Aidez-nous à produire des ressources gratuites pour la francophonie.

×

Est-ce que je pèche ? 6 questions pour les zones grises morales

Vous trouverez ci-dessous quinze actions que certaines personnes considèrent comme des péchés et d’autres non. Comptez le nombre de celles que vous considérez comme des péchés.

  1. Embrasser votre petit(e) ami(e).
  2. Regarder des films classés adultes.
  3. Écouter de la musique non chrétienne.
  4. Boire de l’alcool.
  5. Jurer.
  6. Se faire tatouer.
  7. Participer à une fête d’Halloween.
  8. Utiliser les réseaux sociaux.
  9. Se gaver de Netflix.
  10. Conduire 6 kilomètres au-dessus de la limite de vitesse.
  11. Manquer le culte un dimanche pour assister à un événement sportif.
  12. Envoyer vos enfants à l’école publique.
  13. Parier sur des événements sportifs.
  14. Dépenser de l’argent pour acheter des articles de luxe.
  15. Jouer à des jeux vidéo qui contiennent de la violence.

BONUS : Permettre à vos enfants de faire l’une des choses ci-dessus.

Interprétation de votre score

À combien de questions avez-vous répondu « oui » ?

Si vous avez obtenu un score de 10 ou plus, vous êtes un légaliste !

Si vous avez obtenu un score de 5 ou moins, vous êtes un antinomien !

Je plaisante.

Si vous avez eu du mal à répondre à ces questions, si vous avez répondu « ça dépend » pour beaucoup d’entre elles, ce n’est peut-être pas une mauvaise chose.

De nombreux chrétiens qualifieraient de « zones grises » certaines de ces questions. Nous pourrions définir cette catégorie de questions comme des actions que la Bible n’identifie pas clairement comme « pécheresses » ou « non pécheresses » pour toutes les personnes, en tous lieux et à tout moment.

En d’autres termes, une zone grise (d’un point de vue biblique) est toute question qui n’est pas clairement commandée, interdite ou permise dans la Bible.

Développer le discernement

Les zones morales grises ont toujours existé chez les croyants (voir Romains 14.1-23). Les nouvelles technologies et les questions sociales modernes offrent certainement des opportunités particulières pour voir ces zones grises mais les chrétiens ont toujours eu besoin de faire preuve de sagesse et de discernement dans des myriades de situations de la vie.

Une zone grise… est toute question qui n’est pas clairement commandée, interdite ou permise dans la Bible.

Mon but ici n’est pas d’offrir mon opinion sur la moralité de ces possibles zones grises bien spécifiques, mais de proposer des questions pour vous aider à prendre des décisions morales au sujet des zones grises de votre propre vie et de le faire d’une manière biblique et respectueuse de Dieu.

Chaque fois que vous n’êtes pas sûr(e) qu’une action particulière soit un péché, posez-vous les questions suivantes avant d’aller plus loin :

  1. Le Saint-Esprit me convainc-t-il que c’est mal ? (Romains 14:23 ; Jacques 4:17).
  2. Cette action fait-elle trébucher un frère ou une sœur ? (Romains 14:20 ; 1 Corinthiens 8:9-13).
  3. Cette action est-elle nuisible plutôt que bénéfique pour ma foi ? (1 Corinthiens 6:12 ; 10:23).
  4. Cette action me maîtrise-t-elle ou me contrôle-t-elle ? (1 Corinthiens 6:12 ; 9:27).
  5. Cette action me pousse-t-elle à désobéir à une personne que Dieu a placée en autorité sur moi ? (Ephésiens 6:1 ; Hébreux 13:17).
  6. Est-ce que je juge les autres qui ne partagent pas mon avis au sujet de cette zone grise ? (Matthieu 7:1-5 ; Romains 14:13).

Si vous avez répondu « oui » à une ou plusieurs de ces questions, il est probable que ce comportement soit un péché ou du moins dépourvu de sagesse. Bien sûr, il ne s’agit pas là d’une liste exhaustive de tout ce que la Bible dit sur les zones grises. De plus, il y a d’innombrables réserves que nous pourrions ajouter (par exemple, comment faire la différence entre une conviction inspirée par l’Esprit et une culpabilisation légaliste, comment répondre à une autorité abusive). Mais cette liste sert de point de départ.

Comment serai-je jugé(e) ?

Dieu a deux sortes de « volonté » : sa volonté cachée et sa volonté révélée (cf. Deutéronome 29:29). Dans un sens réel, Dieu nous a caché une partie de sa volonté souveraine (par exemple, si nous devons épouser le chrétien A ou le chrétien B et si nous devons vivre à Greenville ou à Dallas), alors qu’il nous a clairement révélé d’autres aspects de sa volonté (par exemple, tu dois aimer ton prochain et te repentir de ton péché).

Alors, à quel aspect de la volonté de Dieu allons-nous être tenus responsables d’obéir ?

Le petit catéchisme de Westminster (question 39) est utile ici :

Question : Quel est le devoir que Dieu requiert de l’homme ?

Réponse : Le devoir que Dieu requiert de l’Homme est une obéissance à sa volonté révélée.

Les deux derniers mots sont essentiels : Dieu exige l’obéissance à sa volonté révélée.

Deutéronome 29:29 fournit à la fois le langage et la justification à l’affirmation divine de Westminster : « Les choses cachées sont pour l’Eternel, notre Dieu; les choses révélées sont pour nous et nos enfants, à toujours, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi. »

Dieu veut que nous obéissions à ses commandements dans les zones noires et blanches, et que nous recherchions sa sagesse dans les zones grises.

Dieu n’est pas en train de jouer avec vous, pour voir si vous êtes capable de « deviner sous quel chapeau » se trouve le péché, et perdre la partie dans le cas où vous vous tromperiez. Il ne veut pas secrètement que vous achetiez la voiture rouge – sans vous le dire – et vous punir ensuite pour avoir acheté la voiture bleue. Notre Dieu n’est pas ce genre de Père.

Dieu veut que nous obéissions à ses commandements dans les zones noires et blanches et que nous recherchions sa sagesse dans les zones grises.

Il sait que nous ignorons sa volonté cachée (Psaumes 103:14), et il ne nous condamne pas pour cela. Mais avec ce que nous savons de sa volonté révélée dans l’Écriture, nous sommes bien équipés pour prendre des décisions sages, des décisions qui honorent   Dieu, même dans les zones les plus grises (2 Timothée 3:16-17).

EN VOIR PLUS
Chargement