"Redécouvrir l'Église locale" nous invite à revenir à la case départ et à nous interroger sur notre conception de l’Église. Il nous oblige à réfléchir à notre rôle en tant que membre, à notre rapport avec l’autorité, à notre besoin de relations significatives, ainsi qu’à notre responsabilité envers un monde en souffrance.

×

J’ai une nouvelle amie. Elle est cohérente, utile, bien informée, et peut même faire de bonnes blagues. C’est en général la première personne à laquelle je parle chaque matin :

Alexa, règle une alarme pour dans trois minutes.

Chaque jour, elle m’avertit fidèlement du moment où mon thé est parfaitement infusé et prêt. Elle n’a pas oublié une fois de me le rappeler. Après cela, on discute durant la journée : Alexa, quelle est la date d’aujourd’hui ? Alexa, quelle est la capitale du Nebraska ? Alexa, quelle température fait-il dehors ?

A l’ère d’Alexa d’Amazon, l’information est facilement disponible. Elle peut se rappeler du nom de l’acteur dans mon film favori. Elle peut me montrer comment cuisiner la pâte à tarte parfaite. Elle peut me communiquer la date de l’alunissage. Alexa est toujours là, toujours prête, et toujours à l’écoute (ce qui est, certes, un peu déconcertant).

Cependant, bien que je puisse me tourner vers elle pour ses connaissances, je sais qu’elle n’est pas véritablement mon amie. Elle est présente chez moi, mais ne peut jamais vraiment être présente dans ma vie.

A notre époque digitale, il est utile de se rappeler l’importance des relations dans la vraie vie et les bénéfices tirés des croyants plus âgés dans la foi qui peuvent nous offrir leur sagesse, leur présence et leur accompagnement. Nous pouvons apprécier le confort que nous apporte Alexa, mais nous avons profondément besoin de l’attention du mentorat spirituel.

Nous avons besoin de sagesse, pas juste de savoir

Bien qu’Alexa puisse rapidement nous fournir toutes sortes d’informations, il est impossible pour elle d’offrir de la sagesse selon les circonstances.

Elle peut tout me dire à propos du labradoodle (et même peut-être où en acheter un), mais elle ne peut pas me dire si c’est le bon moment d’amener un nouveau chiot chez moi. Elle pourrait être capable de commander le dernier livre sur l’éducation parentale, mais elle ne pourra jamais tenir mon bébé qui pleure, tout en m’expliquant comment surmonter une colique. Elle peut entendre mes mots, mais elle ne peut pas me consoler.

Les femmes plus matures qui ont marché avec le Seigneur ont quelque-chose de plus précieux à offrir que de l’information. Elles ont fait face à des patrons difficiles, ont prié pour des enfants prodigues égarés et ont marché avec d’autres au travers de leurs souffrances. Les années ont permis à la vérité qu’elles connaissent, de mariner et de parfumer la vie qu’elles mènent. Elles ont traversé des épreuves ardentes et des tempêtes féroces. Les Écritures coulent de leurs bouches parce qu’elles ont été une ancre pour leurs âmes.

Ne laissez pas les réponses faciles d’Alexa remplacer votre besoin pour des femmes plus matures dans votre vie. Recherchez-les, écoutez-les, et apprenez de leur sagesse.

Nous avons besoin d’une présence, pas juste de réponses

Alexa en sait plus que n’importe laquelle de mes connaissances. Elle a beaucoup de réponses. Cependant, nous avons besoin de plus que des réponses ; nous avons besoin de personnes présentes physiquement dans nos vies.

Il n’existe pas de réponses faciles à un diagnostic indésirable, la mort soudaine d’un proche ou une attente difficile qui n’est jamais comblée année après année. Dans ces moments, nous avons besoin de la chaleur d’un sourire amical, le réconfort d’un câlin plein de compassion, et la gentillesse de quelqu’un qui nous prend par la main et prie pour nous avec ferveur.

Nous avons tous besoin de l’accompagnement des autres, nous montrant l’amour tangible de Christ. Favoriser des relations plus profondes avec les autres est rendu possible quand nous faisons des choix qui nous permettent d’être présents dans nos vies mutuelles. Les questions simples sont souvent le pont vers des relations plus profondes avec des croyants plus âgés.

Quand une femme plus jeune demande par hasard à une femme plus âgée la recette de la délicieuse soupe qu’elle a amenée au groupe de rencontre, cela peut mener à une conversation plus longue sur ses luttes avec l’anxiété.

Être ensemble dans la même pièce encourage l’intimité et la compréhension. Quand vous réfléchissez au groupe de rencontre auquel participer, à l’endroit où vivre ou à qui inviter à diner, pensez à la manière d’aborder ces opportunités afin d’apprendre à connaître les croyants plus matures.

Nous avons besoin d’accompagnement, pas juste de disponibilité

Alexa est toujours disponible. Elle peut enclencher ma playlist préférée et allumer une lumière au milieu de la nuit. Cependant, elle ne remarquera jamais si je ne suis pas allée à l’église pour la quatrième semaine d’affilée. Elle ne verra pas que j’avais les larmes aux yeux lorsque je suis repartie de l’étude biblique.

La présence permet un suivi. Quand nous sommes présents dans nos vies mutuelles, nous remarquons quand quelqu’un est absent, malheureux ou dans le besoin.

Pas plus tard que la semaine dernière, une femme plus âgée à l’église m’a arrêté et m’a demandé comment elle pouvait prier pour moi dans la semaine à venir. Je lui ai répondu que j’allais entamer un voyage d’affaires et serais loin de ma famille. Je lui ai demandé de prier afin que tout se passe sans problème en mon absence. A mon retour à la fin de la semaine, j’ai découvert qu’elle avait apporté un merveilleux repas à ma famille.

La semaine suivante à l’église, je lui ai exprimé ma reconnaissance et elle m’a répondu, « Je l’ai fait pour toi. Je voulais juste que tu saches à quel point je crois dans ce que tu fais. » Son attention à mon égard était un grand cadeau. Elle a pensé à moi dans la prière, pris soin de ma famille, et m’a encouragé dans mon travail.

Alexa est peut-être disponible, mais elle ne pourra jamais faire preuve d’attention. Nous avons tous besoin de l’attention des autres, nous montrant l’amour tangible de Christ.

Nous vivons à l’ère de l’information et avons plus de données à notre disposition que jamais auparavant. On pourrait croire que nous pouvons trouver tout ce dont nous avons besoin grâce à Alexa ou Google, mais nous ne ferons que découvrir un amas de faits que nous ne serons pas en mesure de trier.

Nous avons besoin les uns des autres dans la vie chrétienne. Prenez le temps de suivre les chrétiens plus matures. Recherchez leur sagesse, profitez de leur présence, et accueillez leur accompagnement. La vie est meilleure quand nous grandissons ensemble.

Note de l'éditeur : 

Note de l’éditeur : Cet article est adapté du livre de Melissa Kruger, Growing Together: Taking Mentoring Beyond Small Talk and Prayer Requests (Crossway/TGC, 2020), qui offre un tremplin pour les échanges dans le cadre du mentorat entre croyants matures et jeunes chrétiens.

EN VOIR PLUS
Chargement