×

Joies et peines du jour du Seigneur

Plus de Vidéos

Garder le souvenir de la délivrance (Est 9.27-28) — MMM 411

Esther 9.27-28 : Les Juifs prirent l’engagement irrévocable pour eux, pour leur descendance et pour tous ceux qui se joindraient à eux, de célébrer ces deux jours en respectant ce qui était prescrit et la date fixée, et ce chaque année, de garder le souvenir de ces jours et les célébrer de génération en génération dans chaque famille, dans chaque province et dans chaque ville, et de ne jamais laisser ces jours de Pourim disparaître du milieu des Juifs ni leur souvenir s’effacer parmi leurs descendants. (S21) Cette mini-méditation fait partie d’une série de 5 : Esther, le courage de...

Une mauvaise nouvelle écrasée par une bonne nouvelle (Est 8.8) — MMM 410

Esther 8.8 : « Ecrivez donc ce que vous voudrez concernant les Juifs ! Faites-le au nom du roi et apposez l’empreinte royale sur vos lettres ! En effet, un document écrit au nom du roi et porteur de l’empreinte royale ne peut être révoqué. » (S21) Cette mini-méditation fait partie d’une série de 5 : Esther, le courage de la dépendance. Depuis quelques années, tous les mercredis, l’Institut Biblique de Bruxelles propose de courtes méditations tonifiantes et rafraîchissantes. Évangile 21 est heureux de vous proposer la rediffusion de ces vidéos enregistrées par nos partenaires dans l’Évangile.

Dieu agit souvent de manière discrète (Est 6.1-2)

Esther 6.1-2 : Cette nuit-là, le roi ne parvint pas à trouver le sommeil. Il se fit donc apporter le registre des événements marquants, les annales, et l’on en fit la lecture devant lui. 2 On y trouva mentionnées les révélations faites par Mardochée à propos de Bigthan et de Théresh, les deux eunuques du roi qui avaient la garde de l’entrée et qui avaient voulu porter la main contre le roi Assuérus. (S21) Cette mini-méditation fait partie d’une série de 5 : Esther, le courage de la dépendance. Depuis quelques années, tous les mercredis, l’Institut Biblique de Bruxelles propose...

Les plus lus