×

A l’âge de 86 ans Jerry Bridges vient d’entrer le 6 mars dans la joie de son Maître. 

Vous ne le connaissez pas ? Peut-être, mais vous avez certainement lu l’un ou l’autre de ses livres :

Rien ne prédisposait Jerry Bridges au ministère. Né avec plusieurs handicaps, entre autre une vue défectueuse, la surdité d’une oreille, une déformation de la colonne vertébrale et du sternum, sa famille était trop pauvre pour payer le suivi médical. Cependant, cet homme timide, effacé est devenu l’un des leaders des plus influents du mouvement international Les Navigateurs.  

Conversion et ministère

Converti pendant ses études à l’Université, il a rejoint la Marine Américaine et a connu le combat lors du conflit coréen (1951-1953). C’est pendant ce temps qu’il a participé à une étude biblique menée par l’un des collaborateurs des Navigateurs. Par la suite, il a rejoint cette organisation où il a servi pendant plus de 50 ans. 

Avec le recul, voici ce qu’il a dit sur les débuts de son engagement avec cette œuvre :

Quand je suis arrivé, presque tous les dirigeants étaient sortis de l'armée et nous avions tous une culture militaire plus ou moins prononcée. Nous étions assez durs et motivés par le sens du devoir, ce qui caractérisait la génération sortie de la Seconde Guerre mondiale. Nous croyions dans la valeur du travail dur et notre leitmotiv était : “Voici ce que vous devez faire.” Ça du mérite, mais ça ne vous sert pas sur le long terme. Et donc, il y a 30 ans, nous avons vécu le début d'un changement en soulignant la grâce transformatrice, un disciplulat motivé par la grâce.

Il y aurait tant de choses à raconter sur la vie et l’influence de cet homme, mais il conclut sa biographie publiée en 2014 en énumérant les 7 leçons les plus importantes apprises pendant ses 60 ans de vie chrétienne. En voici un échantillon :

  • La Bible doit être appliquée à tous les domaines spécifiques de notre vie
  • Tous ceux qui mettent leur confiance en Christ comme Sauveur sont unis à Lui comme les sarments le sont au cep
  • La poursuite de la sainteté ne dépend ni de nos propres efforts ni d’une passivité qui consiste à “laisser Christ vivre sa vie en nous” (“Let go, let God”). 
  • L’Évangile n’est pas réservé uniquement aux incroyants, et à la conversion
  • La compréhension de la doctrine de l’élection a été un point tournant qui a influencé toute ma vie chrétienne par la suite

« Considérez leur fin…imitez leur foi… »

Soyons reconnaissants pour ces hommes qui sont des modèles jusqu’au bout de leur pèlerinage sur terre.

« Il nous a quitté » est l’expression sacrée que nos contemporains ont l’habitude de prononcer devant la mort !

« Il est arrivé » est l’affirmation chrétienne qui doit nous caractériser.

« Bien fait, bon est fidèle serviteur » est le mot d’accueil du Maître lors de l’arrivée à la maison céleste !


Cet article vous a plu ? Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles !

EN VOIR PLUS
Chargement