangible que l’on ne l’imagine.

26. Christ a promis à ses disciples qu’ils vivraient avec lui au Ciel (Jean 12:26,​ 13:36, 14:2-3).

27. Jésus a décrit le Ciel comme un lieu avec de nombreuses demeures, et il a promis de nous y préparer une place (Jean 14:2-3).

28. Au Ciel, il nous sera possible d’accueillir d’autres rachetés « chez nous ». Dans la parabole de l’intendant infidèle, Jésus présente à ses disciples un homme qui utilise les biens terrestres pour que « les gens [le] reçoivent chez eux ». Ce que Jésus veut que nous fassions, c’est que nous utilisions les richesses terrestres pour « [nous] faire des amis » (en améliorant leur vie sur terre), « afin que le jour où elles [nous] échappent [c’est-à-dire lorsque la vie sur terre prendra fin], [nous soyons] accueillis dans leurs demeures éternelles » (Luc 16:9).

Ces « amis » au paradis seront ceux que nous aurons touchés de manière significative sur terre. Ils auront vraisemblablement leurs propres « demeures éternelles », ce qui correspond à la représentation biblique du Ciel comme une ville.  Le verset Luc 16:9 peut alors littéralement signifier que lorsque nous serons au royaume céleste, ces demeures éternelles pourraient être des lieux de camaraderie et/ou de résidence.

29. Les croyants recevront un bel accueil lorsqu’ils entreront au ciel (2 Pierre 1:11). Il semble possible (conformément à Luc 16:1-9) qu’à l’arrivée d’un nouveau croyant au Ciel, ceux qui ont eu un impact sur lui et/ou ceux qui ont été touché par lui (y les membres de sa famille) au cours de sa vie sur terre, participeront à cet accueil chaleureux au paradis.

30. Le corps ressuscité de Christ sera le modèle de nos futurs corps célestes (1 Corinthiens 15:20,  48-49 ; Philippiens 3:21 ; 1 Jean 3:2). Après sa résurrection, Jésus a souligné qu’il n’était pas un « fantôme » : il n’était pas un esprit désincarné, et possédait bel et bien un corps physique (Luc 24:37-39).

 

51 choses que la Bible dit du ciel :

Publié à l’origine par Eternal Perspective Ministries

EN VOIR PLUS
Chargement