×

Le chant du canal

Il y a des jours où l’eau du canal se tait, et puis des jours où elle s’écoule et chante, et personne ne l’entend, et d’autres où un musicien se penche sur l’eau – il s’appelle Samuel, – il écoute et il emporte en lui ce chant doux et léger de fin silence. Samuel est ami avec Léa, la libraire et son ami Tonin, le peintre. Tous les trois sont assis ensemble en terrasse, chez Momo. Ils ont courbé le dos et rapproché leur trois têtes, quand Momo arrive : « Qu’est-ce que vous complotez ? » Ils relèvent tous la tête...

Il faut que nous parlions de Bruno

Le Encanto de Disney montre le Sauveur Je commence souvent ma journée en entendant les pas, pas si silencieux, de ma fille de 4 ans qui tente de se faufiler dans la cuisine et qui murmure à notre Google Home : « Hey Google, joue Encanto. » Si nous ne l’en empêchions pas, les chansons du film à succès Encanto de Disney, qui vient de remporter l’Oscar du meilleur film d’animation, seraient diffusées en boucle dans notre maison. Ma fille n’est pas la seule. En une seule semaine de février, « We Don’t Talk about Bruno » a attiré 69,3 millions de flux et s’est...

Pour une fleur

Léa et Tonin marchent l’un près de l’autre, sur le bord du canal. Parfois, le rire de Léa fit concurrence à celui des mouettes qui tournent au-dessus de l’eau, verte. Tonin est souvent désopilant. Il voit la vie comme il la peint, légère, et différente. Toujours il garde le meilleur, les impressions heureuses. Sa parole est jardin, où Léa aime circuler. Ils approchent du café de Momo. Le soleil est sorti, encore pâle, mais prometteur. Le regard de Léa se pose sur les tables, dont Momo a changé la disposition, ce jour, devant le café. « Tu as vu, dit-elle à...

Vers la mer

Léa a fermé à clef – double tour – la porte d’entrée de sa péniche-librairie et elle va s’asseoir sur un banc, tout près, au bord du canal. Il fait bon. Elle a étiré ses jambes devant elle et les laisse reposer au sol, sur les talons. Et elle dépose aussi ses bras, comme de lourdes charges, de chaque côté du corps. Elle soupire, fatiguée. Elle a les yeux fermés. Elle se concentre sur le cri des mouettes. Tonin a encore les mains pleines des couleurs de ses pinceaux, mais il a eu besoin du dehors et il est sorti...

Ont-ils des ailes ?

La maman de Miyo a refermé le livre. Le livre d’images que Léa, la dame de la péniche-librairie, a donné à l’enfant. Il doit dormir à présent. Il est couché sur un matelas, posé à même le sol. Mais le sourire maternel est une maison protectrice. Et Miyo ferme les yeux, tranquille. Miyo entend le bruissement des voix entrecroisées de sa maman et de sa Néné, la grand-mère, et il part, lentement, dans le grand bateau du sommeil. Il dérive avec, dans la tête, les images du beau livre : une bande d’oies sauvages, noires et blanches, qui traversent le...

Plus de ressources

Trier par :
EN VOIR PLUS
Chargement