Aidez-nous à produire des ressources gratuites pour la francophonie.

×

Votre Bible ne dit pas grand-chose sur les diacres. (Super comme accroche, non ?)

Mais même si le traitement de la question des diacres est mince, il est suffisant. Nous avons assez de matériaux bibliques pour distinguer des approches variées. Et je suis convaincu qu’il y a quelques idées communes qui ne correspondent pas à la vision de Dieu pour cette fonction.

Voici cinq mythes sur les diacres.

Mythe n°1: les diacres sont des anciens en formation.

« J’ai entendu dire qu’ils te promeuvent comme diacre. Combien de temps, penses-tu, leur faudra-t-il pour te nommer ancien ? »

Pete est habitué à ce genre de questions à l’église. Cela ne le dérange pas ; au contraire, il est un peu flatté.

Rembobinons l’horloge historique. Au quatrième siècle et au Moyen-Âge, la fonction de diacre s’est transformée en une porte d’entrée dans le clergé, une étape sur le chemin de la prêtrise. (Le modèle du prêtre en formation reste courant dans l’Église catholique romaine et, malgré des différences essentielles, dans une grande partie de la Communion anglicane également.) Mais certains évangéliques de la Low Church anglicane ont leur propre version de cette approche : ce sont des anciens en formation. Il est certain que certains diacres devront finalement devenir des anciens, mais c’est supposer qu’ils répondent aux qualifications demandées aux anciens (1 Tim. 3:1–7; Tite 1:5–9).

Alors que les listes de qualifications pour les deux fonctions sont similaires, elles ne sont pas identiques. Le diaconat n’est pas un entraînement pour les anciens. C’est une fonction différente avec des objectifs différents qui requièrent, dans de nombreux cas, des dons différents. Pour ne prendre qu’un exemple, un homme peut ne pas avoir la capacité d’enseigner – et donc ne pas être apte à devenir ancien (1 Tim. 3:2; Tite 1:9) – et pourtant être un diacre vraiment remarquable.

Le diaconat n’est pas un entraînement pour les anciens. C’est une fonction différente avec des objectifs différents qui requièrent, dans de nombreux cas, des dons différents.

Alors, le diacre Pete peut-il rechercher un ministère pastoral ? Bien sûr, mais cela ne devrait pas être la raison pour laquelle il est diacre. Tout berger doit d’abord être un serviteur, certes, mais tout serviteur n’est pas destiné à devenir un berger. Le service diaconal est trop important – trop glorieux – pour être un simple tremplin vers autre chose.

Mythe n°2: les diacres sont des magiciens du tableur Excell ou des bricoleurs.

« Tu es très bon pour réparer les choses. Ils devraient faire de toi un diacre. »

Bien souvent, le pasteur Bill est heureux d’avoir Nick dans l’église. Nick est un entrepreneur général prospère qui possède peut-être plus d’outils que le reste de la petite église réunie. Qu’a fait Bill lorsque le chauffe-eau de l’église est tombé en panne il y a trois hivers ? Il a appelé Nick. Quand le système de chauffage, de ventilation et de climatisation a eu des ratés ce samedi de juin ? Il a appelé Nick.

Nick ne ferait-il pas un diacre idéal ? N’allons pas si vite. Je ne vous ai pas encore dit s’il est un croyant mature. Un diacre est bien plus que quelqu’un qui connaît le chemin vers Home Depot. Est-ce qu’il sait se repérer dans sa Bible ?

Un diacre est bien plus que quelqu’un qui connaît le chemin vers les magasins de bricolage. Est-ce qu’il sait se repérer dans sa Bible ?

Ou, considérez une église dont le budget est une catastrophe. Elle doit faire face à un autre trou financier et n’a pas de prévisions de revenus claires pour la prochaine année fiscale. Pourquoi, se demandent certains, ne faisons-nous pas de Steve un diacre ?

La routine matinale de Steve en semaine n’est pas compliquée : il se réveille, prépare son café et consulte le marché boursier avant de prendre sa douche et de se rendre au travail dans son cabinet de planification financière. Le dimanche, les membres de l’église l’approchent avec précaution pour lui demander des conseils financiers occasionnels. Lorsqu’il s’agit de faire preuve de bon sens économique, Steve n’a pas son pareil dans l’église.

Steve ne ferait-il pas un diacre idéal ? À nouveau, n’allons pas si vite. Je ne vous ai pas encore dit s’il est un croyant mature. La maîtrise des tableurs est une compétence la bienvenue, mais elle n’est pas suffisante pour occuper un poste à responsabilités dans la maison de Dieu (1 Tim. 3:15).

Mythe n°3: les diacres sont des gestionnaires d’entreprise avisés.

« Les facultés de théologie peuvent enseigner les langues anciennes, être source de bénédiction pour le cœur,  mais elles ne peuvent pas enseigner les compétences exécutives. Ce dont cette église a vraiment besoin, c’est de diacres déterminés qui ont le sens des affaires. »

Charles est membre de Pinehill Community Church depuis 30 ans et a servi comme diacre pendant près de 20 ans. À l’époque où il s’est joint à l’église, il a créé une entreprise dans son sous-sol ; aujourd’hui, elle est installée dans un gratte-ciel du centre-ville. Ce n’est pas un secret que Charles s’est bien débrouillé sur le marché. Il a des dizaines d’employés et des décennies de sens des affaires.

Charles n’est-il pas le diacre idéal ? Encore une fois, pas si vite. Je ne vous ai pas encore dit s’il est un croyant mature. L’expérience de la direction d’une entreprise peut être un sérieux atout, mais ce n’est pas une preuve de bonne forme spirituelle.

Mythe n°4: les diacres devraient garder le pasteur dans l’humilité.

« À quoi cela sert d’être diacres si nous sommes juste des « béni-oui-oui » ? Bien entendu je l’ai fait savoir à pasteur Tim — qui d’autre le lui dira ? De plus, je veux juste qu’il reste humble. La dernière chose dont nous avons besoin c’est d’un pasteur enflé d’orgueil. »

Le diacre Phil n’est rien d’autre que quelqu’un de contrariant. Il n’essaie pas de rendre la vie du pasteur Tim misérable, même s’il y parvient souvent. Il a simplement pris sur lui de garder le pasteur les pieds sur terre. Franchement, Phil ne veut pas vraiment que l’église change, mais il peut sentir le désir d’innovation qui flotte dans le bureau du pasteur.

La semaine dernière encore, Tim « rêvait » de lancer un stage pastoral et – voilà ! juste comme ça ! – de mettre fin à deux programmes de longue date de l’église afin de le financer. Phil aime emballer soigneusement ses plaintes dans du papier bulle. « Certaines personnes disent » est l’une de ses phrases préférées. (C’est important que le pasteur Tim sache que ce n’est pas seulement l’opinion de Phil.)

Phil n’est-il pas un diacre idéal ? Je pense que nous serons d’accord sur le fait que ce n’est pas le cas.

Mythe n°5: les diacres devraient diriger les choses.

« Bienvenue à la First Baptist Church, là où les pasteurs disent les choses et où les diacres les réalisent. (Sérieusement, si vous voulez que quelque chose d’important soit fait ici, vous devez d’abord convaincre ces diacres.) »

Steve siège au conseil d’administration de quelques organisations ; rien ne l’honore plus que de servir comme diacre à First Baptist Church. Il aime l’église et prend soin de sa santé à long terme. Steve n’a rien contre le fait que le pasteur prenne la direction des choses spirituelles – un papier accroché dans son bureau affirme qu’il possède une maîtrise de théologie après tout – mais c’est le travail des diacres de superviser tout le reste, non ?

Ce genre d’approche n’est pas rare. Je pense à la façon dont un ami pasteur m’a décrit la mentalité dont il a hérité dans son église :

En gros, les anciens et les diacres ont des sphères d’autorité séparées mais égales : les anciens gouvernent le « spirituel », les diacres le « physique ». Qu’est-ce que cela signifie en pratique ? Les diacres ne peuvent pas dicter aux anciens ce qu’ils font en matière spirituelle, puisque c’est leur domaine ; et les anciens ne peuvent pas dicter aux diacres ce qu’ils font en matière pragmatique, puisque c’est leur domaine.

Lorsque les diacres commencent à fonctionner soit comme des bergers dirigeants de l’ensemble de la congrégation, soit comme un conseil d’administration supervisant divers employés et comités, la description biblique du service est devenue floue. En outre, toute structure qui encourage les diacres à fonctionner comme un contrepoids au pasteur ou aux anciens – une deuxième chambre législative pour « contrôler et équilibrer » les décisions pastorales – a dépassé les limites bibliques.

Une cavalerie de serviteurs

Que le rôle des diacres dans votre Église ait été gonflé ou réduit à tort, la solution n’est pas de passer d’un extrême à l’autre, mais de rétablir les diacres dans leur but et leur rôle bibliques irremplaçables.

Les diacres ne sont pas le conseil d’administration spirituel de l’Église, ni le conseil exécutif auquel le pasteur doit répondre. Ils sont une cavalerie de serviteurs, mandatés pour exécuter la vision des anciens en coordonnant divers ministères. Ils sont comme la force d’opérations spéciales d’une congrégation, accomplissant des missions invisibles avec courage et joie.

Remercions Dieu pour ses diacres fidèles.

Note de l'éditeur : 

Cet article est adapté de Crossway.org et du livre de Matt Smethurst Deacons: How They Serve and Strengthen the Church (Crossway, 2021).

EN VOIR PLUS
Chargement