×

Nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui, Benjamin Eggen, coordinateur du blog jeunesse d’Évangile21 et auteur du livre « Soif de plus » dont vous pouvez obtenir un extrait.

Qu’est ce qui t’a motivé à te lancer dans l’écriture de ce livre ?

J’avais un fardeau sur le cœur en voyant tant de jeunes qui ne réalisaient pas combien la théologie était passionnante et nécessaire pour la vie chrétienne. Beaucoup d’entre eux étaient zélés et voulaient faire une différence dans ce monde, mais sans comprendre que la base nécessaire à cela était d’avoir des convictions solides sur les questions les plus importantes de la vie.

De l’autre côté, j’étais encouragé de voir des jeunes de ma génération pris de passion pour l’étude de Dieu et les vérités que la Bible présente. Je voyais des jeunes qui avaient « soif de plus », qui avaient le désir d’aller plus loin, mais sans trop savoir dans quelle direction creuser.

Ces deux éléments, lié au fait qu’il n’existait pas de tel ouvrage en français, étaient les motivations principales pour l’écriture de ce livre.


Pour qui est-il destiné ?

Ce livre s’adresse à tous les jeunes (à vous de définir l’âge !), peu importe où ils en sont dans la vie chrétienne. Il peut s’agir donc :

  • D’un jeune chrétien qui veut grandir et qui est prêt à lire tout ce qu’on met entre ses mains. Ma prière est que ce livre serve de tremplin, pour faire grandir la flamme qu’il a dans son cœur pour l’étude de Dieu.
  • De quelqu’un qui vient de se convertir, et qui veut en savoir plus sur la Bible. Ce livre pourra lui permettre, dès le début de sa vie chrétienne, de poser les bons fondements.
  • D’un jeune qui est zélé pour le Seigneur, mais pour qui la théologie n’est pas la tasse de thé, ou qui vient d’un milieu où l’on n’encourage pas à une théologie solide. J’espère que ce livre pourra lui permettre de confronter ce qu’il croit avec ce que la Bible enseigne.
  • D’un jeune qui a grandi dans une famille chrétienne, sans jamais vraiment s’engager. J’espère que ce livre pourra être un moyen de lui présenter, tout à nouveau, le besoin urgent de prendre position face à l’Evangile.


Pourquoi ce titre « Soif de plus ? »

Pour deux raisons. D’abord, parce que je l’ai écrit pour les jeunes qui ont « soif de plus ». C’est-à-dire des jeunes qui ne veulent pas se contenter d’un enseignement superficiel concernant Dieu, mais qui veulent aller plus loin, qui veulent creuser et en découvrir toujours plus sur les merveilles que la Bible révèle. J’espère que ce livre servira à épancher un peu de leur soif.

J’espère qu’après avoir lu ce livre, ils auront soif d’encore plus !

Mais ensuite, parce que j’espère qu’après avoir lu ce livre, ils auront soif d’encore plus ! Ce livre n’est qu’une introduction, un survol rapide, pour donner l’eau à la bouche. Pour donner, justement, « soif de plus ». Dans un sens, je veux que les lecteurs soient « frustrés » en fermant le livre, en se disant qu’étudier la théologie était passionnant, mais que ça a été trop vite. Et j’espère que cette « frustration » les poussera à aller voir les articles, podcasts et livres référencés pour creuser chaque sujet abordé.


Quel a été le plus grand défi ?

Clairement, le plus grand défi a été d’aller jusqu’au bout du projet. En me lançant, je ne mesurais pas l’ampleur de la tâche (et tant mieux, sinon je ne me serai jamais lancé !). Durant l’écriture du livre, je me suis régulièrement retrouvé désespéré devant mon ordinateur, en train de confesser à Dieu mon incapacité à mener ce projet à bien, et à supplier son secours. Si ce livre a donc vu le jour, c’est uniquement dû à la grâce de Dieu.


Comment pourrait-on envisager l’utilisation de ce livre en Église ?

Des questions de groupe sont disponibles gratuitement sur le site web (www.soifdeplus.com). Voici deux manières de s’en servir :

  • Encourager les jeunes de l’église à former des petits groupes de 2-3 personnes, qui vont lire 1-2 chapitres par semaine (les chapitres sont courts), et en discuter ensemble, partager ce qu’ils ont appris et ce qui les a encouragés (en vrai ou via whatsapp).
  • Lire le livre avec tout le groupe de jeunes, et se servir des questions de discussion pour animer des temps d’échange, en faisant par exemple à chaque rencontre un « Point théo » de 15 minutes.


Sur un plan plus personnel, quels sont tes projets pour l’avenir ?

C’est difficile à dire, particulièrement en ce moment où je suis à une période de transition dans ma vie. J’ai terminé il y a un an mes études à l’Institut Biblique de Bruxelles, et je suis depuis en formation pastorale dans mon église locale à Bruxelles, pour au moins un an de plus. Je viens également de passer le relais en tant que coordinateur de la Rébellution, où j’ai été impliqué pendant cinq ans. Quelle est la suite ? Je ne sais pas ! Mais je fais confiance au Seigneur. Et mon seul but est que ma vie puisse servir à ce que l’Evangile progresse jusqu’aux extrémités de la terre, peu importe le moyen…

 

Venez vous aussi rencontrer Benjamin !

Benjamin sera à la Maison de la Bible de Paris pour une séance de dédicaces le 27 juin de 13h à 18h. N’hésitez pas à venir le rencontrer et lui poser toutes vos questions !

EN VOIR PLUS
Chargement