×

Je veux vous présenter un nouveau concept financier que j’ai inventé : Le présentisme égoïste.

La Bible enseigne sans équivoque que cette vie n’est pas tout ce qu’il y a. Chaque être humain se dirige vers une sorte d’éternité. Mais le présentisme égoïste s’est emparé du cœur et du portefeuille de nombreux croyants et de notre culture séculière.

L’égoïsme – nous plaçons nos désirs, nos besoins, nos sentiments, nos espoirs et nos rêves au centre de nos préoccupations.

Le présentisme – nous sommes nourris par une vision à court terme de la vie plutôt que par la perspective à long terme que l’on retrouve tout au long de l’enseignement biblique.

Considérons donc l’erreur d’oublier l’éternité et ses implications sur les ressources financières que Dieu nous a confiées pour l’intendance.

Ecclésiaste 3:11 dit que Dieu a « mis l’éternité dans le cœur de l’homme ». Cela signifie que dans le cœur de chacun se trouve un désir ardent de paradis.

Que ferez-vous de cette faim ? Soit vous réaliserez que cette vie présente a été conçue comme une préparation au paradis à venir, soit vous essaierez de passer le moment présent dans le paradis qu’il ne pourra jamais être.

Dieu a choisi de vous garder dans ce monde déchu et l’utilise afin de vous préparer à ce qui est à venir.

Dieu a choisi de vous garder dans ce monde déchu et l’utilise afin de vous préparer à ce qui est à venir. La souffrance que vous vivez et les difficultés que vous y rencontrez ne font pas obstacle au bon plan de Dieu pour vous ; elles en sont un ingrédient essentiel.

Au milieu de cette souffrance, cependant, il y a de belles et délicieuses choses matérielles. Le Créateur nous a donné la création physique et les capacités sensorielles pour en faire l’expérience. Pourtant, le monde matériel a été conçu pour être un doigt qui pointe vers le seul endroit où votre cœur trouvera la paix et le repos.

Nous sommes trop nombreux à oublier la promesse de la vie éternelle et, ce faisant, à essayer d’acheter la vie ici et maintenant. Cela n’a pas fonctionné : nous sommes gros, dépendants, endettés et découragés, mais nous espérons toujours pouvoir acheter la vie dans ce monde matériel.

Ainsi, si l’éternité nous rappelle que cette vie n’est pas une destination et que la vraie satisfaction ne peut se trouver que dans la vie à venir, l’éternité doit aussi nous indiquer comment investir nos ressources. Il n’y a pas de mal à dépenser notre argent pour les nécessités de la vie physique. Il n’y a pas de mal à investir dans les soins de santé et la retraite. Mais c’est mal si c’est tout ce que nous faisons.

Dans deux déclarations d’une étonnante sagesse, Jésus résume comment l’éternité est censée façonner nos décisions en matière d’argent. Il a dit : « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre » (Matthieu 6:19) ; et « Priez donc comme ceci : … Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Matthieu. 6:9-10).

Chaque fois que vous mettez la main sur votre portefeuille, n’oubliez pas de fixer votre regard sur l’éternité, de célébrer son bien-être et de lui confier vos finances.

Nous avons là deux petites perles de Jésus qui nous illustrent ce à quoi ressemble l’investissement de notre argent en vue de l’éternité.

Ne permettons pas que le but principal de notre investissement soit l’accumulation de trésors terrestres. Ne consacrons pas nos ressources à des choses qui vont rapidement se briser, vieillir, se faire voler, se décomposer ou disparaître d’une autre manière. Ne permettons pas que l’accumulation de biens matériels soit le moteur de nos dépenses.

Chaque fois que vous mettez la main sur votre portefeuille, n’oubliez pas de fixer votre regard sur l’éternité, de célébrer son bien-être et de lui confier vos finances.

Par la grâce, cela vous aidera à gérer l’argent de manière responsable dans un monde où l’argent est devenu fou.

 

Que Dieu vous bénisse,

Paul David Tripp

 

QUESTIONS DE RÉFLEXION

  1. Y a-t-il des preuves que vos dépenses ont été « misérables » la semaine dernière ?
  2. Existe-t-il des preuves que votre planification financière a été saisie par le « présentisme » récemment ?
  3. Comment pouvez-vous prendre des mesures pratiques pour dépenser pour le bien des autres dans les jours à venir ?
  4. Que pouvez-vous faire pour investir dans des choses d’une importance éternelle avant la fin de l’année 2020 ?
  5. Outre les questions financières, comment pouvez-vous vivre la prière « Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel » avec votre temps, votre énergie et vos dons ?
EN VOIR PLUS
Chargement