×

Ceci pourrait révéler mon âge, mais je suis assez vieux pour me souvenir d’une publicité sur la bière des années 1970: « On a qu’une vie, et il faut la croquer à pleines dents. »

Plus récemment, cette mentalité de « profiter de tout » a été développée par nos jeunes avec le hashtag #YOLO (you only live once – on ne vit qu’une seule fois). Peut-être avez-vous entendu une variante de la déclaration: « On ne vit qu’une fois, mais si on le fait correctement, une fois suffit. »

Ces phrases à la mode révèlent que chaque génération partage une chose en commun: nous souffrons tous d’amnésie face à l’éternité.

L’amnésie face à l’éternité place tous nos espoirs et nos rêves dans ce siècle présent. L’amnésie face à l’éternité rend les plaisirs présents plus attrayants et séduisants, et les difficultés actuelles plus douloureuses et décevantes. Ceux qui souffrent d’amnésie face à l’éternité travaillent de manière obsessionnelle pour éprouver du plaisir et, dans l’anxiété, font tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter l’inconfort.

Quoique notre théologie confessionnelle sur l’éternité dise, beaucoup d’entre nous traitent ce monde et l’instant présent comme si c’était tout ce qui existe. Nous vivons avec une mentalité de destination au lieu d’une mentalité de préparation.

Nous avons besoin du rappel qui se trouve dans 2 Corinthiens 5: 1–5. Les Écritures parlent de l’éphémérité de ce monde et du siècle présent en faisant une analogie avec le fait d’habiter dans des tentes. L’image est celle des pèlerins voyageant vers leur destination finale, qui installent des lieux d’habitation portatifs en cours de route. Votre tente vous rappelle que vous n’êtes pas encore à destination. Elle vous annonce que vous n’êtes toujours pas chez vous.

 

Habiter dans des tentes avec une mentalité de préparation est conçu par Dieu pour produire trois choses en nous: le désir, la maturité et l’espoir.

  1. Dieu veut que les déceptions du monde présent nous donnent envie du monde prochain. Ce monde présent n’est pas un endroit sûr vers lequel chercher un sentiment de bien-être, alors nous gémissons avec l’ardent désir de revêtir notre domicile céleste. (2 Corinthiens 5:2, Romains 8:23)
  2. Dieu sait aussi que nous ne sommes pas assez matures pour passer l’éternité avec lui. Nous sommes trop impressionnés par notre sagesse, notre force et notre droiture. Nous luttons pour aimer le Créateur plus que sa création. Nous voulons faire notre propre volonté et écrire nos règles. Les pressions d’aujourd’hui produisent des changements de caractère essentiels qui nous mûrissent pour demain. (1 Pierre 1:7, Philippiens 1:6)
  3. Enfin, Dieu utilise ce moment présent pour produire en nous une espérance solide. Dans sa générosité, Il nous permet d’avoir un avant goût de ce qui est à venir, pour ne pas paniquer face à la difficulté et à la déception. Par grâce, nous savons que Dieu nous conduit vers un lieu où la souffrance du moment présent ne sera plus. (Apocalypse 21:4, 1 Corinthiens 15:19)

Vivez-vous avec une mentalité de destination? Essayez-vous de remplir votre vie d’autant de plaisir, de bonheur et d’exaltation que possible? Vous n’obtiendrez jamais de ce monde ce que vous ne pourrez expérimenter que dans le prochain.

Demandez au Seigneur de vous aider à vivre avec une mentalité de préparation. Abonnons-nous à nouveau aujourd’hui pour être sur l’agenda éternel de Dieu, de sorte que notre bonheur ultime ne soit pas ce qu’il est en train de faire.

Gémissez pour toujours, embrassez le processus de sanctification et anticipez le paradis que ce monde ne fournira jamais.

Vous pouvez le faire avec confiance, sachant que Dieu ne vous laissera jamais seul: «Et celui qui nous a préparés pour cela, c’est Dieu, qui nous a donné le gage de l’Esprit.» (2 Corinthiens 5:5)

 

Dieu vous bénisse,

Paul David Tripp


Questions de réflexion 

  1. Comment avez-vous vu la mentalité de destination être célébrée dans votre culture? Quels mensonges croient-ils et promeuvent-ils?
  2. De quelle manière profitez-vous au maximum de la vie? Comment justifiez-vous les décisions prises par amnésie face à l’éternité
  3. Cette semaine, comment pouvez-vous vivre plus comme un pèlerin habitant une tente? Soyez spécifiques.
  4. Admettez-vous facilement votre immaturité spirituelle? Ou êtes-vous sur la défensive et avez-vous du mal avec le processus de sanctification ces derniers temps? Quel est ce domaine où vous êtes faibles sur lequel Dieu travaille?
  5. Quelle souffrance expérimentez-vous actuellement que l’éternité effacera? Comment cela vous donne-t-il de l’espoir, vous permettant de continuer à avancer aujourd’hui?

Traduit à partir de : The Theology Of Tents (And Beer?)

EN VOIR PLUS
Chargement