Faire confiance à Dieu lorsque votre travail n’est pas apprécié des autres.

by pexels on Pixabay

C’est un autre jour de travail. Vous arrivez à l’endroit où vous allez passer de nombreuses heures quotidiennes et une fois de plus, vous vous asseyez avec ce profond découragement. Il y a eu des succès grâce à vous et votre chef a donné tout le crédit à quelqu’un d’autre. Il y a eu un défaut et ils vous l’ont encore attribué alors que c’était une erreur d’équipe.

Peut-être que cette situation vous parle. Tous, à un moment ou un autre, il nous arrive de penser « mon travail n’est pas apprécié à sa juste valeur ». On a l’impression que toute la motivation pour continuer à travailler a disparu. Comment pouvons-nous faire confiance au Seigneur dans ces moment-là ?

L’approbation qui importe le plus

Le croyant a la tâche quotidienne de se souvenir de l’Evangile, ce message qui révolutionne notre manière de penser et d’être, par rapport à qui nous servons et qui nous sommes devant lui.

L’Evangile nous dit : « Le péché nous séparait de Dieu, le châtiment était sur nous… Mais Jésus s’est approché, il est venu vivre une vie parfaite, mourir et prendre le châtiment à notre place. Et il est ressuscité. Christ vit, il gouverne assis à la droite de Dieu, et il règne dans la gloire en œuvrant dans notre vie seconde après seconde. Il s’est approché, a étendu sa main de grâce, nous a racheté de nos péchés, nous a donné la vie éternelle. Il nous a donné des yeux pour le voir et un cœur pour le chérir ».

Ces vérités doivent transformer notre manière de vivre même dans le travail. Nous voulons tous l’approbation et la reconnaissance de nos chefs, collègues ou de nos époux et enfants (si nous travaillons à la maison). Mais nous avons déjà en Dieu par le sacrifice de Christ l’approbation la plus satisfaisante et nécessaire.

Cela change nos longues heures de travail et nous apporte de la joie, même quand les autres n’apprécient pas notre travail et nos efforts. De fait, plus nous embrasserons le service que nous avons en Christ, plus nous serons prêts à rester cachés en Christ pour qu’il brille. C’est le but de tout chrétien (Colossiens 3.3-4).

Quand on comprend la faveur et l’identité qu’on a en Christ, on comprend aussi que le Seigneur ne nous appelle pas à gagner l’approbation et la reconnaissance des personnes mais plutôt à être fidèle là où on est.

Nous voulons que Christ prenne toute la place et soit vu en nous et à travers nous. Le Seigneur transformera notre plus grand désir pour qu’il devienne dirigé vers et pour sa gloire, afin qu’il soit connu au travers de nos paroles, de nos attitudes, de notre éthique et de notre intégrité.

Dieu nous appelle à être fidèle

Quand on comprend la grâce et l’identité que nous avons en Christ, on comprend aussi que le Seigneur ne nous appelle pas à gagner l’amour des personnes mais à être fidèle là où nous sommes.

Cela nécessite de travailler comme pour le Seigneur (Colossiens 3.22-23) ? Cela requiert aussi de servir avec excellence, ordre, joie, amour, responsabilité et efforts ; ce sont des choses qui viennent du Seigneur et Sauveur qui supplante tout cela quand on reconnaît que nous dépendons de lui. Ainsi, nous comprendrons et nous vivrons la vérité libératrice de ce que Dieu nous appelle à être fidèle. Si nous sommes fidèles à l’endroit où Dieu nous veut, alors nous vivrons conformément à sa volonté.

Pour cela, avant de chercher un nouveau travail, laissons le Seigneur examiner notre cœur et vivons à la lumière de cet enseignement. Ainsi, nous pourrons comprendre si Dieu veut que nous restions dans ce travail ou qu’avec son aide et son cap, nous recherchions autre chose, en laissant ces vérités pénétrer notre cœur.

Dieu est souverain sur ton travail

Au milieu de votre situation, souvenez-vous que le Seigneur vous a placé pile là où vous vous trouvez aujourd’hui. Sa main souveraine a placé votre chef et vos collègues près de vous pour votre bien (Romains 8.28). Votre vie n’est pas un banal accident où tout s’est mal passé. Comme John Piper l’a dit, « Dieu est en train de faire 10 000 choses dans votre vie, et vous ne pouvez comprendre que trois d’entre elles. »

Si vous êtes un pécheur racheté par la grâce de Christ, cela s’applique complètement à vous. Dieu ne vous a pas laissé à la merci de personnes qui ne voient ni n’apprécient ni ne vous encouragent dans votre travail. Il a des projets éternels pour chaque heure que vous passez dans votre entreprise avec vos collègues. Du coup, prenez courage en vous rappelant de la souveraineté de Dieu et soyez fidèle.

Dieu est en train de travailler dans notre cœur pour nous rendre conforme à Christ. Nous sommes assurés et soutenus dans ces bras d’amour. Est-ce qu’il y a quelque chose de plus consolateur et encourageant que ça ?

Article source : www.coalicionporelevangelio.org/articulo/como-crecer-espiritualmente/


Le Cercle d’Affaires pour Christ (CAC) est un réseau de chrétiens évangéliques travaillant ou étudiant dans le domaine du commerce/management ayant pour but l’édification, le partage de l’Évangile et la mise à disposition de compétences au service des œuvres chrétiennes.
Partager
EN VOIR PLUS
Chargement