Conférence pour femmes "Malachie, le maitre de l'univers à un message pour vous" à Strasbourg les 21 et 22 octobre et Grasse les 4 et 5 novembre.

×

Q1. Quelle est ton unique assurance dans la vie comme dans la mort?

C’est que, dans la vie comme dans la mort, j’appartiens, corps et âme, non pas à moi-même, mais à Jésus-Christ, mon fidèle Sauveur: par son sang précieux, il a totalement payé pour tous mes péchés et m’a délivré de toute puissance du diable: il me garde si bien qu’il ne peut tomber un seul cheveu de ma tête sans la volonté de mon Père qui est dans les cieux, et que toutes choses doivent concourir à mon salut. C’est pourquoi, par son Saint-Esprit, il m’assure la vie éternelle et me rend prêt et disposé à vivre désormais pour lui, de tout mon coeur.

Car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur: et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Soit que nous vivions soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur. Rm 14:8

Ne savez-vous pas ceci: votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu, et vous n’êtes pas à vous-mêmes? 1 Co 6:19

Vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu. 1 Co 3:23

Vous savez en effet que ce n’est point par des choses périssables- argent ou or – que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre, héritée de vos pères? I P 1:18

Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 1 Jn 1:7

Celui qui commet le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu est apparu afin de détruire les oeuvres du diable. 1 Jn 3:8

Or, voici la volonté de celui qui m’a envoyé: que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné mais que je le ressuscite au dernier jour. Jn 6:39

Ne vend-on pas deux moineaux pour un sou? Cependant il n’en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père. Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez donc sans crainte: vous valez plus que beaucoup de moineaux. Mt 10:29-31

Nous savons du reste que toutes choses coopèrent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Rm 8:28

Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n’avez pas reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un esprit d’adoption par lequel nous crions: Abba! Père! L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Rm 8:14-16

Voir 1 Jn 2:1-2; Lc 21:18; 2 Co 1:20-22; Ep 1:13-14.

2. Combien de choses dois-tu savoir pour vivre et mourir dans cette heureuse assurance?

Trois. D’abord, combien sont grands mon péché et ma misère. Ensuite, comment j’en suis délivré. Enfin, quelle reconnaissance je dois à Dieu pour cette délivrance.

Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour et que la repentance en vue du pardon des péchés serait prêchée en son nom à toutes les nations à commencer par Jérusalem. Lc 24:46-47

Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de désirs et de passions, vivant dans la méchanceté et dans l’envie, odieux et nous haïssant les uns les autres. Tt 3:3

Jésus leur répondit: Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites: Nous voyons; aussi votre péché demeure. Jn 9:41

Si je n’étais pas venu et si je ne leur avais point parlé, ils n’auraient pas de péché. Maintenant, ils n’ont pas d’excuse pour leur péché. Jn 15:22

Autrefois, en effet, vous étiez ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière; car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. Examinez ce qui est agréable au Seigneur. Ep 5:8-10

Vous, par contre, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple racheté, afin d’annoncer les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière; vous qui, autrefois, n’étiez pas un peuple et qui, maintenant, êtes le peuple de Dieu; vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde et qui maintenant avez obtenu miséricorde. 1 P 2:9-10

Voir 1 Co 6:11; Jn 17:3; Rm 6:1-2, 12-13.

EN VOIR PLUS
Chargement