×

Dans le vif du sujet

Les trois doctrines les plus importantes du christianisme sont rejetées par les musulmans : la divinité de Jésus-Christ, la Trinité, la mort  expiatoire de Jésus-Christ suivie de sa résurrection.

Elles sont pour eux fausses et blasphématoires, et doivent être combattues avec vigueur. Il est notamment déclaré dans le Coran :

Les Juifs disent : « ’Uzayr [le scribe Esdras] est fils dAllah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils dAllah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. QuAllah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils [de la vérité] ?

La divinité du Christ face à l’Islam

La divinité du Christ face à l’Islam

BLF EDITIONS. 384 pages.

« Jésus n’est pas Dieu ! Il n’est qu’un prophète, le serviteur d’Allah. Vous êtes des idolâtres car vous avez divinisé un homme fait de chair et de sang ! »

L’islam remet en question la foi que les chrétiens tiennent pour vraie depuis deux millénaires au sujet de Jésus et de sa divinité. Face à ces questions et ces affirmations courantes, les chrétiens sont appelés à être toujours prêts à se défendre avec douceur et respect auprès de tous ceux qui leur demandent raison de l’espérance qui est en eux. C’est l’enjeu de cet ouvrage qui donne enfin aux lecteurs francophones un ensemble de réponses précises et accessibles au sujet de la divinité de Jésus en dialogue avec l’argumentaire islamique. Une ressource essentielle pour éclairer le dialogue entre chrétiens et musulmans.

BLF EDITIONS. 384 pages.

Coran 9:30

Pour les chrétiens au contraire, ces trois articles de foi sont garants du salut de l’âme de celui qui sy attache, et la prédication musulmane ne peut mener lhomme à la véritable connaissance de Dieu ni au salut :

Jésus lui dit : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi ».

Jean 14 : 6

Les principaux arguments avancés par les musulmans, sur la base du Coran et de la sunna, pour mettre en cause ces trois doctrines sont-ils recevables ? Je crois profondément que lislam ne connaît pas la pensée biblique au sujet de Jésus, tant au niveau de sa personne que de ses œuvres.

Le Coran conserve, certes, certains attributs et œuvres glorieuses de Jésus le Messie. Mais ce nest que pour mieux rejeter lessentiel le concernant.

Aucun musulman ne peut connaître la foi chrétienne en lisant le Coran.

Ce livre déforme le message du Christ. Nous verrons que le christianisme rejeté par le Coran nest tout simplement pas le christianisme biblique !

Seule la Bible exprime clairement la foi chrétienne. Cest donc bien une ré-information quil faut effectuer auprès des musulmans. En tant que chrétien et après une étude attentive des arguments de lislam à ce sujet, je me dois de signaler aux lecteurs que je considère la Bible comme pleinement inspirée par Dieu et sans erreurs dans les originaux. Je me démarque donc clairement de la pensée musulmane selon laquelle la Bible aurait été falsifiée . Le lecteur indécis ou opposé à ce postulat trouvera ici des éléments quil naura probablement jamais considérés, tant sur la foi chrétienne que sur la foi musulmane : chacun pourra ainsi se forger ses propres convictions.

Le cœur de tous les débats

Si vous avez un jour assisté à un débat islamo-chrétien, vous savez que, de toutes les doctrines chrétiennes fondamentales contestées par le dogme islamique, la divinité de Jésus-Christ tient la première place. Depuis 2000 ans, Jésus est, pour les chrétiens, pleinement Dieu et plei- nement homme, en une seule personne, et il le restera éternellement. Je ne mattarderai pas à démontrer lhumanité de Jésus-Christ : les preuves bibliques et historiques sont abondantes et, sur ce point, les musulmans et les chrétiens sont daccord. La question est plutôt : n’était-il quun simple homme, prophète de Dieu, ou bien Dieu fait homme ? Beaucoup de musulmans pensent que, dans la Bible elle-même, Jésus naffirme nulle part sa divinité, alors quelle affirme clairement son humanité. Et, en effet, nous pouvons le lire :

Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi [un homme] qui vous ai dit la vérité que jai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne la point fait.

Jean 8 : 40 (BDJ)

Jésus lui dit : Ne me touche pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

Jean 20 : 17

Jésus ne serait donc, selon la Bible, quun homme qui croyait en Dieu comme tous les Juifs de son époque. Cela validerait alors ce que le Coran dit de Jésus :

Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Allah cest le Messie, fils de Maryam [Marie] ». Alors que le Messie a dit : « Ô enfants dIsrail [Israël], adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur ». Quiconque associe à Allah (dautres divinités) Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs.

Coran 5:72

Le Messie, fils de Maryam, n’était quun Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent.

Coran 5:75

La demande souvent formulée par les musulmans est simple et légitime : Donnez-nous un verset clair dans lequel Jésus dit de lui-même quil est Dieu !

Sensuivent généralement, chez les débatteurs musulmans, de nom- breuses démonstrations où les caractères humains de Jésus (fatigue, soif, angoisse) sont mis en avant pour prouver son humanité exclusive.

Cet ouvrage cherche à répondre à leur demande. Nous montrerons dabord lidentité de Jésus dans le Coran et la sunna. Cette connaissance est fondamentale : elle explique pourquoi les polémistes musulmans insistent autant sur lhumanité de Jésus et rejettent sa divinité lorsquils tentent dinterpréter la Bible. Nous montrerons ensuite, Bible en main, que Jésus porte des noms divins, puis quil possède des attributs divins, ensuite quil accomplit des œuvres divines, et finalement que des hon- neurs divins lui sont rendus. De cette manière, tout en validant la pleine humanité de Jésus, sa pleine divinité sera démontrée. Cette présentation en quatre points correspond à la présentation classique de la théologie chrétienne, telle quelle se présente dans des livres de doctrine chrétienne, en particulier dans celui dHenri Blocher intitulé La Doctrine du Christ . De nombreuses considérations propres au dialogue islamo-chrétien enrichiront cette présentation classique. La parole sera donnée aux argumentations des musulmans par lesquelles ils réfutent la divinité de Jésus. Une réponse sera donnée à leurs objections, point par point. Des indices laissés dans le Coran au sujet de la divinité de Jésus seront relevés.

Après lexposé des données bibliques, nous aborderons plus précisé- ment la question de lincarnation de Jésus, qualifiée dinnovation par certains contradicteurs musulmans. Nous ferons ressortir ce qui semble être le problème principal de linterprétation musulmane au sujet de Jésus. Louvrage se terminera par une série de réponses courtes aux affir- mations les plus courantes que les musulmans opposent à la divinité de Jésus. Vous ne profiterez vraiment bien de cette dernière partie quaprès avoir lu lensemble de lexposé !

Les plus lus

EN VOIR PLUS
Chargement