Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez nous soutenir pour que nous puissions continuer de fournir des ressources gratuites comme celle-ci.

×

5 raisons de prêcher à travers le livre de Malachie

J’aime chaque livre de la Bible. Il est étonnant de voir comment chacun d’entre eux contribue à l’époustouflante vue panoramique du plan et du dessein salvifique de Dieu à travers l’histoire. Le livre de Malachie ne fait pas exception. Lire ce livre, c’est comme être au sommet du Mont Pisga (Nebo), d’où l’on peut voir la Terre promise du Nouveau Testament. De ces hauteurs, vous pouvez même sentir les parfums qui soufflent à travers l’Ancien et le Nouveau Testament. Le peuple de Dieu a besoin de sentir ces parfums à nouveau grâce à une série de prédications prêchées à travers ce livre.

Malachie était la dernière voix de Dieu adressée au peuple d’Israël avant que les cieux ne se taisent pendant environ 400 ans. Une telle voix doit être significative, ne serait-ce que pour cette raison. Dieu avait parlé par Aggée et Zacharie. Le peuple avait donné quelques réponses, mais il se refroidissait. Le temple était opérationnel, mais les prêtres abaissaient les normes en raison de leur service peu enthousiaste au Seigneur. La piété du peuple de Dieu était à nouveau dangereusement basse. Quelle a été la réponse de Dieu à tout cela ? Découvrez-la dans ce livre !

En 1998, j’ai préparé une série d’études bibliques à travers le livre de Malachie. Il y a eu des moments où j’ai ressenti les émotions de ce serviteur de Dieu alors qu’il utilisait des mots qui coupent et brûlent en cherchant à réveiller les consciences du peuple de Dieu. Bien des années plus tard, je les entends encore résonner dans mon propre cœur, me poussant à mener une vie authentique devant Dieu.

Voici cinq raisons pour lesquelles votre assemblée devrait entendre les messages de Malachie :

1. Ils apprendront l’amour électif de Dieu.

La prophétie de Malachie commence par une déclaration qui met de nombreux croyants mal à l’aise. Dieu dit : « Or, j’ai aimé Jacob, et j’ai haï Ésaü » (Malachie 1.2-3). C’est une bonne occasion d’enseigner au peuple de Dieu la profondeur de son amour pour eux, qui a commencé dans la divinité, dans l’éternité et qui se manifeste à travers l’histoire par son œuvre rédemptrice et ses actes de providence. Le contraste avec ceux que Dieu a ignorés par sa grâce devrait donner aux croyants un nouveau sentiment de gratitude envers l’amour électif souverain de Dieu.

2. Ils apprendront à maintenir la spiritualité du culte et du leadership.

Le livre de Malachie est un appel au réveil pour les responsables de l’Église qui doivent maintenir les plus hauts niveaux de dignité dans le culte de Dieu. Les prêtres d’Israël étaient apathiques quant à la conduite du peuple de Dieu dans le culte. Leur principale préoccupation était simplement que le culte ait lieu. En ce qui concerne le type d’offrandes apportées au temple, Malachie a demandé : « « Offrez-le donc à votre gouverneur ! Sera-t-il content de vous ? Ou vous fera-t-il bon accueil ? » (Malachie 1.8) Aïe ! Lorsque les responsables de l’Église deviennent indifférents au cœur de la véritable adoration et ne se préoccupent que de la forme extérieure, la décadence a commencé et ne tardera pas à attirer le jugement de Dieu.

Une mauvaise image du culte est souvent due au fait que les responsables de l’Église ne savent pas qu’ils sont les gardiens de l’alliance. Ils doivent s’assurer que le peuple de Dieu connaît la relation unique qu’il entretient avec Dieu par un enseignement régulier et fidèle aux Écritures. C’est ce que Malachie a reproché aux prêtres d’Israël dans Malachie 2 ; c’est pourquoi il leur a rappelé l’alliance de Dieu avec Lévi. Nous devons appliquer cela aux responsables de l’Église aujourd’hui. Peut-être les standards de spiritualité pourront-ils être restaurés à des niveaux bibliques.

3. Ils seront mis en garde contre l’infidélité les uns envers les autres.

L’infidélité envers Dieu conduit invariablement à l’infidélité envers les autres. Malachie a mis en évidence la façon dont le peuple de Juda s’est trahi en épousant des Gentils, et aussi comment il a maltraité ses femmes et divorcé d’elles (Malachie 2.10-16). Les chrétiens oublient facilement que les deux tables de la loi de Dieu sont indissociables. Nous devons non seulement chercher à aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre intelligence, de toute notre âme et de toute notre force, mais nous devons aussi, avec la même détermination, chercher à aimer notre prochain comme nous nous aimons nous-mêmes.  Notre piété doit être évidente dans nos relations interpersonnelles horizontales, et pas seulement dans notre culte du dimanche.

4. Ils en apprendront sur la venue du Seigneur Jésus-Christ.

Comme je l’ai indiqué dans l’introduction, la lecture du livre de Malachie donne parfois l’impression d’apercevoir la Terre promise depuis les hauteurs du Mont Pisga. Malachie parle du ministère de Jean-Baptiste avec une clarté prophétique (Malachie 3.1), puis il poursuit en parlant de l’efficacité de l’œuvre salvatrice de Christ et de son œuvre finale de jugement (Malachie 3.2-5). C’est d’ailleurs sur cette même note que Malachie termine son livre (Malachie 4.1-6). Il avertit ceux qui s’obstinent dans le péché que le jour du jugement entraînera leur destruction totale et il encourage ceux qui sont fidèles en disant qu’ils connaîtront des bénédictions éternelles lorsque « le soleil de la justice » se lèvera avec la guérison sous ses ailes. Cela suivra une période où Élie viendra faire son œuvre de réconciliation. Incroyable ! Lorsque vous réalisez que cela s’est passé au moins 400 ans avant la naissance de Christ, vous ne pouvez que voir votre foi renouvelée dans l’inspiration divine des Écritures.

5. Ils seront poussés vers la générosité dans l’offrande chrétienne.

Bien que les chrétiens à travers l’histoire n’aient pas été totalement d’accord sur la perpétuité de la dîme, ils ont convenu que le travail de l’Église est censé être soutenu par les dons fidèles et généreux du peuple de Dieu. Le peuple de Dieu a besoin de rappels de temps en temps pour que le travail du ministère chrétien puisse continuer. Une exposition fidèle de la nouvelle alliance de Malachie 3.6-18 amènera les chrétiens à s’interroger sur leur propre engagement pratique dans le travail de l’Église et l’accomplissement du Grand Mandat. Ces paroles de Malachie sont toujours aussi piquantes : « Un homme peut-il voler Dieu ? Pourtant, vous me volez. » (Malachie 3.8)

CONCLUSION

Si vous êtes pasteur depuis quelques années et que vous n’avez pas encore prêché à travers le livre de Malachie ou même enseigné à travers lui dans une étude biblique, vous devriez sérieusement envisager de prêcher à travers ce livre. C’est un livre court – seulement quatre chapitres – mais il contient des leçons les plus pertinentes et les plus percutantes que vous puissiez trouver dans les Prophètes Mineurs.

Note de l'éditeur : 

Traduction par Aimée Palmer de l’article 5 Reasons to Preach through Malachi

EN VOIR PLUS
Chargement