×

Nous nous trouvons dans une période de troubles sans précédent. Face à une pandémie mondiale, nous devons prendre un moment pour réfléchir de manière biblique à notre réponse au COVID-19.

Je n’ai qu’une seule pensée que je vais répéter dans la méditation d’aujourd’hui : Ayez peur, mais ne cédez pas à la peur.

Cette affirmation peut sembler contradictoire, alors laissez-moi vous expliquer.

La peur est l’un des bienfaits que Dieu nous a accordés. Je pense qu’il existe trois types de peur spirituellement saines :

  1. La peur de Dieu. Il s’agit d’une sainte révérence du Tout-Puissant, de vivre dans la crainte du Roi de l’univers et de se soumettre à lui.
  2. La peur de la réaction rapide. C’est notre capacité instinctive à réagir dans un moment de danger. Pensez à un parent qui se met spontanément en action pour protéger son enfant juste avant qu’il ne se blesse.
  3. Inquiétude raisonnable : Cela nous permet de rester lucide face à ce qui nous arrive, et grâce à notre capacité d’analyse donnée par Dieu, nous faisons des choix judicieux et planifiés pour nous protéger et protéger ceux que nous aimons.

Dieu nous a conçus avec la capacité d’avoir peur parce qu’il nous aime et veut nous protéger.

Ayez peur, mais ne cédez pas à la peur.

Céder à la peur se caractérise par la méditation sur les problèmes auxquels nous sommes confrontés et l’oubli de Dieu dans le processus. Cette peur se révèle lorsque nous permettons à notre esprit et à notre cœur d’être contrôlés par ce qui était au départ une inquiétude raisonnable.

La pandémie (ou tout ce qui vous fait peur, d’ailleurs) est-elle tout ce à quoi vous pensez, tout ce que vous lisez et tout ce dont vous parlez ? Si un quelconque problème vous accapare, plus il grandit, plus une solution vous paraîtra impossible et plus vous aurez peur.

Dans ce monde, vous serez confrontés au danger, alors ignorer cette réalité n’est pas sage. Dieu vous a donné la capacité de vous inquiéter, donc agir comme s’il n’y avait pas de raison de s’inquiéter n’est pas la solution.

Le problème est que votre méditation a été accaparée par les problèmes auxquels vous êtes confrontés.

Chaque fois que les ennuis accaparent notre méditation, c’est parce que nous avons fini par oublier Dieu. Nous avons oublié qu’il y a un Seigneur de gloire, de sagesse, de bonté, de puissance et de grâce qui est assis sur le trône de son univers. Aucune difficulté d’aucune sorte – aucune personne, aucun lieu, aucune pandémie – ne peut annuler ses belles et magnifiques promesses à ses enfants.

En regardant autour de nous, les choses peuvent sembler totalement hors de contrôle. Mais lorsque vous regardez vers le ciel, ce monde est sous une surveillance attentive.

Est-ce que je prétends comprendre la pandémie ? Pas du tout. Tant que nous ne serons pas de l’autre côté, nous ne comprendrons peut-être jamais complètement pourquoi Dieu laisserait ce problème entrer dans nos vies.

Mais nous savons qui il est. Nous savons ce qu’il peut faire. Nous savons ce qu’il a promis. Nous savons qu’il est le même hier, aujourd’hui et demain.

En ce moment de pandémie mondiale, ne laissez pas votre méditation être dominée par la peur au point d’oublier Dieu. N’ignorez pas la réalité de la situation, ne soyez pas gênés par votre capacité instinctive à réagir rapidement en cas de besoin, et faites des plans judicieux par mesure de précaution.

Surtout, ne cessez jamais de craindre Dieu.

Ayez peur, mais ne cédez pas à la peur.

Que Dieu vous bénisse,

Paul Tripp

 

Questions de réflexion

  1. Qu’est-ce qui vous fait le plus peur dans cette pandémie ? Pourquoi cette peur est-elle un don de Dieu ?
  2. Outre le coronavirus, de quoi avez-vous peur actuellement ? Avez-vous laissé ce trouble accaparer votre méditation ?
  3. Que vous arrive-t-il spirituellement lorsque les troubles autour de vous accaparent vos pensées et votre temps ?
  4. Comment pouvez-vous pratiquement prendre des mesures pour craindre le Seigneur en ce moment de crise ? Soyez précis.
  5. Qui connaissez-vous qui a peur en ce moment ? Comment la Bible aborde-t-elle leurs craintes ? Contactez-les et réconfortez-les aujourd’hui avec l’évangile !
EN VOIR PLUS
Chargement