SAINTE : Stratégies pour lutter contre la convoitise

by Mitchell Griest on Unsplash

Je pense à des hommes et à des femmes. Pour les hommes c’est évident. La nécessité de lutter contre le bombardement de la tentation visuelle de porter les yeux sur des images sexuelles est urgente. Pour les femmes c’est moins évident, mais tout aussi important si on élargit le champ de la tentation à la nourriture, la forme ou les fantaisies relationnelles. Quand je parle de « convoitise » je désigne le domaine de la pensée, de l’imagination, et du désir qui mènent à l’inconduite sexuelle.

Voici donc une liste de stratégies dans la guerre contre les mauvais désirs, développée sous la forme d’un acronyme, S.A.I.N.T.E.

S – Savourez une satisfaction supérieure.

Cultivez votre capacité à prendre plaisir en Christ. Une des raisons pour lesquelles la convoitise règne chez tant de personnes est qu’elles trouvent Christ peu attrayant. Nous cédons à la tromperie parce que nous éprouvons peu de joie en Christ. Ne dites pas simplement, « Ca ne me ressemble pas ». Quelles étapes avez-vous franchi pour éveiller votre affection pour Jésus ? Vous êtes-vous battus pour la joie ? Ne soyez pas fatalistes. Vous avez été créés pour chérir Christ de tout votre cœur – plus que vous ne chérissez le sexe ou le sucre. Si vous avez peu d’appétit pour Jésus, des plaisirs en concurrence vont triompher. Implorez Dieu de vous accorder la satisfaction que vous n’avez pas : « Rassasie-nous chaque matin de ta bonté, et nous serons toute notre vie dans la joie et l’allégresse » (Psaumes 90.14). Puis regardez, regardez, regardez à la Personne la plus splendide de l’univers jusqu’à ce que vous le voyiez tel qu’il est.

A – Ancrez la promesse et le plaisir de Christ

Ancrez fermement dans votre esprit jusqu’à ce que les autres images soient repoussées. « En gardant les regards sur Jésus » (Hébreux 12.2). C’est ici que de nombreuses personnes échouent. Elles abandonnent trop rapidement. Elles disent, « J’ai essayé de les repousser, et ça n’a pas fonctionné ». Je leur demande, « Combien de temps avez-vous essayé ? Jusqu’à quel point avez-vous exercé votre esprit ? » L’esprit est un muscle. Vous pouvez l’infléchir avec ardeur. Assaillez le Royaume avec force (Matthieu 11.12). Soyez brutaux. Tenez la promesse de Christ devant vos yeux. Tenez-la. Tenez-la ! Ne la laissez pas s’échapper ! Continuez à la tenir ! Pendant combien de temps ? Aussi longtemps que nécessaire. Battez-vous ! Pour l’amour de Christ, battez-vous jusqu’à ce que vous l’emportiez ! Si une porte de garage électrique était sur le point d’écraser votre enfant, vous la soutiendriez de toutes vos forces et vous crieriez à l’aide, et la soutiendriez et la soutiendriez et la soutiendriez.

I – Impliquez-vous dans une activité utile

Une activité loin de l’oisiveté et d’autres attitudes vulnérables. La convoitise pousse vite dans le jardin des loisirs. Trouvez une bonne œuvre, un travail à faire, et mettez-y toute votre énergie. « Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit et servez le Seigneur » (Romains 12.11). « Soyez fermes, inébranlables. Travaillez de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur » (1 Corinthiens 15.58). Abondez dans le travail. Levez-vous et faites quelque chose. Balayez une pièce. Enfoncez un clou. Ecrivez une lettre. Réparez un robinet. Et faites-le pour l’amour de Jésus. Vous avez été faits pour gérer et créer. Christ est mort pour vous rendre « zélés pour de belles œuvres » (Tite 2.14). Remplacez des désirs trompeurs par une passion pour les belles œuvres.

N – Dites NON à toute pensée lascive dans les cinq secondes.

Dites-le avec l’autorité de Jésus-Christ. « Dans le nom de Jésus, NON! ». Vous ne disposez pas de beaucoup plus que cinq secondes. Donnez-lui plus de temps que cela sans opposition, et elle s’ancrera avec tant de force qu’elle en sera presque immuable. Dites-le à voix haute si vous l’osez. Soyez ferme et guerrier. Comme l’a dit John Owen, « Tuez le péché ou il vous tuera. » Frappez vite et frappez fort. « Résistez au diable et il fuira loin de vous » (Jacques 4.7).

T – Tournez résolument votre esprit vers Christ comme satisfaction supérieure.

Dire « non » ne suffira pas. Vous devez passer de la défense à l’attaque. Combattez le feu par le feu. Attaquez les promesses du péché avec les promesses de Christ. La Bible qualifie les pensées lascives de « désirs trompeurs » (Ephésiens 4.22). Elles mentent. Elles promettent plus qu’elles ne peuvent procurer. La Bible en parle comme étant les « désirs que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance » (1 Pierre 1.14). Seuls les sots cèdent. « Il s’est tout à coup mis à la suivre, pareil au bœuf qui va à la boucherie » (Proverbes 7.22). La ruse est vaincue par la vérité. L’ignorance est vaincue par la connaissance. Il doit s’agir d’une vérité glorieuse et d’une connaissance magnifique. C’est la raison pour laquelle j’ai écrit Jésus – Prendre plaisir à le découvrir(disponible en anglais ici: http://www.desiringgod.org/books/seeing-and-savoring-jesus-christ). Nous devons remplir nos esprits avec les promesses et plaisirs supérieurs de Jésus. Puis nous devons nous tourner vers eux immédiatement après avoir dit, « NON! ».

E – Evitez autant qu’il est possible et raisonnable les images et les situations qui éveillent le désir impropre.

J’écris « possible et raisonnable » car une certaine exposition à la tentation est inévitable. Et j’écris « désir impropre » car tous les désirs pour le sexe, la nourriture et la famille ne sont pas mauvais. Nous savons qu’ils sont impropres et inutiles quand ils deviennent asservissants. Nous connaissons nos faiblesses et ce qui les déclenche. L’ « évitement » est une stratégie biblique. « Fuis les passions de la jeunesse et recherche la justice » (2 Timothée 2.22). « Ne vous préoccupez pas de votre nature propre pour satisfaire ses convoitises » (Romains 13.14).

EN VOIR PLUS
Chargement