5 mythes concernant les groupes de maison

Et la vérité pour vous aider à transformer votre groupe

Les groupes de maison jouent un rôle de plus en plus important dans nos assemblées. Peu importe la raison pour laquelle votre église a recours à des groupes de maison, il est évident que tout le monde n’intègre pas ces groupes avec les mêmes attentes.

En fait, il est même probable que chaque personne qui intègre ces groupes a des attentes différentes. Certains le font pour mieux s’intégrer dans une église. Ils sont nouveaux dans la ville, connaissent peu de monde, alors ils intègrent un petit groupe de maison. Peut-être que votre église invite les gens à se rendre dans ces groupes afin qu’ils soient mieux suivis et encadrés. Votre pasteur et vos anciens utilisent les groupes de maison comme un moyen de mieux veiller sur les brebis. Peut-être que votre église a aussi recours aux groupes de maison pour mieux enseigner chacun sur la vie de sanctification et pour inviter à l’évangélisation de nos voisins et amis non chrétiens. Tout cela constitue des raisons légitimes. Cependant, l’église doit être au clair sur la vision, la mission et le but de ces groupes de maison. 

Les raisons pour lesquelles vous êtes dans un groupe influenceront votre comportement au sein dudit groupe. Il est donc important que votre église soit claire sur le pourquoi de ces groupes. 

Existent-ils pour connecter entre eux les croyants ? Pour atteindre les non-croyants ? Pour assurer une meilleure entraide ? Ou une combinaison de tout cela ?

La vision que vous avez de votre groupe dirigera la façon dont vous gérerez les problèmes potentiels au sein de celui-ci. Par exemple, si vous achetez une maison en sachant qu’il y aura du bricolage à faire, le faux parquet du salon est pour vous une superbe occasion de vous perfectionner. Mais si vous achetez la maison de vos rêves et que la cave subit un dégât des eaux, vous serez abattus et découragés. De même, soyez au clair sur la vision et les valeurs que portent vos groupes de maisons. 

Je pense qu’un groupe de maison en bonne santé est consacré à l’étude et à l’application quotidienne des Écritures, afin d’être un témoignage vivant de notre Seigneur Jésus dans nos sphères respectives. Dans notre église, nous résumons cette vision ainsi : «  sanctification en groupe pour le témoignage ».

Enfin, que vos groupes de maison aient pour but l’édification des croyants ou l’évangélisation, voici 5 mythes qui doivent être corrigés : 

Mythe n° 1 : Un groupe de maison réussi ne doit pas connaitre de conflits entre ses membres 

Même si la plupart des gens ne le disent pas explicitement, ils pensent qu’un groupe de maison ne doit pas avoir de problèmes relationnels en son sein. 

Ils pensent que les gens du groupe seront leurs meilleurs amis, et quand ils se rendent compte que ce n’est pas le cas, ils se demandent s’ils sont dans le bon groupe. Quand quelqu’un dans le groupe est agressif, ou parle trop de politique, vous cherchez la sortie de secours la plus proche. 

La vérité c’est que les groupes de maison sont constitués de pécheurs, en route sur un même chemin commun de la foi. Il y aura donc des difficultés relationnelles et c’est pourquoi nous devrons nous appuyer sur l’Évangile de la grâce pour supporter avec amour et humilité nos frères et sœurs dans la foi. (Phil. 2:1-11).

Dietrich Bonhoeffer a écrit ceci dans De la vie communautaire :  

« Un chrétien sérieux, qui s’assoit pour la première fois dans une communauté chrétienne, aura surement une idée bien arrêtée de ce qu’est la vie chrétienne et comment la réaliser. Mais la grâce de Dieu va chambouler tout ca. Dieu veut nous apprendre l’amour fraternel authentique, et pour cela, nous devons vivre une vraie déception concernant les autres, les chrétiens et, si nous avons de la chance, concernant nous-mêmes. » 

Vérité: Un groupe de maison en bonne santé connait la grâce de Dieu qui abonde dans tout type de conflit relationnel, couvert par le sang de Jésus. 

Mythe n° 2 : Les groupes de maison existent pour que les autres répondent à mes besoins 

Comprenez-moi bien. C’est une super bénédiction de savoir que nos besoins relationnels peuvent être comblés par les autres au sein de notre groupe de maison. C’est une bonne chose de pouvoir rencontrer d’autres gens et se faire des connaissances au sein d’un groupe de maison. 

Mais la vérité c’est que les groupes de maison existent pour que nous aimions Dieu en aimant son corps, l’Église. Les groupes de maison existent pour que nous aimions les autres avec l’amour de Jésus. C’est une vision radicalement différente que celle d’attendre que le groupe réponde à nos besoins. Et quand tout le groupe a le même objectif – aimer son prochain avec l’amour de Christ – alors nous répondons aux besoins de chacun. 

Vérité : Les groupes de maison existent pour aimer et servir son prochain avec l’amour de Christ. 

Mythe n°3 : La confiance et la transparence mettent du temps à s’installer dans un petit groupe

Pensez au passage d’Actes 2 et comment les croyants mettaient tout en commun, s’assurant que personne n’était dans le besoin, partageant le pain et louant Dieu ensemble. Depuis combien de temps se connaissaient-ils ? Probablement quelques semaines ou quelques mois, mais guère plus. La vérité c’est que le temps ne permet pas toujours de construire une relation de confiance et de transparence. Dans un petit groupe, où les attentes sont claires dès le début, la confiance et la transparence peuvent être établies dès le premier jour.

Qu’est-ce qui vous empêche de vous livrer ? Peut-être la honte au sujet de vos péchés, de votre mariage chancelant, ou de votre cœur brisé à cause de votre enfant entêté. C’est précisément ce que l’Évangile veut résoudre. Christ a pris la colère de Dieu sur lui et aussi la honte, la condamnation, la peur. Nous pouvons être honnêtes et nous livrer sur notre relation avec Dieu, nos luttes, nos peurs, car Dieu est à l’œuvre pour nous transformer à son image. 

Vérité : La confiance et la transparence naissent du constat que nous sommes tous au bénéfice de la grâce de Dieu pour le pardon de nos péchés.

Mythe n° 4 : Les membres d’un groupe de maison devraient devenir amis 

Certaines attentes au sujet des groupes de maison sont liées à ce mythe – une vision idéale d’amis qui prennent leurs vacances ensemble, des enfants grandissant ensemble et se mariant entre eux, allant aux anniversaires des uns et des autres. En effet, ce serait une super bénédiction si les membres d’un groupe de maison devenaient des amis d’une vie, mais le Nouveau Testament ne parle pas de l’amitié comme fondement de l’amour. Au contraire, notre unité en Christ est le fondement et la base de notre amour les uns pour les autres. Éphésiens 2:11-22 montre comment Christ a détruit l’hostilité entre les juifs et les païens. Les juifs et les païens n’étaient peut-être pas les meilleurs amis du monde au début du siècle, mais par l’œuvre unificatrice de la croix ils étaient membres de la même famille. N’est-ce pas incroyable ? De la même façon, le sang de Jésus nous lie aux autres membres du corps de Christ, dans un engagement à nous encourager, nous édifier et nous aimer les uns les autres. 

Vérité : Les membres d’un groupe de maison sont unis par le sang de Christ et sont membres d’un même corps. 

Mythe n° 5 : Les groupes de maison devraient se concentrer uniquement sur l’étude de la Parole, sans partager les péchés de chacun ni évangéliser

Les groupes de maison qui se concentrent réellement sur Christ et sa Parole, seront inévitablement amenés à échanger sur le fait que l’Évangile transforme nos vies dans tous ses aspects (péché, éducation des enfants, mariage, célibat, travail…) et sur la possibilité de témoigner de notre foi. Si vos études bibliques ne vous aident pas à ressembler toujours plus à Christ, c’est qu’elles sont mal faites. Si vos études bibliques ne vous font pas haïr votre péché, vouloir avancer sur le chemin de la sanctification et vouloir évangéliser, c’est qu’elles sont mal faites. Malheureusement, certains groupes de maison se cachent derrière des études bibliques pour éviter de parler de sujets plus profonds qui sont pourtant aussi couverts par l’œuvre de Christ.  

Si nous laissons la Parole de Dieu prendre toute sa place, elle doit nous parler et nous pousser à confronter nos péchés, nous pousser à servir notre prochain, et à faire tous nos efforts pour partager la bonne nouvelle dans nos différentes sphères d’influence.

Vérité : Les groupes de maison doivent se concentrer sur la puissance de l’Évangile qui transforme nos vies de disciples grandissant dans la sainteté et témoignant de la vérité.

Ces cinq vérités sous-tendent un but plus grand : l’évangile doit être central dans la vision et la mission de votre groupe de maison. 

Si votre groupe a pour but, selon vous, de répondre à vos besoins, quand cela ne sera pas le cas, vous chercherez un autre groupe. Mais si votre groupe de maison est un microcosme de votre église, où les membres de tout horizon se réunissent au pied de la croix, et luttent contre leurs péchés, il sera une occasion d’appliquer l’Évangile de Christ.

Gardez l’Évangile au centre de vos groupes de maison

Voici quelques suggestions pour que votre groupe de maison fonctionne bien.

1. Rappelez régulièrement aux personnes de votre groupe de maison qu’ils sont membres du corps de Christ— plutôt que membres d’une église spécifique, d’une dénomination, d’un courant théologique, d’un profil démographique (célibataire, marié…) ou ethnique. Mettez Galates 2:20 en première ligne – nous avons été crucifiés avec Christ et maintenant Il vit en nous. 

2. Aidez votre groupe à mettre en pratique la communion fraternelle. Nous ne passerons pas tous nos weekends ensemble, nous ne deviendrons peut-être pas les meilleurs amis du monde, mais nous nous encourageons dans la foi, nous nous rencontrons régulièrement pour ouvrir sa Parole et nous aider à témoigner de Jésus dans nos sphères d’influence. Nous pouvons humblement et dans un esprit sacrificiel nous servir les uns les autres parce que Jésus s’est sacrifié pour nous afin que nous soyons frères et sœurs en Christ. 

3. Aidez les membres de notre groupe à voir le grand privilège qu’il y a à s’aimer les uns les autres et comment cela est un fort témoignage pour les non-croyants. Notre amour les uns pour les autres confirme et authentifie le pouvoir de l’Évangile (Jean 13:35). L’Évangile touche des gens de tout horizon et les transforme afin qu’ils s’aiment profondément les uns les autres. Quand votre groupe de maison prie et aime, vous révélez la grâce de Dieu qui transforme et invitez les non-croyants à être les témoins de ce miracle. 


Traduction : Ellen Zevounou

EN VOIR PLUS
Chargement