Prêche la Parole : Ne manquez pas la conférence annuelle en novembre

Comme chaque année, Prêche la Parole nous propose une nouvelle conférence sur le thème de la prédication textuelle. Etienne Koning a accepté de répondre à quelques questions pour présenter cet évènement.

 

Etienne, peux-tu nous présenter Prêche La Parole ?

Oui !

Nous croyons que la Bible est la Parole vivante et vivifiante de Dieu, qu’elle est toute suffisante pour nous faire croire et croître en Christ ! C’est donc un enjeu majeur, de chercher à la proclamer fidèlement au sein de nos églises et de nos ministères, pour que par la puissance de l’Esprit, les vies soient toujours plus transformées, pour la gloire de Dieu. Que ce soit le texte qui parle, et pas nos dadas de prédicateurs ! Que la Parole soit mise en pratique dans nos vies, et non les opinions à la mode !

C’est ce que se propose de faire la prédication textuelle. Une mission glorieuse — mais une tâche redoutable !

Tout est parti d’un constat évident. Quelques prédicateurs ont pris conscience de leur besoin les uns des autres pour garder le bon cap. Ils ont donc commencé à se rencontrer dans leur région, d’une manière régulière, dans le but de s’aider mutuellement à progresser dans leur pratique.

L’association Prêche la Parole (PLP) est née sur cette histoire toute simple ! Elle cherche à promouvoir la pratique de la prédication textuelle comme le « pain-beurre » de l’enseignement de chaque église, en encourageant ses responsables à une sorte de « formation continue ». Des ateliers régionaux sont mis en place, lors desquels l’on se rencontre de manière régulière. Un livre biblique (ou section) est choisi, on le travaille ensemble, on cherche à bien le comprendre dans son contexte, on cherche à le proclamer et à l’appliquer de manière appropriée dans notre contexte aujourd’hui, puis on se donne des retours utiles sur des prédications effectuées ; on s’enrichit les uns les autres, on s’affûte, on se corrige mutuellement et l’on prie ensemble, bref : on grandit !

 

Il y a actuellement 8 de ces groupes, en Suisse, France et Belgique, mais nous espérons voir le lancement d’autres encore dans les années qui viennent.

 

Qu’est ce qui vous motive à renouveler ces conférences chaque année ?

La raison d’être de PLP, ce sont donc les ateliers régionaux dont nous venons de parler : plus c’est local, plus c’est pertinent et utile — au plus près de nos lieux de service !

Mais la conférence annuelle, c’est l’occasion, unique et complémentaire, de nous « extraire ». En effet, au milieu de la course et des nombreux défis du ministère, nous avons besoin de nous asseoir à notre tour sous l’ombre bienfaisante de la Parole ! Pour enseigner, nous avons nous aussi besoin de nous laisser enseigner et ressourcer à notre tour… Mettre de côté le temps pour le faire, c’est clairement difficile ! C’est pourquoi la Conférence PLP vous donne les moyens d’être intentionnel : prenons nos agendas, mettons volontairement à part le temps qu’il faut pour vivre tout cela !

La Conférence est annuelle, parce que cela nous semble être le rythme idéal. Nous sommes plusieurs à prêcher plusieurs fois par mois : ce n’est pas du luxe de prendre du temps à part une fois par an !

conférence prêche la parole

A qui sont-elle destinées ?

Les Conférences PLP sont destinées à chaque frère qui souhaite grandir dans sa pratique de la prédication textuelle. Il n’a pas besoin d’être un « expert » en prédication textuelle (et peu parmi nous le sont !). Il peut être un pasteur aguerri ou un jeune pasteur, un étudiant en théologie, ancien d’une église ou engagé dans une association parecclésiale. Il lui suffit de considérer que la prédication textuelle est un outil cohérent pour l’aider à accomplir avec sérieux la proclamation fidèle de la Parole de Dieu dans son propre contexte.

Ceci étant dit, tous les ans, nous avons aussi la joie de voir se joindre à nous des frères qui souhaitent simplement en « savoir plus » sur la question. Certains y sont encouragés au point de s’attacher ensuite à la prédication textuelle de manière régulière ; d’autres, de retour chez eux, rassemblent quelques frères autour d’eux et créent un atelier régional : ils se donnent ainsi un moyen simple et efficace de garder le cap au cours de l’année !

 

Pourquoi avoir choisi le thème : « prêcher les Psaumes » ?

Tout d’abord parce que c’est l’ADN de chacune de nos conférences : « Prêcher Jean… prêcher 2 Timothée… prêcher Daniel… » : « prêcher les Psaumes » ! Nous cherchons à proclamer un texte biblique donné, tel qu’il se donne, comme il a été composé, pour aujourd’hui.

Ensuite, pour la richesse incomparable de ce livre, dont voici quelques raisons : pour le prédicateur, c’est une source constante de renouvellement et d’approfondissement… mais aussi de défis à relever ! C’est un recueil de « petites compositions » rédigées par des auteurs très différents, dont l’ensemble a pourtant été compilé avec un grand soin ; que David en soit l’auteur, ou plusieurs auteurs avant et après lui, ils recouvrent pourtant (par leur situation d’écriture ou par les événements qu’ils évoquent) toute l’histoire de l’Ancien Testament ; bien qu’ils soient ancrés dans la vie et les préoccupations d’auteurs hébreux, il s’insèrent pourtant (et nous replacent !) dans la perspective, vaste et glorieuse, de l’attente messianique et de l’espérance chrétienne ;  bien qu’ils tiennent des propos sur Dieu, il sont aussi un trésor de paroles à Dieu, des prières modèles ; bien qu’ils soient souvent écrits par des individus au milieu de leur propre situation, ils sont pourtant des textes qui parlent et instruisent des personnes de tous les temps ; bien qu’ils soient d’un genre littéraire spécifique, ancré dans la poésie et l’expression hébraïques, leurs auteurs inspirés parviennent pourtant à exprimer des sentiments universels, et touchent les cœurs encore aujourd’hui…

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive, et de loin ! Mais concluons déjà : quelle source exceptionnelle de nourriture spirituelle pour l’édification de l’Église de Jésus-Christ ! Mais comment faire, pour bien le faire ? Comment prêcher un psaume en faisant justice à l’intention de son auteur ? Comment bien l’ancrer dans son contexte, pour qu’il nous parle ensuite dans notre contexte ? Dans quelle mesure faudrait-il tenir compte de l’ensemble du psautier et/ou des destinataires originaux de ce recueil global ? Comment prêcher le Christ à partir des Psaumes, sans pour autant céder aux courts-circuits typiques d’un christocentrisme inapproprié ? Comment faire justice à leur genre littéraire spécifique ? Telles sont les questions que nous aborderons ensemble.

Pour nous aider à le faire, nous sommes reconnaissants d’avoir cette année comme orateur James Hely Hutchinson, qui s’est penché sur ces questions et dont l’expérience, qui ne se dément pas, nous enrichira et nous équipera. Actuellement directeur de l’Institut Biblique Belge, James est aussi détenteur d’une thèse de doctorat sur les Psaumes.

 

A quoi dois-je m’attendre en venant a cette conférence ?

Notre réponse en quelques mots-clé : Parole-de-Dieu, qualité, profondeur, enrichissant, utile et pratique, défis et remise en question, renouvellement et encouragements, joie et partage, prière et chant, fraternité… et bons repas !

 

NDLR : Sur le même sujet nous vous recommandons l’article de Christopher Ash : Pourquoi prêcher les Psaumes ?


Conférence annuelle de Prêche la Parole

Du mardi 20 au jeudi 22 novembre

avec James HELY-HUTCHINSON, le directeur  de l’Institut biblique belge

Inscriptions

Pour vous inscrire, cliquez ici (google formulaire).
Pour régler en-ligne vos frais d’inscription, cliquez-ic (notre page helloasso)

Partager
EN VOIR PLUS
Chargement