Trois pièges que rencontrent les parents à Noël

C'est la saison de Noël à nouveau, et si vous avez des enfants, il se peut que vous passiez encore une fois par ces conversations familières sur les cadeaux, la société de consommation et la croix. Élever des enfants pendant la saison de Noël présente des défis. La liste des courses est aussi longues, que les biscuits à confectionner sont innombrables. Nous avons des enseignants à remercier, des traditions à préserver, des soirées auxquelles participer, et tous ces cadeaux à acheter et emballer. Les exigences physiques ont tendance à prendre le dessus sur nos besoins spirituels.

Cette année à Noël, si nous voulons offrir à nos enfants le cadeau d'une compréhension plus claire de l'Évangile, nous nous devons de réfléchir plus à la manière de les guider, plutôt qu'aux cadeaux à acheter ou aux bricolages. Comment diriger nos enfants à travers une période saturée par l'avidité ? Devrions-nous offrir un seul cadeau à chaque enfant, payer la dîme en leur honneur, ou même, complètement arrêter les cadeaux ? Alors que vous réfléchissez et priez pour savoir comment répondre à ces questions pour votre famille, je vous propose de méditer sur ces trois pièges, qui, d'après mes observations, tracassent souvent les parents.

Piège n° 1 : Comment puis-je empêcher le monde de pirater Noël ?

Le monde n'a pas à définir notre façon de célébrer Noël, c'est nous qui choisissons, en obéissance à Dieu. Alors que les sages de la Bible ont traversé des chemins difficiles, les déferlements des éléments naturels et les persécutions de rois jaloux pour adorer le vrai Roi, nous avons à naviguer autour des médias, du consumérisme et du côté culturel du christianisme. Le monde n'a jamais respecté Jésus, nous ne devrions donc pas être choqués devant la façon dont Satan transforme le bébé de la crèche en cible pour la publicité. Nous sommes appelés à briller comme des lumières au milieu d'une génération corrompue (Philippiens 2.15). Si donc le monde se permet de pirater et détourner notre jour saint, reprenons-en possession avec calme chez nous et dans notre communauté en prêchant, montrant de l'amour et brillant de la lumière de Christ sur ceux qui nous entourent.

Quand je parle d'enseigner l'Évangile et le vrai message de Noël à mes enfants, je ne dis pas qu'il faut arrêter de regarder les films de Noël en buvant du chocolat chaud devant les lumières du sapin. Je parle d'avoir des conversations supplémentaires sur ce que nous regardons et de souligner les moments qui reflètent, ou ne reflètent pas l'Évangile. Je parle d'expliquer quels éléments de la fête sont simplement amusants, culturels, et quels sont ceux qui célèbrent la venue de Christ. Au lieu d'avoir peur du monde, enseignez à vos enfants à s'engager culturellement pour faire connaître l'Évangile.

Piège n° 2 : Pourquoi devrais-je offrir des cadeaux à mes enfants alors qu'ils n'en ont pas besoin ou qu'ils ne les méritent pas ?

Même si la plupart de nos enfants n'ont pas besoin de cadeaux, cela nous fait plaisir de leur en offrir, et ils aiment en recevoir. Donner et recevoir sont deux actions qui reflètent le cœur de Dieu en nous. Dieu donne des dons spirituels à ses enfants, tels que l'amour, la force, la victoire, l'espoir, la paix et la délivrance, mais je ne saurais comment les emballer pour les déposer au pied du sapin. Cependant, offrir un cadeau peut démontrer ces mêmes grandes vérités spirituelles de manière tangible.

Aucun enfant ne mérite un cadeau. Le père Noël a sa liste de « gentils et de vilains », mais Jésus n'en a pas. Il a donné sa vie pour des pécheurs. Il n'a pas hésité à faire don de sa rédemption et n'a pas envisagé de modifier son projet en cours de route. Dieu, au travers du don de Christ, sa naissance, sa mort et sa résurrection, nous a tout donné par grâce. Les cadeaux que nous plaçons sous le sapin devraient être offerts de la même façon dont nous avons reçu Christ : gratuitement.

Avoir hâte d'ouvrir les cadeaux le jour de Noël est une image de l'espérance du croyant qui attend la promesse du retour de Christ. Nos enfants ont besoin de comprendre l'espérance du peuple d'Israël pour apprécier pleinement la naissance du bébé de la crèche. Offrez donc des cadeaux dans l'idée de représenter et cultiver l'espérance du retour de Christ dans un esprit d'adoration.

Piège n° 3 : Comment enseigner à mes enfants à aimer Jésus plus que les cadeaux de Noël ?

Quand mes enfants verbalisent leur amour des cadeaux plutôt que leur amour pour Jésus, je suis tentée de les culpabiliser ou de leur faire éprouver de la honte pour qu'ils aiment plus Jésus. Mais ce n'est pas le message de l'Évangile. Dieu nous a offert le plus grand don d'amour à travers Jésus. Nous pouvons donc aimer nos enfants en leur apprenant que même si les cadeaux sont appréciables, la joie qu'ils apportent est temporaire. Le salut est le seul cadeau qui satisfait éternellement nos attentes. N'humiliez pas vos enfants lorsque vous voyez leur avidité : expliquez-leur plutôt. Lorsque nous recevons un présent, nous recevons de l'amour. Nous sentons que nous sommes particuliers et que l'on prend soin de nous. Dieu est honoré par l’amour qui nous permet de donner aussi bien que de recevoir.

Si vous êtes tenté de faire de grands changements pour vos cadeaux de Noël (et de les éliminer), arrêtez-vous un instant. Comprenez que vous ne pouvez pas obliger vos enfants à la piété. Si donc vous souhaitez produire du changement dans leur cœur cette année, commencez par examiner le vôtre et vous humilier. Même s'ils apprennent de leurs parents, vos enfants vont peut-être passer des années sans se tourner vers la sainteté et une vie centrée sur Christ. Ne laissez pas tomber. Continuez à montrer l'exemple et à les appeler à la louange.

Finalement, on ne veut pas dire à nos enfants qu'ils ont la responsabilité d’annoncer le Sauveur ou (de faire semblant) de ressentir de l'amour et de l'affection pour Lui juste parce que l'on est en décembre. Nous voulons enseigner la vérité de Dieu et la bonne nouvelle d'une grande joie que nous avons reçue dans l'espoir qu'ils la reçoivent et la célèbrent à leur tour. On ne peut pas demander aux enfants de comprendre parfaitement et de se réjouir alors qu'ils sont encore en train d'apprendre à comprendre Christ. Ne les humiliez pas lorsqu'ils aiment les cadeaux plus que Jésus. Aidez-les à comprendre ce que signifie le bébé dans la crèche et pourquoi nous attendons son retour.

N'oubliez pas vos propres questions. Apportez-les devant son trône et demandez au Saint-Esprit de vous donner la sagesse pour servir vos enfants pendant cette période. L'Évangile est un don qu'il vaut la peine de bien mettre en priorité sur les courses et la cuisine. Le chemin des parents chrétiens est semé d'embûches, mais par le Saint-Esprit, nous pouvons marcher dans la foi et être parents par sa grâce. Faites en sorte de parler de la rédemption de Christ le plus souvent possible cette année à Noël. Répétez, répétez, répétez encore et priez pour que le Saint-Esprit ouvre les yeux, les oreilles et les cœurs pour qu'ils célèbrent la naissance du Sauveur et l'espérance de son retour.


EN VOIR PLUS
Chargement