Aidez-nous à produire des ressources gratuites pour la francophonie.

×

Piotrków Trybunalski, Pologne, 24 mars 2022

Cher Tim et la communion unie pour l’Évangile en Europe,

Nos efforts pour apporter de l’aide aux réfugiés et victimes de la guerre aussi bien ici qu’en Ukraine se sont jusqu’ici développés de deux manières :

  1. Répondre aux besoins des personnes que nous accueillons à la fois dans notre église et chez les particuliers. Cela comprend le logement et la nourriture, mais aussi l’aide pour les soins médicaux, le transport, les questions juridiques et autres.
  2. Envoi de nourriture, d’articles médicaux et sanitaires, de matelas, de sacs de couchage, de couvertures, d’articles de toilette, et autres aux personnes en Ukraine. Cependant, nous ne le faisons pas à tâtons, mais nous avons des contacts ukrainiens de confiance en Ukraine et en Pologne. Nous sommes donc en mesure d’envoyer des transports avec de l’aide, précisément dans les zones les plus nécessiteuses et nous le faisons via des chrétiens que nous connaissons personnellement et via des églises locales en Ukraine. Jusqu’à présent, nous avons atteint des endroits comme : Jytomir, Androuchivka, Tchoudniv, Korosten, Dnipro, Kiev, Makariv, Kharkiv et aussi Svitlodarsk (notamment pour l’armée territoriale ukrainienne qui s’y trouve). Certaines marchandises nous sont données mais la plus grande partie (la nourriture en particulier) nous devons l’acheter.

Hier, un autre minibus s’est rendu dans la région de Jytomyr, rempli de nourriture, y compris des aliments pour bébés et enfants dont on a tant besoin. Le coût total de la nourriture était d’environ 1200 £. Le bus ukrainien conduit par un Ukrainien (Nikolai) est arrivé à Piotrków avant-hier.

a été chargé, a fait le plein d’essence et a reçu de notre part quelques bidons pleins d’essence ; il est reparti pour Jytomir. Le coût du carburant s’est élevé à environ 300 £. Lorsque Nikolaï arrivera à destination la nourriture sera distribuée par une église locale là-bas. Il est toujours en train de conduire quand j’écris ces mots.

 

Nous avons déjà envoyé quelques bus comme celui-ci et un camion au cours des trois dernières semaines. Nous espérons en envoyer davantage, mais tout dépendra de la disponibilité des ressources, tant matérielles que financières.

Hier, Nikolaï a amené à Piotrków un couple d’Ukrainiens : Nikolaï (60 ans) et Tatiana (65 ans aujourd’hui, née le 24 mars). Ils sont originaires de Sievierodonetsk (extrême est de l’Ukraine). Il y a plus d’un an Tatiana a été diagnostiquée avec un cancer d’une partie de son système digestif. Elle a été opérée pour la première fois en avril 2021 et la seconde opération a eu lieu le 25 février 2022. Peu après, les Russes ont bombardé Sievierodonetsk, si bien qu’elle a dû quitter l’hôpital en urgence peu après l’opération. Son mari a dû enlever lui-même ses points de suture quelques jours plus tard. Heureusement, on lui avait appris à le faire lorsqu’il était dans l’armée, il y a de nombreuses années. Tatiana a désespérément besoin d’un traitement médical supplémentaire. Nous avons donc cherché une assistance médicale pour elle ici, mais nous devons d’abord les emmener dans un bureau local pour les enregistrer s’ils doivent être pris en charge par notre NHS.

Effectivement, cela a eu lieu aujourd’hui.

La première nuit nous les avons installés dans notre bâtiment d’église. Malheureusement, depuis, puisque nous avons manqué de places dans nos chambres d’hôtes, nous avons ouvert un autre espace dans le grenier du bâtiment et y avons mis des gens sur des matelas. Nous avons aussi un peu d’espace dans le sous-sol mais il est beaucoup plus facile de chauffer le grenier que le sous-sol. Mais qui sait, peut-être devrons-nous utiliser le sous-sol pour héberger des réfugiés. Afin d’assurer un minimum d’intimité aux gens, nous construisons quelques écrans pour que les gens puissent avoir leur « chez soi ». Nous avons déjà trouvé une place pour Tatiana et Nikolai dans une famille de notre église.


Les photos que vous pouvez voir présentent :

– l’achat de nourriture en vrac chez un grossiste local à Piotrków Trybunalski,

– un entrepôt que quelqu’un nous a laissé utiliser gratuitement pour stocker les différents biens collectés et achetés pour les acheminer en Ukraine plus tard,

– le chargement d’un minibus,

– le remplissage des bidons d’essence,

– Nikolai (le chauffeur ukrainien) et Igor (qui est aussi ukrainien et membre de notre église à Piotrków maintenant) qui sont nos personnes de contact avec différentes personnes en Ukraine. À l’arrière-plan de la photo avec Nikolai et Igor, vous pouvez voir une partie du sous-sol de notre église que nous avons transformé en un centre de distribution de vêtements et de chaussures d’occasion pour les réfugiés.

– un centre de distribution de nourriture situé dans la salle à manger de notre club pour enfants.

Vous trouverez ci-joint d’autres photos des personnes que nous avons hébergées dans notre bâtiment d’église :

– Inna et sa fille Eva, âgée de 16 mois,

– Katia et Ira – deux jeunes femmes chrétiennes de l’église de Jytomyr,

– Kateryna et Lila (K est une personne née de nouveau, L est une catholique romaine – elles ne sont pas apparentées),

– Roman (le fils de Kateryna) ; nous avons réussi à obtenir un vélo pour lui mais aussi pour quelques autres réfugiés, ce qui les aide beaucoup à se déplacer dans la ville,

– Tatiana et Nikolai (son mari) de Sievierodonetsk,

– Tatiana se reposant dans leur « chez eux » derrière l’écran de couverture.

– Iouri qui est venu à Piotrków avec ses parents âgés, mais après une nuit à Piotrków, ils se sont rendus à Szczecin (nord de la Pologne) où ils avaient des contacts ukrainiens. Iouri et ses parents sont un exemple de réfugiés ukrainiens que nous accueillons pour une ou deux nuits avant qu’ils ne poursuivent leur voyage.

– Svetlana et Olga (mère et fille de Kiev, sœurs en Christ) sont hébergées chez quelqu’un dans la ville voisine de Bełchatów. Ania et moi les avons invitées à déjeuner après le service dimanche dernier,

– Tania avec deux de ses enfants : Valeria (17 ans) et Matt (3 ans). Le garçon est autiste.

– Le pasteur Iouri et sa femme Lena (et moi Daniel). Ils sont de Nizhyn près de Tchernihiv. La semaine dernière, Iouri a rejoint sa femme et leurs trois garçons (Miroslav, David et Tim) ici à Piotrków et avait amené avec lui leurs deux filles aînées, la mère de Lena et leurs deux petits chiens (mère et fils). Pour l’instant, ils vivent tous (!) dans une petite chambre d’une auberge locale, mais nous avons cherché un logement plus adéquat pour eux, ainsi qu’un emploi pour Iouri (en plus d’être pasteur, il est aussi mécanicien automobile).

Il m’est impossible d’écrire tout ce dont nous sommes témoins et ce que nous vivons dans le cadre de nos efforts pour donner un coup de main à nos frères et sœurs en Christ de et en Ukraine, ainsi qu’à tous ceux qui, d’après les statistiques de l’Union européenne, ont besoin d’aide ; ainsi qu’à tous les autres qui, selon les paroles de notre Seigneur Jésus-Christ, sont nos voisins que nous devons aimer « … non seulement en paroles ou en discours, mais aussi en actes et dans la

vérité ». 1 Jean 3:18.

Merci beaucoup d’être un élément essentiel de cet « amour en action ». Sans vous et votre amour concret, nous ne serions pas en mesure de faire ce que nous avons fait jusqu’à présent. Ensemble, nous formons les bras bienveillants de notre Père céleste qui tend la main à toutes ces personnes défavorisées d’Ukraine avec son amour. Nous continuons à agir et à prier pour eux et pour la paix en Ukraine.

Mais s’il vous plaît, priez aussi pour nous. Priez que nous ayons assez de force et de sagesse pour savoir comment et où aider de la manière la plus intelligente mais pour qu’aussi nous soyons de bons et fidèles gestionnaires des ressources célestes.

À Dieu soit toute la gloire !

Vôtres en Christ Jésus,

Daniel Krystoń – depuis un poste avancé à Piotrków Trybunalski, en Pologne.

EN VOIR PLUS
Chargement