Amazon Studios : quand la facilité est un contre témoignage de la vérité !

Photo par Avel Chuklanov sur Unsplash

Amazon Prime Video. La nouvelle plate-forme de streaming de vidéos… payante bien sûr ! Amazon a aussi lancé ses propres productions de séries (comme Transparent par exemple) et diffuse un large éventail de films et séries. Tout ce qu’on trouve sur Prime Video n’est pas bon… loin de là ! Peu de choses sont édifiantes, normal ! Et certaines font l’objet de controverses. Bible Conspiracies en est un  exemple. Dans ce documentaire, une théorie « conspirationniste » est avancée, cherchant à démontrer que si un personnage historique « Jésus » avait existé, celui qui se trouve vraiment derrière le Jésus qui est au cœur de la foi chrétienne était en fait un philosophe grec, Apollonios de Tyane.

Ce dernier était contemporain de Jésus, mort probablement vers 97 apr. J.-C. Dans le siècle suivant sa mort, il fut honoré comme un dieu dans sa Cappadoce natale. Lui sont attribuées de nombreuses guérisons, la capacité de parler toutes les langues, et des prophéties. Des « biographies » sont écrites à sa louange, rapportant ses œuvres, ce qui a contribué à son élévation divine. Et c’est lui qui, selon ce documentaire, serait le vrai personnage historique derrière le Jésus de la foi. Le problème c’est que nous ne savons pas grand-chose de lui. Il était prédicateur itinérant et a écrit une Vie de Pythagore. Surtout nous savons que cette figure grecque a été transformée en mythe par l’association de vrais documents historiques à des faits et interprétations quasi-légendaires.

C’est ce documentaire qu’Amazon a décidé de sortir. Et c’est cela qui fait débat.

Mauvais problème

Mais je crois que le débat est mal placé. Nous pouvons discuter des « faits » rapportés dans ce documentaire. Nous pouvons dénoncer le manque de sérieux intellectuel, en remarquant l’absence de tout expert sérieux du Nouveau Testament ou de la période classique. Je ne discute pas l’appréciation négative de ce documentaire. Il y aurait vraiment des manières beaucoup plus sérieuses de montrer que le Jésus de la foi n’est pas le Jésus de l’histoire. Les réactions chrétiennes, chez nos voisins anglo-saxons, ne se sont pas fait attendre. La plupart s’attardent sur le contenu du documentaire. Et c’est certainement légitime de faire cela.

Je crois quand même qu’en ne faisant que cela, nous nous trompons de problème. Le vrai problème n’est pas premièrement le documentaire lui-même, mais le réalisateur de ce dernier. Le réalisateur de Bible Conspiracies s’appelle Philip Gardiner, il est l’auteur de livres comme The Shining Ones: The World’s Most Powerful Secret Society Revealed ; The Serpent Grail: The Truth Behind the Holy Grail ; Elixir of Life and Philosopher’s Stone ; Gnosis: The Secret of Solomon’s Temple Revealed. Voici la question apologétique de la journée : comment répondre à quelqu’un comme Philip Gardiner qui est convaincu qu’il y a toujours quelque chose de caché, qu’il y a toujours une conspiration. On nous ment. Le monde est plein de sociétés secrètes. Tout est manipulé.

Si nous essayons de répondre seulement avec des arguments tirés de l’histoire, avec des interviews de néo-testamentaires… nous n’irons pas loin. Parce que tout est manipulé ! Comment faire ? J’avoue ne pas avoir de réponse toute faite parce que je crois que les raisons derrière ces convictions ne sont pas toujours bien claires pour nos interlocuteurs eux-mêmes. Peut-être que l’une des questions que nous devons poser, c’est la suivante. Si tout est manipulé, comment pouvons-nous savoir quoi que ce soit ? La fameuse conspiration enfin démasquée… comment savoir que ce n’était pas encore une autre manipulation, l’action d’une autre société secrète ? Si nous prenons le chemin tortueux de la conspiration et des sociétés secrètes, nous sommes obligés de reconnaître que nous ne pouvons rien savoir. Nous sommes ignorants, manipulés. C’est tout.

Témoins de la vérité

L’autre problème des réactions chrétiennes à ce documentaires, c’est la manière dont Amazon Studios a été mis en cause. En clair les réactions étaient du genre : « Regardez ce que fait Amazon de la figure de Jésus ! » Je n’ai pas vu d’appels à boycotter Amazon Studio, mais cela ne m’étonnerait pas. Le problème c’est qu’en dénonçant ainsi Amazon Studios, nous ne sommes pas des « témoins fidèles ». Nous ne sommes pas témoins de la vérité. Laissez-moi être clair : Amazon Studio n’a pas produit Bible Conspiracies. Ce « documentaire » est l’œuvre de Philip Gardiner, et a été produit par les studios Gravitas Ventures. Amazon Studios est simplement l’un des nombreux distributeurs de ce documentaire. Et cela ne suffit pas à attaquer Amazon Studios. Cela ne suffit pas à critiquer Amazon ou à sous-entendre qu’il cherche à présenter une « autre image » de Jésus. Bien sûr Amazon Studios a pris une décision ridicule. Ils ont voulu faire des profits en surfant sur la vague des théories conspirationnistes. Cela aussi nous pouvons le dénoncer, mais cela seulement.

Christ était la vérité. Son caractère entier, l’intégralité de ses paroles, étaient vraies. En continuant à dire que Amazon Studio a produit ce documentaire, nous prononçons de fausses paroles. Nous ne sommes alors plus à l’image de Jésus-Christ. Nous avons choisi une parole facile au lieu d’une parole vraie. Ceci est exigeant. Cela veut dire que nous devons toujours prendre le temps de chercher, de nous renseigner… d’être certain de ce que nous allons dire ou écrire. Nous devons par-dessus tout nous méfier de la parole facile, de cette parole qui peut nous détruire et détruire notre témoignage. Démontrons par la sagesse, la prudence, et la vérité de nos paroles (y compris de nos critiques) que nous sommes témoins de Christ. Dans notre témoignage, soyons porteurs d’une parole vraie. Soyons les témoins vrais, de celui qui est « le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14.6).

EN VOIR PLUS
Chargement