Aidez-nous à produire des ressources gratuites pour la francophonie.

×

Que vient-il de se passer ?

Le président Vladimir Poutine a déclaré reconnaître deux régions de l’Ukraine orientale contrôlées par les séparatistes comme des états indépendants et a envoyé des troupes russes dans la région sous le prétexte de « maintenir la paix . » Cette décision permet à Poutine de construire des bases militaires dans la région et de déclencher une guerre majeure en Ukraine.

En réponse à cela, les États-Unis, le Royaume-Uni et certains de leurs alliés ont imposé des sanctions économiques  à la Russie.

Pourquoi la Russie envahit-elle l’Ukraine ?

Le président russe Vladimir Poutine ne s’est jamais remis de l’effondrement de l’Union soviétique, qu’il a surnommée la « désintégration de la Russie historique ». Poutine est devenu membre du Parti communiste alors qu’il était au collège et a servi en tant qu’agent de renseignement étranger pour le KGB pendant 16 ans. En 2016, il a déclaré qu’il aimait toujours « beaucoup » les idées du communisme théorique et qu’il avait toujours sa carte de membre du Parti communiste à son domicile.

Le style et le programme de Poutine ont donné naissance au néologisme « poutinisme. » En tant qu’autocratie personnaliste, explique M. Steven Fish , « le poutinisme repose sur le règne sans restriction d’un seul homme et sur l’éviction des partis, des institutions et même des individus autres que le président en tant qu’acteurs politiques indépendants ».

En matière de politique étrangère, Poutine épouse un programme nationaliste qui cherche à rétablir la Russie en tant que grande puissance mondiale et à contrebalancer la position de leader mondial de l’Amérique. Sous la direction de Poutine, la Russie a cherché à étendre son influence géopolitique en entrant en guerre contre la Géorgie (2008), en s’emparant de la Crimée (2014), en intervenant dans l’est de l’Ukraine (2014) et en déployant des forces militaires dans la guerre civile syrienne (2015). Poutine a également renforcé ses liens avec la Chine, l’Inde, le monde arabe et l’Iran dans le but de réduire l’influence américaine et occidentale en Asie.

Poutine a déclaré de manière répétée  que « les Russes et Ukrainiens sont un seul peuple » et que la division entre les pays est « notre malheur et notre tragédie communs. »

Où se trouve exactement l’Ukraine ?

L’Ukraine est un pays d’Europe orientale qui jouxte la Fédération de Russie, le Belarus, la Pologne, la Slovaquie, la Roumanie et la Moldavie. La mer Noire et la mer d’Azov forment sa limite sud. Le pays est le plus vaste pays entièrement situé en Europe.

Quelle est la composition religieuse de l’Ukraine ?

La majorité des Ukrainiens (82 pour cent ) sont orthodoxes, alors que 7 pour cent sont des athées, et que 11 autres pour cent considèrent qu’il leur est difficile de répondre à la question concernant la religion. Mais comme le note Pew Research , dans de nombreux pays du centre et de l’est de l’Europe qui appartinrent autrefois à l’Union soviétique, la religion et l’identité nationale sont étroitement liées. Cela est vrai de l’Ukraine où près de la moitié des Ukrainiens  (51 %) affirment qu’il est au moins assez important pour une personne d’être orthodoxe pour être véritablement ukrainienne. L’appartenance religieuse diffère également entre les résidents des deux parties du pays. Selon Pew Research , les habitants de l’ouest de l’Ukraine sont plus susceptibles que ceux de l’est de fréquenter l’église chaque semaine, de dire que la religion est très importante dans leur vie et de croire en Dieu.

La plus grande communauté protestante  est l’Union baptiste évangélique d’Ukraine. Les autres groupes chrétiens comprennent les pentecôtistes, les adventistes du septième jour, les luthériens, les anglicans, les calvinistes, les méthodistes et les presbytériens. Il existe également des groupes non chrétiens tels que les Témoins de Jéhovah et l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (Église de Jésus-Christ).

Pourquoi l’Ukraine est-elle importante pour l’Occident ?

La situation en Ukraine est un révélateur de l’une des principales préoccupations géopolitiques de l’après-guerre froide : l’élargissement de la Russie quant à l’Union européenne.  Pendant des siècles, l’Ukraine a été contrôlée par Moscou et elle est toujours considérée par Vladimir Poutine comme vitale pour les intérêts russes (à l’époque soviétique, l’économie de l’Ukraine était la deuxième plus importante de l’Union soviétique).

À une échelle plus vaste, la façon dont la situation s’est développée est un sujet de préoccupation du fait de la menace générale qu’elle pose en ce qui concerne les droits de l’homme et le règne de la loi. Une invasion par les Russes pourrait déboucher sur une crise majeure à cause de l’afflux de réfugiés. Le gouvernement des États-Unis les estime à un nombre entre un et cinq millions , un « déplacement de personnes massif, tel qu’on n’en a plus vu en Europe depuis la Seconde Guerre Mondiale. »

Comment les chrétiens peuvent-ils prier pour l’Ukraine ?

Dans 1 Timothée 2:1–2 (S21) , Paul dit : « J’encourage donc avant tout à faire des demandes, des prières, des supplications, des prières de reconnaissance pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener une vie paisible et tranquille, en toute piété et en tout respect.»

Priez pour que Poutine renonce à son désir dictatorial de contrôler l’Ukraine et que les peuples ukrainien et russe puissent vivre en paix. Priez aussi pour nos frères et sœurs en Christ qui vivent en Ukraine et sont inquiets des « bruits de guerres » (Matt. 24:6 ). (Lisez le point de vue  d’un missionnaire qui travaille actuellement en Ukraine). Priez pour que Dieu utilise cette crise pour tirer du bien de ce qui était destiné au mal (Gen. 50:20 ).

EN VOIR PLUS
Chargement