×

Seigneur

Permets-moi de ne pas oublier les bénédictions somptueuses qui rythment ma vie.

Permets-moi de ne pas oublier ta miséricorde qui se renouvelle chaque jour.

Permets-moi de ne pas oublier que peu importe ce à quoi je suis confronté, je n’y fais jamais face seul.

Permets-moi de ne pas oublier ton incroyable patience et ton amour que je mets à l’épreuve.

Permets-moi de ne pas oublier ta force qui vient combler chacune de mes faiblesses.

Permets-moi de ne pas oublier ta provision constante et ta protection.

Permets-moi de ne pas oublier la grâce qui pardonne et qui couvre tous mes péchés.

Permets-moi de ne pas oublier mon inclusion dans ton royaume de justice et d’amour.

Permets-moi de ne pas oublier la sagesse et la direction de tes commandements.

Permets-moi de ne pas oublier le ministère commodifiant et convainquant de ton Esprit.

Permets-moi de ne pas oublier la gloire de ta création et comment elle me fait me souvenir de toi.

Permets-moi de ne pas oublier que mon histoire a été incluse dans ta grande histoire de rédemption.

Permets-moi de ne pas oublier que tu as fourni tout ce dont j’ai besoin pour la vie et la piété.

Permets-moi de ne pas oublier qu’aucun problème ne peut venir sur mon chemin qui est en dehors de ton contrôle.

Permets-moi de ne pas oublier que ta grâce généreuse devrait faire taire mes vantardises.

Permets-moi de ne pas oublier d’abandonner ma propre gloire au profit de la tienne.

Permets-moi de ne pas oublier que tu accueilles ma confession et que tu ne réponds jamais avec mépris.

Permets-moi de ne pas oublier de vivre chaque jour à la lumière des gloires à venir.

Permets-moi de ne pas oublier le don majestueux de la sagesse de ta sainte Parole.

Permets-moi de ne pas oublier la puissance lumineuse et responsabilisante de ton Esprit.

Permets-moi de ne pas oublier que ta conviction est un signe de ta miséricorde.

Permets-moi de ne pas oublier le don de ton Église avec sa communion et son instruction.

Permettez-moi de ne pas oublier mon identité éternelle en tant qu’enfant de Dieu.

Permets-moi de ne pas oublier qu’un jour, mon péché et ma souffrance ne seront plus.

Bénis le Seigneur, ô mon âme, et n’oublie pas tous ses bienfaits (Psaume 103:2)

Que Dieu vous bénisse,

Paul David Tripp


Questions de réflexion

  1. À quand remonte la dernière fois que vous avez pris un moment pour énumérer toutes les raisons pour lesquelles vous devriez être reconnaissant? Quels sont les avantages de cet exercice?
  2. De quelle partie de la liste « permets-moi de ne pas oublier » aviez-vous conscience et pour laquelle vous êtes le plus reconnaissant? Pourquoi ?
  3. De quelle partie de la liste « permets-moi de ne pas oublier » n’aviez-vous que peu ou pas conscience? Pourquoi cela pourrait-il être le cas? En quoi cet oubli est-il dangereux ?
  4. Sans minimiser leur douleur ou leur souffrance, comment pouvez-vous encourager les autres à regarder la vie à travers le prisme de la gratitude?

 

Traduction : Anaïs Visca

EN VOIR PLUS
Chargement