Aidez TGC Évangile21 à équiper les croyants pour qu'ils restent fermement attachés à l'Évangile dans une culture qui change radicalement.

×
Parcourir

Pour certains, la perspective de mourir peut entraîner une sérieuse détresse existentielle et spirituelle.[1] Cette détresse découle des frustrations liées à la perte et à la dépendance, ce qui donne le sentiment d’être un fardeau,[2] une perte de dignité et de valeur personnelle,[3] une incapacité à faire face à la fin de sa vie, un sentiment de regret dans la vie,[4] et une lutte à donner une signification au sens et à la portée de sa vie.[5] De plus, même les croyants fidèles peuvent parfois se sentir abandonnés par Dieu en période de grande souffrance menant à la mort.[6]

Toutes les questions


1. Boston, P., Bruce, A. & Schreiber, R. Existential Suffering in the Palliative Care Setting: An Integrated Literature Review. J Pain Symptom Manag 41, 604–618 (2011).
2. Chochinov, H. M. et al. Burden to Others and the Terminally Ill. J Pain Symptom Manag 34, 463–471 (2007). Loggers, E. T. et al. Implementing a Death with Dignity program at a comprehensive cancer center. New Engl J Medicine 368, 1417 1424 (2013).
3. Chochinov, H. M. Dignity and the essence of medicine: the A, B, C, and D of dignity conserving care. Bmj 335, 184 187 (2007).
4. Neimeyer, R. A., Currier, J. M., Coleman, R., Tomer, A. & Samuel, E. Confronting Suffering and Death at the End of Life: The Impact of Religiosity, Psychosocial Factors, and Life Regret Among Hospice Patients. Death Stud 35, 777–800 (2011).
5. Chochinov, H. M. et al. Dignity in the terminally ill: revisited. J Palliat Med 9, 666 672 (2006).
6. Psaume 22
EN VOIR PLUS
Chargement