" data-post-image-details='["https:\/\/s3.amazonaws.com\/tgc-web\/wp-content\/uploads\/sites\/5\/2017\/10\/01040522\/people-2557510_1920.jpg",1920,1279,false]'>

La chose principale dont ma fille se souvient à propos de son éducation

Il y a plusieurs années, je mangeais avec mes filles lors d’un fabuleux banquet père / fille à notre église. Quelqu’un à table demanda à ma cadette, Angela, ce que j’avais fait qui lui a laissé la plus grande impression. Je n’avais aucune idée de sa réponse, mais et j'espérais quelque chose de spectaculaire. smile

Je n’oublierai jamais ce qu’elle m’a partagé, car cela m’a fait réfléchir. Elle a dit : « Je me souviens d’une fois où papa était sévère avec moi. Puis, quelques minutes plus tard, il est revenu dans ma chambre, et il m’a demandé pardon en pleurant. Je ne l’ai jamais oublié. »

Angie s’est souvenue de ce moment comme ayant eu le plus grand impact sur elle ; un évènement où j'ai fait quelque chose de mal et où je lui ai demandé pardon. Je pensais :« n’est-ce pas intéressant ? ». Finalement, être un bon exemple ne se limite pas à ce que l’on fait d’important ou de formidable. Parfois, c’est quand on admet avoir fait une mauvaise action.

C’est la grâce de Dieu. Il peut racheter même nos échecs ! (Pourvu que nous les reconnaissions et les confessions à nos enfants). En disant : « Je suis désolé, pardonne-moi », nous pouvons plus apprendre à nos enfants que nous ne l’aurions fait sans échouer ou du moins en le prétendant.
Quelle leçon d’humilité et aussi quel encouragement de savoir que même si les parents admettent leurs lacunes, ils ne perdent pas la confiance de leurs enfants. Ils la gagnent.

Voici quelques livres sur l’éducation des enfants que je recommande:


Cet article vous a plu ? Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles !

EN VOIR PLUS
Chargement