1 Rois 13 ; Philippiens 4 ; Ézéchiel 43 ; Psaumes 95 – 96

Partager

Ecouter les chapitres du jour sur le site Audio Bible IBG : 1 Rois 13 ; Philippiens 4 ; Ézéchiel 43 ; Psaumes 95 – 96

Quelques conseils pratiques pour les chrétiens (Philippiens 4.4-9) :

1) « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur » (v. 4). Ce commandement est tellement important que Paul le répète. Notre responsabilité de lui obéir est indépendante des circonstances ; en effet, aussi misérable que puisse être sa situation, le chrétien possède toujours les raisons les plus valables de se réjouir en Christ-Jésus : le pardon de ses péchés et la perspective d’une vie de résurrection dans les nouveaux cieux et sur la nouvelle terre, sans parler des consolations du Saint-Esprit dès maintenant, et bien d’autres privilèges encore. Sur le plan pratique, Paul sait que le chrétien qui se réjouit vraiment dans le Seigneur ne peut être un tricheur, un pleurnicheur, un voleur, un paresseux, un être médisant, amer et rempli de haine.

2) Soyez connus pour votre bonté (v. 5). Cette recommandation contient presque une contradiction dans les termes ! Dans notre culture, tout nous incite à être connus pour notre agressivité, pour notre force naturelle ou notre supériorité. La personne douce ne cherche généralement pas à être connue. L’apôtre veut que nous nous concentrions sur la douceur pour que finalement ce soit elle qui nous fasse connaître. La raison sur laquelle Paul fonde son commandement est : « Le Seigneur est proche ». Dans ce contexte, Paul ne veut probablement pas dire que le Seigneur revient bientôt, mais qu’il n’est jamais loin de son peuple : il est près de nous, nous observe, veille sur nous en tout temps. Cette certitude nous motive à agir comme il le désire.

3) Cessez de vous faire du souci (v. 6-7). Paul n’encourage pas une attitude qui consiste à fuir nos responsabilités, et encore moins à céder à un optimisme béat. En fait, il ne nous exhorte pas tout simplement à cesser de nous faire du souci, mais il nous révèle comment y parvenir, en remplaçant les préoccupations constantes par autre chose : « par la prière et la supplication, avec des actions de grâces [voilà de nouveau le thème de la louange], faites connaître à Dieu vos demandes » (v. 6). Paul n’ignore pas le poids de certains soucis dans la vie humaine. Comment le pourrait-il ? Ses lettres montrent à quel point il a été accablé de soucis. Mais il connaît aussi le remède. Le souci chasse la prière, ou la prière chasse le souci. De plus, l’apôtre insiste sur le fait que la prière d’intercession, régulière et reconnaissante procure « la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence » (v. 7).

4) Cultivez de saintes pensées (v. 8-9). Chassez les pensées impures qui vous assaillent. Nous sommes transformés par le renouvellement de l’intelligence (Romains 12.1-2). Veillez donc à ce qui nourrit votre esprit ; veillez sur vos pensées ; décidez d’orienter votre esprit vers ce qui est bon et sain, et n’entretenez pas des pensées d’amertume, de ressentiment, de convoitise, de haine ou de jalousie. Réfléchissez à toutes les choses que Paul énumère au verset 8. D’ailleurs, il est lui-même un exemple éloquent (v. 9) : il ne nous commande pas de faire ce qu’il ne pratique pas lui-même.

Partager
EN VOIR PLUS
Chargement