Reconnaître et gérer les séductions dans l’Église ?

Dès les débuts de l’ère chrétienne, les Églises ont dû faire face à diverses tentations ou séductions : immoralité et spiritualité désordonnée à Corinthe, retour aux œuvres de la Loi chez les Galates, soumission à des commandements humains à Colosses, laxisme à l’égard de Jézabel la prophétesse à Thyatire, suffisance à Laodicée… La liste est longue et met en lumière la fragilité du peuple de Dieu et la multiplicité des assauts qu’il subit. L’histoire de l’Église confirme amplement cette réalité et signale que chaque époque a connu des séductions particulières : celle du retrait du monde avec le monachisme à partir du IIIe siècle, de la collusion avec le pouvoir dès Constantin (IVe siècle), de l’influence de la philosophie grecque avec la théologie scolastique (XIe-XVe siècles), de l’enrichissement avec les indulgences (XIVe-XVe siècles)… Les Églises du XXIe siècle font aussi face à diverses séductions : consumérisme religieux, relativisme théologique et éthique, militances « idolâtres »… Nous essaierons de comprendre ce qui se joue et comment aider nos communautés à rester fidèles au Seigneur et à sa Parole.