Aidez-nous à produire des ressources gratuites pour la francophonie.

×

5 Questions à vous poser quand vous recherchez une église

Plus par Ric Rodeheaver

Rechercher une nouvelle église locale peut être fatiguant. Avec autant d’options – et avec le fardeau d’une décision aussi lourde – nous pouvons parfois avoir du mal à savoir par où commencer.

Si vous êtes actuellement à la recherche d’une nouvelle église locale, commencez peut-être par demander à un ancien pasteur de confiance ou par rechercher un localisateur d’église de confiance comme églises.org. Lorsque vous sélectionnez des églises à visiter, concentrez-vous sur les églises proches de chez vous afin de pouvoir vraiment vous impliquer dans la congrégation. Assurez-vous également de la visiter plus d’une fois afin qu’un dimanche pas fameux (ou un dimanche exceptionnel) ne détermine pas votre point de vue sur l’église. Lorsque vous visitez des églises, venez avec les questions suivantes à l’esprit :

Évangile21 répond à vos questions1. La Parole de Dieu est-elle le mets principal ?

Cela peut sembler évident, mais il est étonnant de constater à quelle fréquence « l’évidence » est supposée et donc ignorée. Comment savoir si une église prend les Écritures au sérieux ? Vous pouvez consulter la section des déclarations de foi du site web, mais celles-ci peuvent souvent être similaires à celles du site web de toute autre église. La meilleure chose à faire est de voir à quoi ressemble le « régime de prédications ». La plupart des églises ont des archives de prédications sur leur site web (ou leur chaîne YouTube), vous pouvez y regarder un échantillon des messages du dimanche matin.

Ce que vous recherchez est subtil mais très significatif : l’église enseigne-t-elle simplement des messages à thème biblique ou enseigne-t-elle la Bible ?

Le moyen le plus simple de le déterminer est de passer en revue les trois à six derniers mois de son calendrier de prédication (c’est-à-dire la série de prédications). Est-il rempli de plusieurs séries (normalement d’une durée de 4 à 6 semaines) visant divers sujets d’actualité (par exemple, un mariage épanoui, les relations, le rôle parental dans l’éducation des enfants, des messages sur l’estime de soi, la culture populaire, etc.) ou est-ce que l’église prend simplement le temps d’enseigner l’évangile de Jean, ou l’épître de Paul aux Colossiens, ou une série sur le sermon de Jésus sur la montagne ?

Pour être clair, vous pouvez enseigner la Bible en blocs thématiques de 4 à 6 semaines. La question n’est pas nécessairement de savoir comment le mets est présenté, mais si la Bible est le mets principal (par opposition à un plat d’accompagnement ou une entrée pour un autre plat de résistance considéré comme plus attrayant).

2. L’église ressemble-t-elle plus à une boîte de nuit qu’à une maison ?

Lorsque vous observez la congrégation un dimanche matin, est-ce que l’église a l’intention de bâtir une communauté de personnes pour la gloire de Dieu, ou est-ce que l’église promeut des expériences spirituelles pour chaque fidèle ? Les Écritures sont claires sur le fait qu’une église est un rassemblement du peuple de Dieu, pas simplement une expérience pour des personnes ayant la même vision des choses.

 »Une église est un rassemblement du peuple de Dieu, pas simplement une expérience pour des personnes ayant la même vision des choses. »

Comment discerner cela ? Tout d’abord, posez-vous la question : est-ce l’environnement général de l’église ressemble plus à une boîte de nuit ou à votre maison ? Est-ce que les gens sont là pour vivre une expérience agréable pour eux-mêmes ou pour être en contact avec leur famille ?

Deuxièmement, observez les éléments qui constituent le rassemblement : les prières faites, les thèmes des prédications, la manière dont (ou si) la Sainte-Cène est prise, etc. Est-ce que ces éléments vous orientent vos regards vers la communauté ou vers l’individu ?

Pensez à la tendance populaire qui consiste à noircir les plafonds et à assombrir le sanctuaire (ou « l’auditorium ») avec des lumières vives uniquement sur la scène. Cet éclairage théâtral éloigne l’accent sur la congrégation rassemblée – où se connaître est aussi important que de savoir ce qui se passe sur scène – vers quelques personnes mises en lumière. Cela signale l’accent mis sur la performance plutôt que sur la participation au culte. Certains choix stylistiques même subtils ont des implications théologiques.

3. Les dirigeants de l’église sont-ils des bergers ou des professionnels ?

Est-ce que l’équipe dirigeante s’apparente à une équipe de bergers ou à un conseil d’administration ? Est-ce que les gens sur les bancs d’église exercent leur ministère ou paient-ils des professionnels pour faire le travail ? L’équipe dirigeante est-elle à l’image de la structure du Nouveau Testament – ​​un rassemblement d’hommes, égaux en autorité et en responsabilité pour paître le peuple de Dieu ? Ou l’équipe dirigeante ressemble-t-elle plus à celle d’une entreprise moderne, avec un PDG et des organigrammes de cadres intermédiaires et d’exécutants qui mettent en œuvre la vision du PDG ?

Lorsqu’une église cherche à équiper et à utiliser tous ses membres, cela affirme le sacerdoce des croyants et met en lumière la confiance dans le don du Saint-Esprit. Lorsque les dirigeants de l’église insistent pour tout faire ou se tournent vers une seule personne pour définir les priorités de l’église, cela peut être un signe de fierté ou d’instabilité (parfois les deux) et indique un manque d’ecclésiologie biblique.

4. La congrégation est-elle composée de membres responsables ou de consommateurs irresponsables ?

L’église appelle-t-elle ses membres à une vie de sacrifice et de soumission par le biais d’une adhésion de type allianciel, ou l’église favorise-t-elle l’autonomie et l’irresponsabilité des fidèles – voulant principalement qu’ils soient satisfaits des avantages qu’ils tirent de l’église ?

Une église n’est pas comme un club de fitness ou une grande surface, dans lesquels vous vous inscrivez pour avoir accès à des biens ou des services. Vous rejoignez une église pour vous soumettre à un peuple qui est appelé à un but plus grand que l’accomplissement personnel (1 Pierre 2 :9 ; Héb 13 :7,17). Parfois au nom de la pertinence, d’une compromission culturelle ou de la simple négligence pastorale, les Églises abandonnent leur témoignage le plus puissant : être un peuple qui s’engageintentionnellement, de façon sacrificielle et se soumet au Christ pour sa gloire et le bien de tout le corps.

 »Vous rejoignez une église pour vous soumettre à un peuple qui est appelé à un but plus grand que l’accomplissement personnel. »

Les détails de l’adhésion peuvent varier d’une église à l’autre, mais il est important de se demander : est-ce que l’église a mis un mécanisme en place pour soutenir, rendre redevable, encourager et appliquer les nombreuses implications de l’évangile dans la vie de son peuple ?

Une façon pratique de discerner si les gens d’une église forment une communauté sérieuse est de se présenter tôt et de rester tard lorsque vous la visitez. Regardez comment les gens interagissent. Est-ce plus comme les interactions d’une famille ou les interactions des fans lors d’un concert ?

5. Êtes-vous prêt(e) à répandre tout comme à recevoir la grâce de Dieu dans votre recherche d’église ?

Cet aspect a en fait plus à voir avec vous qu’avec l’église que vous envisagez de rejoindre. À un moment donné, vous devrez vous engager. Donnez-vous pleinement et véritablement à l’église. Joignez vos mains avec les autres fidèles, aimez-les et laissez-les vous aimer. Priez pour, soutenez et soumettez-vous aux responsables (Héb. 13:17). Soyez impliqués, respectez vos engagements, soyez redevables, assumez la responsabilité de l’œuvre de l’évangile dans, et à travers cette église.

Lorsque vous le ferez, cela exigera de l’humilité et l’adoption d’une posture de service. Surtout dans une société de consommation où l’humilité et le service ne sont pas au premier plan, nous aurons besoin de la grâce de Dieu si nous voulons aimer l’église comme nous le devrions. Aucune église ne sera jamais parfaite, même si vous avez coché toutes les cases. Chaque église sera inévitablement inconfortable et même douloureuse, pour une raison simple : elle est pleine de gens comme vous et moi, des pécheurs rachetés qui ont besoin de grâce.

EN VOIR PLUS
Chargement