×

De nombreux chrétiens essaient de traiter la Bible comme s’il s’agissait de la grande encyclopédie de Dieu – un index thématique des problèmes humains et des solutions divines.

Si vous consultez l’Écriture à la recherche d’un sujet spécifique, il se peut que vous ne le trouviez pas explicitement référencé entre la Genèse et l’Apocalypse. (Par exemple, la crise de la quarantaine, les adolescents, les réseaux sociaux, une pandémie mondiale, et bien d’autres).

Frustrés et découragés, beaucoup d’entre nous se tournent vers d’autres sources et choisissent de n’utiliser l’aide de la Bible que lorsqu’elle parle clairement du sujet en question.

Ou bien, nous pouvons tomber dans une autre erreur subtile. Puisque nous croyons que « toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour l’enseignement » (2 Timothée 3.16), nous risquons de tordre et de modifier l’Écriture pour lui faire dire quelque chose qu’elle ne dit pas.

Ces deux erreurs passent à côté du génie de ce qu’est la Bible. La Bible est un récit, l’incroyable histoire de la rédemption avec des notes théologiques divines qui englobe chaque vie humaine. Elle est complète dans sa portée mais pas exhaustive dans son contenu.

Ainsi, même si la Bible n’aborde pas directement toutes les expériences que vous rencontrez en 2021, elle peut faire l’exégèse (ou l’interprétation) des questions les plus profondes de votre existence. Voici quatre raisons qui l’expliquent :

1. La Bible nous présente un monde réel.

Vous ne pouvez pas la lire très longtemps avant de rencontrer l’honnêteté choquante de la Bible. La vie dans le monde déchu n’est ni minimisée ni édulcorée (voir Romains 8.20-22). Pourtant, de nombreux chrétiens sont confus, découragés, surpris et non préparés parce qu’ils ne comprennent pas l’environnement dans lequel ils vivent, travaillent, jouent et adorent.

2. La Bible nous présente des personnes réelles.

Les personnages de l’Écriture ne sont pas des poupées de cire dans un musée de la culture humaine, ni des personnages de dessins animés aux sourires mielleux et aux voix mélodieuses. Une richesse de toute la gamme des émotions humaines transparaît presque à chaque page de l’Écriture.

En étudiant la Bible, nous sommes amenés à pénétrer dans les recoins des cœurs humains pour examiner leurs pensées, inspecter leurs désirs et comprendre leurs choix. Ce faisant, nous sommes exposés et confrontés. Il n’y a pas de meilleure méthode de connaissance de soi et d’exposition de soi que le miroir des Écritures (Jacques 1.22-25).

3. La Bible nous appelle à l’adoration d’un Dieu réel.

Le Dieu de l’Écriture n’est pas le héros d’un mythe. Il n’est pas la projection d’esprits faibles qui ont besoin de dépendre de quelque chose plus que d’ eux-mêmes. Au contraire, Lui, le Créateur, le Soutien et le Maître de tout ce qui est, est le seul Être de l’univers digne d’être adoré.

La révélation de Dieu dans les Écritures est le seul endroit où l’on peut trouver un véritable espoir dans absolument tous les domaines de la vie. Il est le seul à être à la fois entièrement au-dessus de tout ce à quoi nous sommes confrontés (Éphésiens 4.6) et intimement familier avec tout cela (Psaume 139.3, Hébreux 4.15). Nous accourons vers Lui parce qu’Il est le Seigneur de tout et qu’Il a le pouvoir de nous aider.

4. La Bible nous accueille dans une véritable rédemption.

Le monde est rempli de faux systèmes de rédemption. Le gouvernement, l’éducation, la philosophie, la sociologie et la psychologie promettent tous la rédemption, mais aucun ne peut la réaliser. S’ils avaient pu traiter les résultats complets et dévastateurs du péché, Jésus ne serait jamais venu.

La Bible m’invite à l’espoir qui ne peut être trouvé que dans un Rédempteur. S’il n’y a pas d’aide et d’espoir pour ce qui est à l’intérieur de moi (Psaume 51.10), il n’y a aucune chance que je puisse un jour gérer correctement ce qui est à l’extérieur de moi.

Ces quatre perspectives bibliques – Monde réel, Personnes réelles, Dieu réel, Rédemption réelle – nous donnent une sagesse essentielle pour tout ce à quoi nous serons confrontés dans la vie humaine.

Ce n’est que lorsque nous voyons le monde comme étant brisé, nous-mêmes comme étant des pécheurs, Dieu dans toute sa gloire et l’intégralité de l’œuvre du Rédempteur, que nous pouvons avoir une perspective équilibrée et fonctionnellement valable sur tout et n’importe quoi !

 

Que Dieu vous bénisse,

Paul David Tripp


Questions de réflexion

  1. Identifiez un combat personnel actuel de votre vie que l’Écriture n’aborde pas explicitement. Quels sont les nouveaux défis culturels ou technologiques auxquels nous sommes confrontés et qui n’existaient pas à l’époque biblique ?
  2. Comment avez-vous fait récemment l’expérience de la chute du monde réel dont parle la Bible ? Cela vous a-t-il pris par surprise, ou n’étiez-vous pas préparé à ce que vous deviez affronter ?
  3. Nommez quelques personnes réelles dans la Bible qui ont connu des luttes similaires aux vôtres. Comment ont-elles réagi ? Comment était leur relation avec le Seigneur, et comment pouvez-vous apprendre de leur histoire ?
  4. Quel réconfort pouvons-nous trouver dans le fait que Dieu « connaît toutes mes voies » (Psaume 139.3) ? Soyez précis. Indiquez comment votre Sauveur a été tenté comme vous et avec quelles faiblesses Il peut compatir (Hébreux 4.15).
  5. De quelles manières avez-vous montré hier, que vous aviez besoin de l’œuvre de sanctification ? Dans quels domaines avez-vous besoin de confesser vos péchés et de vous en repentir ? Comment les promesses de Dieu vous donnent-elles de l’espoir pour aujourd’hui dans votre combat contre la tentation ?
EN VOIR PLUS
Chargement