Aidez TGC Évangile à équiper les croyants pour qu'ils restent fermement attachés à l'Évangile dans une culture qui change radicalement.

×

Bon début d’année 2023 ! C’est la saison de tels vœux, n’est-ce pas ? Beaucoup de français vont se promettre de bonnes résolutions pour l’année à venir. Ces dernières ne sont pas mauvaises, bien qu’il soit compliqué de s’y tenir ! Pour 2023, au programme : prendre du temps pour soi, faire du sport, surveiller son alimentation, et faire plus attention à ses proches. Rien de mal, bien au contraire !

Nous anticipons tous l’année à venir, consciemment ou non. Nous avons peut-être même tous une idée de ce qui va se passer. Si vous regardez en ligne, vous verrez rapidement que presque 80% des français imaginent déjà une grosse crise sociale pour 2023 ! Certains s’efforcent de lire les signes, de discerner les temps. Nous aimerions bien savoir ce que cette nouvelle année va être. Comme tous les ans, d’ailleurs. Et tous les ans, l’année suivra son cours et probablement pas celui que nous avions tracé dans les premiers jours de janvier.

Au milieu des anxiétés sociales grandissantes, à l’orée d’une année incertaine, quelle attitude devrions-nous cultiver afin que notre plongée en 2023 ne soit pas saisie par l’angoisse des profondeurs ? Comment cultiver une vie de profonde confiance, marque de notre appartenance au Seigneur de l’univers à qui seul appartiennent les temps ?

Interpréter

Une première chose qui pourrait nous aider, c’est de bien interpréter ce qui se passera en 2023. Peut-être devrions-nous être prudents quant à ce jeu traditionnel du début d’année qui consiste à tenter de prédire ce que l’année sera. Nous pouvons essayer, car Dieu nous donne sa sagesse, qui consiste à connaître le monde afin d’être prêts à toujours pouvoir vivre fidèlement dans un monde en constante évolution. Regardons et observons, apprenons à être de ceux qui ont un discernement des temps.

Ce discernement est cependant façonné par cette sagesse qui nous rappelle que nous ne sommes que des êtres humains, créatures du Maître des temps. C’est ce qui fut révélé à Daniel au moment où aucun des magiciens de Babylone ne put connaître et interpréter le rêve de la statue de Nebucadnetsar. Après avoir reçu la vision de Dieu, voici ce que confesse Daniel, et nous avec lui : « À lui appartiennent la sagesse et la force, c’est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse les rois et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l’intelligence. » (Daniel 2.21) C’est Dieu qui fait toutes choses, mais toutes choses en leurs temps – reste à savoir quels sont ces temps. À seul Dieu appartiennent les circonstances. Il tient toutes choses entre ses mains : c’est l’une des grandes assurance des psalmistes, et de Job qui confesse que Dieu tient les âmes de tout ce qui vit (Job 12.10).

Cette assurance ne nous suffit pas à vivre au quotidien. C’est la source de notre espérance : le Dieu plein de grâce et de compassion tient toutes choses entre ses mains. Que faisons-nous alors de tout ce qui va survenir en 2023 ? Nous devrons les interpréter à la lumière de ce que nous connaissons de Dieu. Nous ne maîtrisons pas les évènements, et même lorsque nous pensons en avoir, le contrôle que nous avons sur notre quotidien peut rapidement s’effondrer. Ce que nous pouvons faire, par contre, c’est d’interpréter. C’est d’ailleurs l’une des grandes vocations de l’être humain : nous interprétons le monde. Nous ne pouvons pas faire autrement. Nous regardons, nous vivons, nous pensons, nous aimons… et nous nous demandons comment comprendre tout cela.

En 2023, interprétons tout ce qui nous arrive à la lumière de ce que nous connaissons de Dieu. Vivons 2023 en prenant comme grille de lecture la grâce, la bonté, et la compassion de Dieu.

En 2023, interprétons tout ce qui nous arrive à la lumière de ce que nous connaissons de Dieu. Vivons 2023 en prenant comme grille de lecture la grâce, la bonté, et la compassion de Dieu. Voilà une première manière dont nous démontrerons la foi que nous avons reçue. Nous ne nous appuyons pas sur nos propres désirs ou notre seule sagesse. Nous interprétons ce qui nous arrive d’une manière confiante parce que tout est entre les mains du Dieu créateur, sauveur, et consolateur !

Répondre

Interpréter, oui… mais aussi répondre. Il ne suffit pas de comprendre les évènements à la lumière de la personne de Dieu. Il faut aussi entendre l’exhortation de Dieu à répondre à ce que nous discernons. Cette réponse est cristallisée dans cette plaidoirie divine qui traverse l’Écriture : « Revenez à moi ! »… appel prophétique que nous entendons chez Joël (2.12), Zacharie (1.3) ou Malachie (3.7). C’est aussi l’appel de la prédication de Jean-Baptiste et de Jésus : faire retour, se repentir. L’appel de Dieu implique toujours notre réponse. Pourquoi nous contenter de recevoir ce que 2023 va nous offrir… sans y voir une opportunité de répondre à Dieu ?

Évaluons toute chose à la lumière de ce merveilleux appel que Dieu nous adresse : grandir à l’image de Christ (Ep 4.13), ce qui se fait avec patience et persévérance, souvent à travers la souffrance (1 Thess 5.23). Tout ce qui advient, et que Dieu tient en sa main a un seul objectif : que nous soyons transformés et sanctifiés. Voilà le but de tout ce que Dieu tient entre ses mains pour vous, pour nous. Ce que Dieu désire, c’est que nous répondions à tous les évènements qu’il tient en sa main car ce que Dieu désire c’est notre sanctification (1 Thess 4.3).

Alors en 2023 : interprétons ce qui arrivera à la lumière de la personne de Dieu ; répondons à l’appel de Dieu !

EN VOIR PLUS
Chargement