Aidez TGC Évangile à équiper les croyants pour qu'ils restent fermement attachés à l'Évangile dans une culture qui change radicalement.

×

J’ai invité Katherine pour le déjeuner parce que je savais qu’elle me dirait la Vérité. Je mettais la pression sur mon mari pour une décision financière majeure – je savais que ce n’était pas bien mais je rationnalisais. J’avais besoin de quelqu’un qui me remettrait dans la bonne direction avec amour.

Katherine ne m’a pas déçue. Elle est mon amie la plus âgée et la plus franche.

Au fil des années, Dieu a pourvu plusieurs femmes plus âgées comme enseignantes et comme exemples. Quand j’avais 20 ans, j’observais les femmes dont je gardais les enfants. Dans la trentaine, c’était les femmes plus âgées qui dirigeaient les études bibliques pour les jeunes mamans. Maintenant, arrivée à la quarantaine, je me tourne souvent vers Katherine pour des conseils. Elle était déjà amie avec ma mère, avant ma naissance. Je sais qu’elle m’aime et veut le meilleur pour moi – et elle sait que le meilleur pour moi c’est grandir dans la ressemblance de Christ.

Avez-vous une amie plus âgée et franche ? Voici 3 raisons de s’engager à passer du temps avec quelqu’un qui peut apporter un conseil tiré de son trésor de sagesse biblique, et de son expérience.

1 – les amies plus âgées sont souvent des amies plus franches

J’ai partagé mon combat contre ce péché avec Katherine ce jour-là parce que je savais qu’elle offrirait une perspective différente des amies de mon âge. Mes amies plus jeunes vont excuser mon comportement parce qu’elles combattent les mêmes problèmes ou parce qu’elles ne veulent pas mettre en danger notre amitié.

Proverbes 27 :6 dit : « Les reproches d’un ami prouvent sa fidélité, mais les baisers d’un ennemi sont trompeurs » J’ai besoin d’une amie qui accepte le risque de me blesser pour ma sanctification.

Parce que Katherine est une amie-mentor, et n’a pas mon âge, elle est sage et franche. Les femmes plus âgées ont appris par expérience que l’amitié véritable peut supporter la confrontation et en être fortifiée. Elle se soucie moins de m’offenser et se soucie plus de la façon dont mon péché offense le Seigneur. Elle se soucie plus de mon mariage que de ce que je pense d’elle. Elle dit la vérité gentiment, mais elle n’évite pas les conversations difficiles.

Quand je partage mes combats avec Katherine, elle n’excuse pas mon péché et elle ne me plaint pas pour mes difficultés avec le mariage ou la parentalité.  Elle me pose gentiment les bonnes questions pour faire apparaitre mon péché caché. Elle encourage ma repentance plutôt que de rationnaliser. Et elle me rappelle la vérité de l’évangile : parce que j’ai été sauvée par la vie, la mort et la résurrection de Jésus, je peux persévérer dans la sainteté pour Sa gloire jusqu’à ce qu’Il me rende parfaite au ciel.

2 – Les amies plus âgées et plus franches offrent le bénéfice de leur recul

Nos amies du même âge sont dans les mêmes zones de combat que nous. Elles se battent pour survivre à la pression des attentes des autres, pour naviguer avec nos parents âgés, ou pour continuer à faire rimer saison de mariage heureuse et famille nombreuse. Ne vous méprenez pas ; ces amitiés ont de la valeur. Oui, nous avons besoin de nos amies qui ont les mêmes combats, mais on a aussi besoin d’une amie qui nous dise « voilà ce qu’il faut faire ».

Katherine est une pionnière qui a voyagé à travers ma saison de la vie et en a gagné le bénéfice du recul. C’est un guide avec une sagesse plus grande, une expérience de vie, et du temps dans la Parole de Dieu. Comme Proverbes 16 :31 le dit : « Les cheveux blancs sont une couronne d’honneur ; c’est dans le chemin de la justice qu’on la trouve ».

Mon amie plus âgée et plus franche a vu combien les schémas pécheurs qui commencent dans notre trentaine ou quarantaine ont des ramifications à long terme dans la cinquantaine ou la soixantaine. Elle peut voir au-delà de mes circonstances présentes et voit comment mes choix vont affecter ma route – parce qu’elle l’a vu avant. Son don de recul lui permet de donner des avertissements et des encouragements de toutes ces décennies que ceux de ma génération n’ont pas vécues.

3 – Les amies plus âgées et plus franches marchent avec nous dans la Sagesse

Katherine a étudié la Parole de Dieu et a vécu l’évangile dans sa vie pendant trois décennies de plus que moi. Son cœur et son esprit sont une malle aux trésors de sagesse, de compréhension et de recul. L’Ecriture est constamment sur ses lèvres.

Elle ne donne pas l’impression d’être arrivée à la perfection. Elle partage honnêtement ses propres combats et me rappelle qu’on est ensemble dans ce processus de sanctification. Mais chaque épreuve que le Seigneur lui a fait traverser, chaque tentation qu’elle a combattue, chaque heure qu’elle a passée dans la parole de Dieu l’a amenée plus loin sur le chemin de la sagesse. Je suis reconnaissante qu’elle prenne du temps pour moi et partage ce qu’elle a appris avec une sœur plus jeune qui est quelques centaines de kilomètres derrière.

Proverbes 13 :20 dit : « Celui qui fréquente les sages devient sage, mais celui qui se plaît avec les insensés s’en trouve mal ». Marcher avec ma sage amie m’encourage à étudier la parole de Dieu et à grandir dans l’évangile.

Quand Katherine et moi déjeunions ce jour-là, elle a pointé avec amour à mon mécontentement, mon égoïsme, et mon manque de gratitude pour ce que Dieu m’a donné. Elle m’a rappelé la bonté de Dieu, et m’a encouragée à attendre Son temps pour toute chose. Elle m’a tendrement amenée à refuser d’endommager mon mariage et m’a guidée sur le chemin de la soumission à mon mari et au Seigneur.

Si vous n’avez pas de Katherine dans votre vie, demandez au Seigneur de vous en envoyer une. Demandez-lui le courage de vous rendre vulnérable et de bénéficier de sa sagesse. Il se peut que dans quelques années, la sagesse que vous avez acquise deviendra ce qui fera de vous l’amie plus âgée et plus franche de quelqu’un d’autre.

Traduction par Catherine Dickson

EN VOIR PLUS
Chargement