×

De nombreux mariages chrétiens sont en proie à une lutte ou à un dysfonctionnement sexuel. De nombreux maris et femmes dans l’Église ne font pas l’expérience de la belle et intime unité sexuelle que Dieu a conçue.

De nombreux hommes mariés chrétiens vivent une double vie ou une vie secrète en ligne. De nombreuses femmes chrétiennes mariées laissent leur esprit fantasmer. Et malheureusement, comme Adam et Eve dans Genèse 3, beaucoup de ces frères et sœurs dans la foi vivent dans le secret, le silence et la honte.

Qu’en est-il de vous ?

Dans un monde qui est devenu sexuellement fou, l’Église de Jésus-Christ doit faire mieux. Le silence doit être rompu. Un espoir biblique doit être donné. Davantage de mariages doivent faire l’expérience du pardon, de la liberté, de l’espoir et du courage de l’Évangile en matière de sexualité.

Voici quelques moyens d’y parvenir avec votre conjoint :

N’ayez pas honte d’être un être sexué.

La Bible nous enseigne que le sexe n’est pas un problème, c’est un don. Jésus n’a pas souffert et n’est pas mort pour vous libérer du sexe, mais pour vous libérer du péché sexuel. Notre problème majeur n’est pas que nous sommes des êtres sexués ; nous avons tendance à aimer la création plus que le Créateur (Romains 1.25).

Le sexe est une bonne et belle chose, mais le désir de cette bonne chose devient une chose mauvaise et dangereuse lorsqu’il devient une chose qui contrôle le cœur. Le péché et la lutte sexuelle ne sont pas d’abord une question de ce que nous faisons avec notre corps mais plutôt de ce que nous faisons avec notre cœur.

Ne niez pas que vous êtes un pécheur qui lutte avec le sexe.

Parfois, notre théologie pratique place à tort le sexe dans une catégorie différente. Nous croyons que Jésus est mort pour nos péchés et que sa résurrection est une promesse de pardon et de liberté, mais nous pensons à tort que l’immoralité sexuelle n’est pas un simple péché.

La Bible ne présente jamais le péché sexuel comme étant d’une nature différente des autres péchés. Le péché sexuel peut avoir des conséquences sociales et interpersonnelles différentes, mais il reste un péché, ni plus ni moins. Dans Romains 1, Paul énumère le péché sexuel parmi l’envie, les commérages et la tromperie, et même avec quelque chose d’aussi banal que la désobéissance aux parents.

L’ennemi trompeur et menteur s’efforce de vous convaincre que les dispositions de la croix ne peuvent pas vous aider parce que le péché sexuel est différent.

Vous n’avez pas à mener votre combat seul.

Le secret obscur du péché sexuel peut vous faire sentir étranger, incompris, rejeté et seul. Si vous êtes un enfant de Dieu, il est impossible que vous soyez seul !

Permettez-moi de faire cette distinction : il n’est pas impossible que vous vous sentiez seul, mais il est impossible que vous soyez seul. Vous et moi devons faire la distinction entre le pouvoir de ce que nous ressentons et les promesses bibliques qui devraient façonner notre façon d’agir et de réagir (voir Exode 3.12, Josué 1.5,9, Juges 6.12, 2 Samuel 7.9, Matthieu 28.20, Hébreux 13.5).

Dieu nous a également placés dans son Église parce qu’il sait que notre cheminement vers la pureté sexuelle est un projet communautaire. Comme le dit Paul dans Éphésiens 416, c’est « chaque articulation » qui fait sa part dans la croissance du corps du Christ vers la maturité.

Si vous voulez être sexuellement pur, vous avez besoin de personnes qui vous aident à vous voir d’une manière que le péché vous empêche de voir. Si vous voulez gagner du terrain, vous avez besoin de personnes qui vous confrontent lorsque vous vous rebellez et vous encouragent lorsque vous êtes faible.

Prêchez l’Évangile à vous-même, à votre conjoint et à d’autres couples mariés : Jésus a le pouvoir de produire une transformation permanente dans votre mariage et votre sexualité brisée.

 

Que Dieu vous bénisse,

Paul David Tripp


QUESTIONS DE RÉFLEXION

  1. En quoi le sexe est-il un don de Dieu ? Dans sa forme sainte et non altérée, comment le sexe peut-il approfondir l’amour et l’unité dans votre mariage ?
  2. Le sexe était-il un sujet tabou en grandissant ? Comment votre éducation ou vos expériences antérieures en matière de sexe ont-elles influencé votre approche actuelle du sexe avec votre conjoint ?
  3. Où et comment vous mettez-vous régulièrement en situation d’échec en vous exposant à des choses inutiles ?
  4. Êtes-vous honnête avec votre conjoint ou d’autres personnes lorsqu’il s’agit de questions concernant le sexe ? Que cachez-vous et pourquoi ?
EN VOIR PLUS
Chargement