Êtes-vous un athée fonctionnel ?

Image par Daniel Reche de Pixabay

Je suis préoccupé par le niveau d’athéisme fonctionnel qui existe dans l’église de Jésus-Christ.

Oui, nous croyons que Dieu existe, qu’Il a créé les cieux et la terre, que la Bible est exacte et que le paradis nous attend, mais nous vivons souvent – à un niveau fonctionnel – comme s’il n’y avait pas de Dieu.

Nous nous inquiétons trop. Nous contrôlons trop de choses. Nous exigeons trop. Nous regrettons trop. Nous courons trop après les substituts de Dieu. Nous faisons toutes ces choses parce que nous avons oublié la présence, la puissance et la gloire de Dieu.

Si vous regardez autour de vous, vous verrez des preuves d’athéisme fonctionnel partout dans la vie des chrétiens.

Cette semaine, combien de pensées, de mots avez-vous prononcés ou de décisions avez-vous prises qui ont entièrement omis le Seigneur de votre processus ?

C’est embarrassant de vous avouer mon athéisme fonctionnel, mais je ne suis pas toujours bon pour étudier l’Évangile ou pour lui permettre d’influencer tout ce que je pense, dis et fais, même si je l’enseigne publiquement aux autres.

Cette méditation m’a rappelé une fois de plus que je ne peux pas partager des vérités dont je n’ai pas d’abord désespérément besoin moi-même. Si jamais je cessais d’être le premier lecteur de mes écrits, je devrais arrêter d’écrire. Lorsque vous lirez mes textes, souvenez-vous de moi et priez pour moi. Priez pour que Dieu m’aide à vivre, avec courage et espoir, les choses que j’écris.

Il y a un autre aspect de l’athéisme fonctionnel dont nous devons être conscients. Peut-être ne sommes-nous pas aussi extrêmes pour évaluer notre vie sans Dieu, mais peut-être que le Dieu dont nous nous souvenons est petit, distant, déconnecté, indifférent et apparemment sans sagesse.

Même si nous ne nous en rendons pas compte, nous éprouvons des difficultés non seulement à cause du stress de la vie dans un monde brisé, mais aussi à cause de la façon dont nous interprétons le caractère, la taille et la force du Dieu qui gouverne ce chaos.

Beaucoup de gens m’ont parlé du Seigneur au milieu de leurs difficultés, et après les avoir écoutés, j’ai été frappé par le fait que si je croyais au même « Dieu » qu’ils décrivaient, je serais moi aussi en panique.

Alors, où allons-nous à partir de là ? Admettre humblement notre vulnérabilité à l’athéisme fonctionnel est la première étape. Mais ensuite, nous devons demander de l’aide.

Demandez au Seigneur de vous donner des yeux spirituels qui voient partout son infinie grandeur. Vous ne pouvez pas comprendre correctement votre vie et faire des choix qui honorent Dieu si vous ne la regardez pas à travers la lentille d’une vision du monde centrée sur Dieu. Dieu d’abord, Dieu tout le temps.

Priez également que Dieu vous accorde la sagesse et la force d’éviter de mesurer la taille et la proximité de Dieu en évaluant votre situation. Votre interprétation de Dieu ne sera jamais ni précise ni stable si vous y êtes parvenus en essayant de comprendre ce qu’Il fait dans les situations de votre vie.

Lorsque votre Seigneur répondra à ces prières – et Il le fera – votre cœur sera progressivement lavé du cynisme, du doute, de la peur, du découragement, de l’anxiété, de l’inquiétude et du contrôle qui définissent l’athéisme fonctionnel.

Que Dieu vous bénisse,

Paul Tripp

Questions de réflexion

1. Quelles paroles avez-vous prononcées ou quels actes avez-vous posés cette semaine qui ont omis Dieu dans votre processus ? Avez-vous intentionnellement ignoré sa gloire, ou était-ce une question d’oubli ?

2. Comment une vision biblique du monde peut-elle changer vos paroles et vos actions aujourd’hui ? Soyez précis et réfléchissez à ce que vous allez vivre aujourd’hui. De quoi devez-vous vous souvenir pour influencer les décisions d’honorer Dieu ?

3. Considérez un moment, dans le passé ou le présent, où vous avez jugé Dieu sur la base de vos circonstances momentanées et non sur la personne qu’Il se révèle être dans l’Écriture ? Comment cela a-t-il affecté votre foi ?

4. Comment pouvez-vous être un outil de vision et de souvenir dans la vie d’un autre croyant cette semaine ? Quelles vérités Dieu veut-Il communiquer avec eux, et comment pouvez-vous être un instrument volontaire dans les mains du Rédempteur ?

EN VOIR PLUS
Chargement