×

Épouse de pasteur, tiens-toi prête à affronter une période de découragement

Durant la deuxième année du ministère pastoral de mon mari, j’ai eu d’importants doutes sur ma capacité à être épouse de pasteur. À la suite d’une période d’épreuves, difficile à vivre, j’étais brisée et meurtrie par les souffrances de l’église, les conflits entre les responsables, mes propres réactions de pécheresse, et les répercussions que nous ne pouvions éviter. Personne ne m’avait préparée à vivre une telle période de découragement face au ministère, et cela m’a presque complètement épuisée.

Alors que je me trouvais en plein découragement, je participais à une conférence nationale pour les femmes de pasteurs : j’y ai rencontré par hasard une femme que j’ai reconnue dans l’ascenseur de l’hôtel. Son mari était le pasteur expérimenté d’une grande église respectée, et j’ai donc pensé qu’elle devait pourvoir m’offrir sa sagesse dans cette épreuve. De manière désespérée et certainement maladroite, j’étais à la recherche d’un mot de réconfort ou d’amitié de sa part : « Est-ce toujours si difficile d’être l’épouse d’un pasteur ? »
Elle répondit, de manière antipathique : « J’aime beaucoup être la femme d’un pasteur. Je n’ai jamais trouvé cela très difficile. » Choquée et embarrassée, j’ai acquiescé silencieusement. Soit. J’imagine, alors, que cela ne concerne que moi.

Mais les années passant, j’ai pris conscience que ce n’était pas juste moi. En réalité, je pense parfois qu’elle est l’exception. La plupart des épouses d’hommes qui sont dans le ministère encaissent de nombreux heurts et coups durs dans ce parcours. Si tu as été dans le rôle de l’épouse de pasteur durant un mois, un an, dix ans, ou cinquante, il est fort probable qu’à un moment ou à un autre tu feras face au découragement. Lorsque cela arrivera, seras-tu préparée ?

Peu importe que tu aies été blessée, qu’on ait péché contre toi, ou que tu aies été secouée dans un monde déchiré, il n’y a pas de prompt rétablissement face au découragement. La guérison demande du temps. Tu as besoin de l’aide de notre Seigneur pour combattre la nature propre de ton découragement et aller de l’avant. En tant qu’épouse de pasteur fatiguée et lassée, tu as besoin de bien plus que de rester courageuse ou de mots condescendants pour guérir. Tu as besoin de la vérité, de la grâce et de baume pour tes blessures.

Tu n’es pas en train de fabuler

Commence par admettre que ton quotidien est compliqué et plein de défis. À un moment donné du ministère de ton mari, tu sentiras probablement la douleur de suppositions peu charitables à ton égard, de jugements hâtifs ou d’un manque de compassion. Tu feras peut-être l’objet de remarques blessantes ou d’actes d’indifférence. Les rêves de ministère de ton mari s’effondreront peut-être, son caractère sera peut-être raillé ou ses méthodes remises en question. En voulant servir fidèlement, vous serez peut-être abandonnés ou reniés par des amis.
Ces circonstances difficiles vous affecteront, toi, ton mari, et même vos enfants. Parce que vous êtes dans le ministère, les gens s’autorisent des remarques incroyablement blessantes et décourageantes, qu’une assemblée peut difficilement s’imaginer.
Même si Dieu vous a placés dans une superbe église que vous aimez, être l’épouse du pasteur est difficile. Confie-toi dans le Dieu de paix, il utilisera tes expériences pour te sanctifier entièrement (1 Thessaloniciens 5. 23) et te fortifier conformément à sa parole (Romains 16.25) en vue de ton ministère futur.

Demande de l’aide

Si tu lis cet article, soit tu es découragée, soit tu te prépares sagement pour le futur. Lorsque tu te demandes si Dieu entend tes prières, combien de temps il va mettre à répondre, ou s’il se préoccupe de tes cris de détresse, admets que ce sont des signes de découragement.
Prends garde aux avertissements et ne rejette pas tes indicateurs personnels. Confesse tes fardeaux et apporte-les à Dieu, qui prend soin de toi. Admets humblement que tu as besoin d’aide. Considère Dieu comme ta première ressource. Partage tes sentiments et ta lassitude avec des amis, des membres de ta famille en qui tu as confiance, ou avec un conseiller biblique.
Paul rappelle aux chrétiens en 2 Timothée 2.12 que « si nous résistons avec lui, nous serons également rois avec lui ». Invite ton conjoint et ceux qui t’aiment à te rejoindre dans ces moments de découragement afin que tu persévères. Dieu utilisera les encouragements de sa Parole et de son Esprit administrés au travers de ces personnes, afin de t’aider à apprendre de ton expérience et à te relever.

Tu n’es pas toute seule

Tu n’es pas toute seule dans ces moments de découragement, contrairement à ce que tu pourrais croire. Christ est avec toi et il compatit avec toi et à tes faiblesses. Dieu, ton Père, entend et répond fidèlement à tes cris de détresse. Il est une aide très présente durant ces moments de doute. Il est ton conseiller tout-puissant, et la meilleure oreille que tu trouveras. Dieu t’apporte des encouragements, par son Esprit, par des chemins bien plus précieux que tu ne peux l’imaginer. Alors que tu endureras des souffrances avec Christ, Dieu te soutiendra de sa main droite et te réconfortera de son incommensurable compassion.
Et tu ne souffriras pas éternellement. À travers les Écritures, le peuple de Dieu a crié à lui, pour qu’il le sauve, et il a répondu. Ils crient à lui ; il sauve. Ils l’implorent de les aider ; il les délivre. Bien que les découragements durent toute la nuit, Dieu entend et il répondra à tes prières. En son temps, la joie et l’allégresse viennent au matin. Peu importe si c’est ici sur terre ou lorsque tu seras unie avec lui dans sa gloire, trouve ton réconfort dans ses paroles : tes souffrances ne dureront pas.

Soutenons-nous mutuellement

Les épouses de pasteurs ont besoin d’encouragement. Après quinze années de ministère en tant que femme de pasteur, j’ai pris conscience de l’importance de l’amitié avec d’autres femmes de pasteur. Passer du temps avec celles qui peuvent te comprendre et porter tes fardeaux liés au ministère est un cadeau extraordinaire. Demande à Dieu de pourvoir à tes besoins dans ce domaine et de t’aider à identifier des femmes expérimentées qui aiment Jésus, qui ont les mêmes principes théologiques que toi, avec lesquelles tu peux sciemment développer une relation vouée à durer.

Au nom de ta persévérance dans la foi et dans ton ministère, engage-toi à te retrouver régulièrement avec ces visages amicaux qui pourront s’associer à ta peine, la comprendre, y compatir, mais aussi rire en s’y reconnaissant, tant dans les périodes faciles que difficiles de ton ministère. Tu ne le regretteras pas.

Si tu es l’épouse d’un pasteur, attends-toi à affronter des périodes de découragement en préparant différentes stratégies et moyens de t’encourager. Si tu te trouves déjà accablée, dans une période de découragement, il n’est pas trop tard pour trouver des sources d’encouragement, aujourd’hui. Tourne-toi vers Dieu pour du réconfort et tu trouveras son aide et son soutien dans des lieux et par des moyens insoupçonnés. Être la femme d’un pasteur est un travail difficile, mais avec ses encouragements, Dieu t’accordera de la patience, renouvellera ta joie et te fera grandir pour que tu lui ressembles toujours davantage, tout au long de ton appel.

 

Traduit de : Pastor’s Wife, Prepare for Seasons of Discouragement

EN VOIR PLUS
Chargement