×

​Ecclésiaste 9-11

L’homme et ses problèmes (Ecclésiaste 9.1-18)

9 Oui, j’ai appliqué mon coeur à tout cela, j’ai fait de tout cela l’objet de mon examen et j’ai vu que les justes et les sages, avec leurs entreprises, sont dans la main de Dieu. Que ce soit l’amour ou la haine, les hommes ne savent rien de ce qui les attend.
2 Tout arrive également à tous: il y a un même sort pour le juste et pour le méchant, pour celui qui est bon et pur et pour celui qui est impur, pour celui qui offre des sacrifices et pour celui qui n’en offre pas; l’homme bon est pareil au pécheur, celui qui prête serment à celui qui a peur de prêter serment.
3 C’est un mal, parmi tout ce qui se fait sous le soleil, qu’il y ait un même sort pour tous. De plus, le coeur des humains est rempli de méchanceté et la folie habite leur coeur pendant leur vie. Après cela, ils vont chez les morts.
4 Oui, pour tous ceux qui sont associés aux vivants, il y a de l’espérance. Même un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort.
5 Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront, tandis que les morts ne savent plus rien, et ils n’ont même plus de récompense à attendre, puisque leur souvenir est oublié.
6 Même leur amour, leur haine et leur zèle ont déjà disparu; ils ne prendront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil.
7 Va manger ton pain dans la joie et boire ton vin dans la gaieté, puisque Dieu prend déjà plaisir à ce que tu fais!
8 Qu’à tout moment tes habits soient blancs et que l’huile ne manque pas sur ta tête! 9 Jouis de la vie avec la femme que tu aimes pendant toute la durée de ta vie sans consistance que Dieu t’a donnée sous le soleil, pendant toute la durée de ton existence fumeuse, car voilà quelle est ta part dans la vie, dans la peine que tu te donnes sous le soleil.
10 Tout ce que tu trouves à faire, fais-le avec la force que tu as, car il n’y a ni activité, ni réflexion, ni connaissance, ni sagesse dans le séjour des morts, là où tu vas.

11 J’ai encore vu, sous le soleil, que la course n’est pas réservée aux plus rapides, ni la guerre aux hommes vaillants, ni même le pain aux sages, la richesse aux intelligents ou la faveur à ceux qui ont de la connaissance. En effet, ils dépendent tous des circonstances, favorables ou non.
12 L’homme ne connaît pas non plus son heure. Il est pareil aux poissons capturés dans le filet fatal, aux oiseaux pris au piège: comme eux, les humains sont surpris lorsque le malheur arrive, lorsqu’il tombe sur eux tout à coup.
13 J’ai aussi vu, sous le soleil, cet exemple de sagesse, et il m’a paru important.
14 Il y avait une petite ville avec peu d’habitants; un roi puissant a marché contre elle, l’a encerclée et a fait de grands travaux de siège contre elle.
15 Mais il a été confronté à un homme pauvre et sage qui a sauvé la ville par sa sagesse. Pourtant, personne ne s’est souvenu de cet homme pauvre.
16 Alors j’ai dit: «La sagesse vaut mieux que la force. Cependant, la sagesse du pauvre est méprisée et ses paroles ne sont pas écoutées.» 17 Les paroles des sages tranquillement écoutées valent mieux que les cris de celui qui domine parmi les hommes stupides. 18 La sagesse vaut mieux que les instruments de guerre, mais un seul pécheur suffit pour détruire beaucoup de bien.

Réflexions sur la folie (Ecclésiaste 10.1-20)

10 Les mouches mortes infectent et font fermenter l’huile du parfumeur; de même, un peu de folie l’emporte sur la sagesse et sur la gloire.
2 Le coeur du sage le conduit du bon côté, et le coeur de l’homme stupide du mauvais côté.
3 Quand le fou marche sur un chemin, comme il manque de bon sens, il révèle à tous qu’il est un fou.
4 Si un dirigeant s’attaque à toi, ne quitte pas ta position, car le calme évite de grands péchés.
5 Il y a un mal que j’ai vu sous le soleil, comme un péché involontaire commis par celui qui gouverne:
6 la folie occupe de nombreux postes élevés tandis que des riches sont assis dans l’abaissement.
7 J’ai vu des esclaves montés sur des chevaux et des chefs en train de marcher comme des esclaves.
8 Celui qui creuse une fosse y tombera et celui qui démolit un mur sera mordu par un serpent. 9 Celui qui remue des pierres sera blessé par elles et celui qui fend du bois s’expose au danger: 10 s’il a usé la hache et ne l’a pas aiguisée, il devra redoubler de force. La sagesse a l’avantage de donner le succès.
11 Si le serpent mord faute d’avoir été charmé, le charmeur n’a aucun avantage.
12 Les paroles du sage sont pleines de grâce, tandis que les lèvres de l’homme stupide causent sa perte:
13 dès le début, ce qu’il profère n’est que folie, et la fin de son discours est plus délirante encore.
14 Le fou multiplie les paroles. Pourtant, l’homme ne sait pas ce qui arrivera, et qui peut lui annoncer ce qui existera après lui?
15 Le travail des hommes stupides les fatigue, eux qui ne savent même pas comment se rendre à la ville.

16 Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant et dont les chefs se goinfrent dès le matin!
17 Tu es heureux, pays dont le roi est d’origine noble et dont les chefs mangent au moment convenable, pour prendre des forces et non pour s’adonner à la boisson!
18 Quand les mains sont paresseuses, le toit s’effondre; quand elles sont négligentes, la maison a des gouttières. 19 On prépare des repas pour s’amuser, le vin rend la vie joyeuse et l’argent a réponse à tout.
20 Ne maudis pas le roi, même en pensée, et ne maudis pas le riche dans la chambre où tu couches, car l’oiseau pourrait en emporter le son, l’animal ailé pourrait répéter tes paroles.

Activité saine et réjouissance (Ecclésiaste 11.1-8)

11 Jette ton pain à la surface de l’eau, car avec le temps tu le retrouveras.
2 Donnes-en une part à sept et même à huit personnes, car tu ne sais pas quel malheur peut arriver sur la terre. 3 Quand les nuages sont gorgés d’eau, ils la déversent sur la terre. Si un arbre tombe, que ce soit au sud ou au nord, il reste là où il est tombé.
4 Celui qui observe le vent ne sèmera pas et celui qui regarde les nuages ne moissonnera pas. 5 Tu ne sais pas quel parcours le vent suit ni comment les os se forment dans le ventre de la femme enceinte; de même tu ne connais pas l’oeuvre de Dieu, l’auteur de tout ce qui existe.
6 Sème tes graines dès le matin et le soir ne laisse pas ta main en repos, car tu ne sais pas ce qui réussira: est-ce que ce sera ceci ou cela? Est-ce que l’un et l’autre seront également bons? 7 La lumière est douce et il est agréable, pour les yeux, de voir le soleil. 8 Si donc un homme vit longtemps, qu’il se réjouisse pendant toutes ces années, tout en se souvenant des jours sombres, car ils seront nombreux. Tout ce qui arrive n’est que fumée.
EN VOIR PLUS
Chargement