×

Ecouter les chapitres du jour sur le site Audio Bible IBG : Genèse 14; Matthieu 13; Néhémie 3; Actes 13

Si nous devions lire la Genèse sans connaître le contenu d’aucun autre livre de la Bible, les quelques versets consacrés à Melchisédek seraient certainement parmi les plus énigmatiques (Genèse 14.18-20). De quelle manière ce personnage participe-t-il à l’intrigue du livre?

Sa mention résulte de la décision prise par Abram et Loth de se séparer pour mettre un terme aux querelles incessantes entre les bergers de leurs troupeaux respectifs (chap. 13). Loth choisit les plaines qui entourent Sodome et Gomorrhe. Mais Kedorlaomer et les roitelets ligués avec lui sont venus attaquer ces deux villes, ont fait de nombreux prisonniers, dont Loth et sa famille, et sont repartis avec un butin considérable, notamment les possessions de Loth. Abram et sa petite troupe de vaillants guerriers ont poursuivi les assaillants. En fin de compte, Loth et sa famille ont retrouvé la liberté, et les habitants des villes ont pu rentrer chez eux avec leurs biens. Abram a refusé la moindre récompense que lui proposait le roi de Sodome, une ville à la corruption proverbiale; en revanche, il accepte la bénédiction du roi de Salem (qui correspond peut-être à Jérusalem) et lui donne en re- tour la dîme de ses biens.

Historiquement, Melchisédek, dont le nom signifie « roi de jus- tice », semble être le roi de la cité de Salem (un mot qui signifie « paix » ou « bien-être »). Il exerce non seulement la fonction royale sur Salem, mais également celle de « sacrificateur du Dieu Très-Haut » (v. 18). C’est d’ailleurs au nom du Dieu Très-Haut qu’il bénit Abram. Le patriarche le respecte tellement, le connaissant peut-être des relations antérieures avec lui, qu’il l’ho- nore en retour.

Ne pensons pas qu’Abram fût la seule personne au monde à posséder une certaine connaissance du Dieu vivant. Melchisédek en était une autre. Abram trouve donc dans cet homme un certain lien de parenté. Dans un livre qui indique la généalogie précise de presque tous les personnages importants dans le fil du récit, Melchisédek apparaît et disparaît comme une étoile filante; on ne sait rien de ses parents, ni quand et comment il est mort. Lui et sa ville font contrepoids à Sodome et à son roi. Une fois encore, nous sommes devant deux villes: la cité de Dieu et la cité de l’homme (comme les appellerait Augustin).

Melchisédek n’est mentionné qu’en deux autres endroits de la Bible: la première fois au psaume 110 (cf. la méditation du 17 juin), la seconde dans la lettre aux Hébreux où l’auteur reconnaît que l’inclusion de Melchisédek dans la lignée des personnages importants de la Genèse n’est pas due au hasard; c’est un événement fortement chargé de symbole et qui revêt une signification extraordinaire (notamment dans Hébreux 7). Dieu prépare la voie au Roi-Sacrificateur suprême, non seulement par des prophéties orales mais également par des modèles (ou types) qui façonnent les attentes du peuple de Dieu.

EN VOIR PLUS
Chargement