3. Le Dieu qui écrit lui-même les accords qu’il conclut