×

Il y a tant de déceptions dans la vie,
Mais je ne suis jamais déçu de
toi.
J’échoue dans mes projets et tentatives,
Mais ta force est éternelle et
infinie.
Tant de méchanceté autour de moi
Mais tu m’as toujours traité avec
tendresse.
Je suis si égoïste parfois
Mais toi, tu es débordant de
générosité.
Trop souvent je suis en colère
Mais toi, tu es lent à la colère et riche en
bonté
Mes jugements peuvent être bien trop hâtifs,
Mais toi, tu es patient, miséricordieux et
bienveillant.
Parfois ma vie semble hors de contrôle
Mais sur toutes les choses que tu as faites, tu règnes en
maître.
J’échoue souvent face à mon péché,
Mais toi, tu es en toutes choses infiniment
saint.
Je vis dans un monde dénué de vérité,
Mais toi, tu es la source de toute
vérité.
Je fais souvent face à ma faiblesse,
Mais à toi, rien n’est impossible ; tu es ma
force.
Il y a tant de choses que j’ignore,
Mais avec toi, il n’y a pas de surprises ou de
mystères.
Je ne fais pas souvent ce que j’ai promis,
Mais toi, dans toutes les situations et en toutes choses, tu es
fidèle.
Je condamne facilement,
Mais toi, tu es prompt à pardonner et tu donnes grâce sur
grâce.
J’utilise la force pour mon propre bien,
Mais toi, c’est pour le bien de tes enfants que tu déchaînes ta
puissance.
Je donne souvent aux gens ce que je pense qu’ils méritent,
Mais toi, tu donnes sans cesse à cause de ta
miséricorde.

Alors je déclare que :
si j’avais été livré à moi-même, je n’aurais jamais été à la hauteur de ta
gloire.
Mais tu ne m’as pas laissé seul.
Tu m’as intégré à ton plan de
rédemption.
Parce que je vis en toi et toi en moi,
malgré mes échecs, je possède
l’espérance.
Elle est avec moi qu’importe où je vais, ce que je fais ;
elle demeure aujourd’hui, et demain,
après-demain et pour toute
l’éternité.

Que Dieu vous bénisse,

Paul David Tripp

 

 

Psaume 103

Bénis l’Éternel, mon âme !
Que tout ce qui est en moi
Bénisse son saint nom !
Bénis l’Éternel, mon âme,
Et n’oublie aucun de ses bienfaits !
C’est lui qui pardonne toutes tes fautes,
Qui guérit toutes tes maladies.
C’est lui qui délivre ta vie de la tombe,
Qui te couronne de bonté et de compassion.
C’est lui qui rassasie de biens ta vieillesse,
Qui te rajeunit comme l’aigle.
L’Éternel fait justice,
Il fait droit à tous les opprimés.
Il a fait connaître ses voies à Moïse,
Ses hauts faits aux enfants d’Israël.
L’Éternel fait grâce, il est rempli de compassion,
Il est lent à la colère et riche en bonté.
Il ne conteste pas sans fin,
Il ne garde pas éternellement sa colère.
Il ne nous traite pas conformément à nos péchés,
Il ne punit pas comme le mériteraient nos fautes,
Mais autant le ciel est élevé au-dessus de la terre,
Autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent ;
Autant l’orient est éloigné de l’occident,
Autant il éloigne de nous nos transgressions.
Comme un père a compassion de ses enfants,
L’Éternel a compassion de ceux qui le craignent.
Car il sait de quoi nous sommes faits ;
Il se souvient que nous sommes poussière.
L’homme ? Ses jours sont comme l’herbe,
Il fleurit comme la fleur des champs :
Lorsqu’un vent souffle sur elle, elle disparaît
Et la place qu’elle occupait ne la reconnaît plus.
Mais la bonté de l’Éternel dure d’éternité en éternité
pour ceux qui le craignent,
Et sa justice demeure pour les enfants de leurs enfants,
Pour ceux qui gardent son alliance
Et se souviennent de ses commandements pour les mettre en pratique.
L’Éternel a établi son trône dans le ciel,
Et son règne domine tout l’univers.
Bénissez l’Éternel, vous ses anges,
Qui êtes puissants et forts et qui exécutez ses ordres,
En obéissant à sa parole !
Bénissez l’Éternel, toutes ses armées,
Vous qui êtes ses serviteurs et qui faites sa volonté !
Bénissez l’Éternel, vous, toutes ses œuvres
Dans tous les lieux où il domine !
Bénis l’Éternel, mon âme !


Pour aller plus loin

  1. Avez-vous récemment été méchant envers une personne ? Qu’avez-vous fait qui était indigne de l’amour du Seigneur ? Vous êtes-vous repenti(e) et avez-vous demandé pardon ?
  2. Quand avez-vous pour la dernière fois intentionnellement ignoré une occasion de vous montrer généreux et altruiste ? Avez-vous la possibilité de revenir arrière et de servir ?
  3. Qui est la dernière personne que vous avez jugée ? En quoi avez-vous plus de points communs avec elle que de différences ?
  4. Quel événement récent a montré que vous n’étiez tout simplement pas au contrôle de votre vie ? Comment avez-vous réagi à cette absence ou perte de contrôle ?
  5. Comment l’Éternel vous a-t-il montré qu’il était l’opposé de toutes vos faiblesses ? Cela vous fait-il peur, vous rend-il honteux ou pouvez-vous admettre votre nature et célébrer son amour inépuisable et inconditionnel ?
  6. Lisez les cinq premiers versets (ou plus) du Psaume 103 et reliez chacun d’eux à votre vie. Ensuite, écrivez votre propre version du passage pour adorer le Seigneur, vous souvenir de ses bienfaits et le remercier.
EN VOIR PLUS
Chargement