Ce n’est pas grave si les enfants s’ennuient à l’Église

Note de l'éditeur : 

Cet été E21 vous re-propose quelques ressources. Cet article a initialement été publié le 17 août 2015.

Tous les dimanches, la première rangée à Église est remplie de petites filles (avec mon fils Sawyer). Je ne sais pas vraiment pourquoi ces petites filles aiment s’asseoir là durant le culte, mais je suis contente qu’elles le fassent. Elles apportent toutes leurs petits cahiers et leurs stylos, et elles dessinent pendant la prédication.

Personne ne joue avec un iPad ou un téléphone portable. Personne ne dort. Personne ne mange ou ne boit. Il n’y a pas un seul divertissement (à part la prédication vivante et brillante de mon mari), mais elles viennent encore vers moi semaine après semaine s’asseoir là.

Je sais que beaucoup d’entre nous s’inquiètent que leurs enfants s’ennuient pendant le culte. S’ils s’ennuient, nous avons peur qu’ils ne veuillent plus y aller, et s’ils ne veulent plus y aller, ça ne présage rien de bon pour leur futur de bons petits chrétiens. Pour cette raison, nous avons créé toutes sortes d’activités d’Église pour les enfants dans le but de les garder occupés et intéressés. Je pense que ces choses sont géniales si elles s’offrent à vous.

Mais, je dis : ce n’est pas grave si les enfants s’ennuient à l’église.

Oui, vous m’avez bien lu.

Si vous faites un sondage parmi les enfants qui vont à l’ Église, je doute que beaucoup disent que la prédication est leur moment favori. Je ne m’attends pas à ce que mes enfants bondissent de joie quand ils entendent que c’est le moment de s’asseoir et d’écouter pendant 40 minutes. Mais, je m’attends à ce qu’ils s’assoient et qu’ils restent silencieux. Et, ils le font. L’ensemble de mon petit banc d’enfants le fait. Ils dessinent pour faire passer le temps, et quand le culte est fini, tout le monde rentre à la maison.

Mais j’ai remarqué quelque chose au sujet de ma tribu du premier rang. Quand Chad (mon pasteur de mari) raconte une histoire drôle, ils rigolent. Quand il élève sa voix, leurs stylos s’arrêtent de bouger. Ils lèvent les yeux. Et, lorsque nous arrivons à la maison et que je leur demande le sujet du message, ils savent exactement ce qui était dit, même des détails spécifiques. Ils ont l’air de s’ennuyer. Ils ont l’air de se concentrer sur leurs dessins au lieu d’écouter la prédication. Mais, la vérité est qu’ils d’écoutent chaque mot prononcé.

J’aime et j’ai souvent enseigné les enfants à l’Église. Dans notre Église, nous n’avons pas d’école du dimanche pendant l’été, et j’aime ça aussi. Parce que les enfants ont aussi besoin d’avoir l’opportunité d’apprendre à prendre part à un culte. Ils doivent s’assoir avec leurs parents, nous regarder participer à ce moment. Ils ont besoin de commencer à faire partie d’un environnement d’Église qui n’est pas seulement dédié aux enfants. Ils auront la chance de participer au culte en tant que famille, et pas exclusivement dans des environnements adaptés à leur âge, même si ce n’est pas leur type d’Église favori, même s’ils préféreraient avoir un groupe de rock, des jouets et des jeux vidéos cool et sauter partout.

Si nous donnons l’opportunité aux enfants, ils apprendront à apprécier la beauté de l’adoration communautaire qui n’est pas uniquement pour eux. Ils commenceront à voir ce que signifie être une communauté chrétienne.

La Parole de Dieu est vivante et active. Son Esprit est toujours à l’oeuvre, même dans la vie de quelques gentilles petites filles et d’un garçon assis à la première rangée semaine après semaine. C’est ok si parfois les enfants s’ennuient à l’Église. Laissons-les colorier. Laissons-les dessiner. Et, s’ils se réveillent un matin et vous disent qu’ils ne veulent pas aller à l’Église parce qu’on s’y ennuie, ne paniquez pas. Restez juste fidèles. Exposer un enfant à l’enseignement biblique ne fait pas de mal, même si ce n’est pas son format préféré. Nous ne savons pas quelle vérité est plantée dans leurs coeurs tandis qu’ils s’assoient et dessinent dans le calme.

Non, toutes les activités de l’ Église ne doivent pas être un grand « show » ou une formidable activité. Arrêtons de vivre dans la peur que nos enfants aient un seul moment d’ennui. Amenons-les à l’Église. Asseyons-les. Regardons comment les vérités entendues travaillent dans leurs cœurs. Et observons Dieu travailler par la prédication de Sa Parole.

Partager
EN VOIR PLUS
Chargement