Lévitique 5.1-19 ; Psaumes 3-4 ; Proverbes 20 ; Colossiens 3

Partager

Ecouter les chapitres du jour sur le site Audio Bible IBG : Lévitique 5.1-19 ; Psaumes 3 – 4 ; Proverbes 20 ; Colossiens 3

Colossiens 3 souligne des contrastes tellement forts qu’ils produisent un effet percutant. Dans 3.5-9, l’apôtre énumère d’un côté des péchés immondes : inconduite, impureté, passions, mauvais désirs, cupidité, colère, animosité, méchanceté, calomnie, paroles grossières, mensonges. Il qualifie la cupidité d’« idolâtrie » (v. 5). Il est facile de comprendre pourquoi. En effet, nous adorons ce que nous désirons le plus. Si la cupidité se trouve au cœur de nos désirs les plus profonds, le besoin de possession est devenu notre dieu, et nous entraîne à l’idolâtrie.

De l’autre côté, la liste des vertus que Paul dresse (v. 12-17) a toujours été associée à un authentique caractère chrétien. Je désire m’arrêter sur les deux derniers versets : « Que la parole du Christ habite en vous avec sa richesse, instruisez-vous et avertissez-vous réciproquement, en toute sagesse, par des psaumes, des hymnes, des cantiques spirituels ; sous (l’inspiration de) la grâce, chantez à Dieu de tout votre cœur. Quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant grâces par lui à Dieu le Père » (v. 16-17).

1° L’expression « parole du Christ » n’équivaut pas tout à fait à « Écritures ». Il s’agit de l’Évangile. Or ce sont les Écritures qui nous ouvrent l’accès à cet Évangile. La formule est suffisamment souple pour pouvoir signifier soit la parole que Christ a enseignée, soit la parole concernant Christ. Dans la mesure où Jésus-Christ l’a lui-même proclamé et incarné dans sa personne et son ministère, l’Évangile est aussi ce que les apôtres ont dit de Christ. La formule « parole du Christ » inclut donc les deux sens.

2° Elle est ce qui doit demeurer en nous dans toute sa richesse, remplir notre mémoire, occuper notre horizon, constituer notre priorité. Nous devons tellement la méditer en la repassant dans notre esprit et en réfléchissant à la manière de la mettre en pratique dans notre vie de tous les jours que, loin d’occuper un petit coin religieux de notre vécu, elle habitera pleinement en nous.

3° Cette expérience ne doit pas se limiter au domaine privé de notre méditation et de notre réflexion personnelle, mais s’étendre à la sphère de l’instruction et de l’exhortation mutuelles. L’enseignement dans l’assemblée locale doit être rempli de l’Évangile, ainsi que de ses implications et applications riches qui transforment la vie.

4° Le chrétien doit refuser tout ce qui est immonde et idolâtre, et se caractériser par la gratitude. L’apôtre déclare que nous avons été appelés à la paix, avant d’ajouter : « Soyez reconnaissants » (v. 15). Le chant des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels doit résonner dans nos cœurs « sous (l’inspiration de) la grâce » (v. 16). Paul conclut : « Quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant grâces par lui à Dieu le Père » (v. 17, italiques ajoutées).

Partager
EN VOIR PLUS
Chargement