Quand Moïse Prêche l’Évangile

Note du rédacteur : L'article suivant est un extrait adapté du nouveau livre  « Coming Home: Essays on the New Heaven & New Earth », édité par Don Carson et Jeff Robinson. ‬


‪L'Ancien Testament renferme délibérément une tension narrative non résolue, et cette tension même constitue toute la base de L’ÉVANGILE. La tension narrative, cela signifie que vous ne savez pas ce qui va se passer et qu'il y a des forces contraires à l'œuvre. En d'autres termes, la phrase : « Le Petit Chaperon Rouge apporta des friandises à sa grand-mère » n'est pas narrative. Elle est juste un rapport des faits. « Le Petit Chaperon Rouge apporta des friandises à sa grand-mère, mais le Grand Méchant Loup l'attendait pour la dévorer » est une narration, parce qu'il existe une tension. Nous sommes amenés à nous demander, « Qu'est-ce qui va se passer ? »‬

‪La tension narrative qui impulse tout le livre de Deutéronome est la même tension narrative qui impulse tout l'arc narratif de la Bible, jusqu'à la croix.‬

‪« Mais j'imagine que cette tension n'est pas résolue dans Deutéronome », répondez-vous. Oui et non. Ce qui est beau dans la Bible, c'est la merveilleuse préfiguration tout au long de ses pages de la manière dont la résolution va se réaliser. Et il y a de la préfiguration dans Deutéronome 30.‬

‪Ce chapitre a beaucoup à dire sur l'avenir, et même si, à un endroit, il semble que Moïse parle du présent, Paul explique dans Romains 10 que Moïse parlait de l'avenir.‬

‪Moïse dit trois choses sur l'avenir dans ce chapitre.‬

1 . « Il vous est impossible d'être bon ».‬

‪La première chose qu'il dit, c'est que nous manquons tous de vivre comme nous le devrions. C'est une des questions les plus importantes de Deutéronome 30. En effet, si vous ne gardez pas cela à l'esprit, vous allez mal interpréter la dernière partie du chapitre. Regardez le verset 1 :‬

‪Lorsque toutes ces paroles se réaliseront pour toi, la bénédiction et la malédiction que je mets devant toi, si tu les prends à cœur au milieu de toutes les nations chez lesquelles L'ÉTERNEL, ton Dieu, t'aura banni . . .‬

‪Moïse dit que les Israélites seront dispersés. Si l'on revient à Deutéronome 28, la malédiction ultime est l'exil et la dispersion. Donc, en essence, le verset 1 dit : « Tu vas échouer. Tu vas faire venir sur toi toutes les malédictions de l'alliance. La pire chose que Dieu a dit qu'il t'arriverait si tu désobéissais à l'alliance, va t'arriver » .‬

‪Les lecteurs américains de Deutéronome savent combien notre culture aime les orateurs qui motivent. Nous apprécions quand les autres nous disent ce que nous pouvons faire et comment nous pouvons vivre. D'une certaine manière, l'ensemble du livre de Deutéronome est comme un discours de motivation. C'est un merveilleux traité éthique. C'est une vision d'intégrité, de justice et de vie humaine au plus haut niveau. Moïse prêche la première série de sermons de l'histoire ; c'est ainsi que certains ont décrit Deutéronome ; et dans le fond, il est en train de dire : « Je veux que vous viviez comme cela », presque à la manière d'un orateur motivant d'aujourd'hui.‬

‪Mais comment se termine le discours de motivation de Moïse ? Après avoir dit aux Israélites de vivre selon les normes éthiques des chapitres 1 à 29, en effet il conclut : « Permettez-moi de souligner ceci. Vous allez échouer ! Vous ne ferez aucune de ces choses dont je parle ! Vous allez échouer lamentablement ! Je dépense ma salive pour rien ! ».‬

‪Vous pourriez dire que ce n'est pas un bon discours de motivation, et vous auriez raison. Mais c'est une superbe prédication de L'ÉVANGILE.‬

‪Vous pourriez dire que ce n'est pas un bon discours de motivation, et vous auriez raison. Mais c'est une superbe prédication de L'ÉVANGILE.‬

‪Tout comme Moïse, qui commence par dire aux Israélites : « Vous allez échouer », les prédicateurs de L'ÉVANGILE doivent constamment rappeler aux gens ce qu'ils savent déjà dans leur cœur, mais qu'ils refusent d'admettre : « Vous savez ce qu'il faut faire, mais vous n'y arriverez jamais sans une aide de l'extérieur. Vous n'allez jamais vous ressaisir ».‬

‪2. « Dieu peut réparer votre cœur ».‬

‪Le Deutéronome dit aussi que Dieu a un plan pour réparer les cœurs, pour nous reconstruire. Dans Deutéronome 30.2-5, Moïse prédit que les Israélites seront exilés et que Dieu les ramènera. Mais lorsqu'il arrive au verset 6, il dit :‬

‪L'Éternel, ton Dieu, circoncira ton cœur et le cœur de ta descendance, afin que tu l'aimes de tout ton cœur et de toute ton âme et que tu vives.‬

‪Il parle de quelque chose que met en évidence le reste de la Bible. Jérémie et Ézéchiel l'appellent la nouvelle alliance. Paul, dans Romains 2.29, dit que nos cœurs sont circoncis, et dans Philippiens 3.3, que nous sommes la vraie circoncision. Voici donc l'Évangile, et voici une perspective qui va bien au-delà de la vie des Israélites de cette époque.‬

‪Qu'est-ce que cela signifie que d'avoir un cœur « circoncis » ? C'est une idée qui nous semble effrayante, n'est-ce pas ? Peter Craigie dit que, lorsque le livre du Deutéronome parle de Dieu qui circoncit le cœur, c'est une métaphore qui évoque la façon Dieu nous opère du cœur. Alors que la circoncision était un signe d'obéissance extérieure, de l'entrée dans la communauté de l'alliance et de soumission à la loi de Dieu, la circoncision du cœur c'est la motivation à obéir qui vient de l'amour à l'intérieur de la personne. Le texte dit : « L'Éternel, ton Dieu, circoncira ton cœur et le cœur de ta descendance, afin que tu l'aimes de tout ton cœur et de toute ton âme, et que tu vives » (Deut. 30.6) . ‬

‪Pensez au mariage. Au cours des années, il y a eu de nombreux mariages arrangés; les noces ont bien eu lieu mais il n'y a pas eu d'amour. Mais, dans la période où j'étais en train de tomber amoureux de ma femme, et où elle m'a demandé de faire un changement dans ma vie, les désirs de Kathy étaient mes ordres. J'étais amoureux, donc je ne considérais pas cela comme l'obéissance ou comme la soumission à sa volonté à elle, même si dans un sens c'était le cas. Kathy n'exigeait rien, mais par amour, j'étais en train de changer cet aspect de ma vie. Ce que vous devriez faire et ce que vous voulez faire deviennent une seule chose. Notre plaisir et notre devoir sont les mêmes. C'est cela, un cœur circoncis.‬

Notre plaisir et notre devoir sont les mêmes. C'est cela, un cœur circoncis.‬

Il y a une phrase étrange dans Colossiens 2.11 que l'on pourrait traduire : « En Christ, vous [les chrétiens] avez été circoncis de la circoncision du Christ ». Paul enseigne que tu reçois non seulement un cœur nouveau lorsque tu deviens chrétien, mais également un cœur circoncis grâce à la circoncision du Christ.‬

‪Et quelle est la circoncision du Christ ? A la croix, Jésus subissait la malédiction de l'alliance : être coupé. Si tu mens, si tu triches ou si tu fais du tort à quelqu'un d'autre, la sanction retrouvée à maintes reprises dans le livre du Deutéronome, c'est d'être coupé de l'assemblée. Mais la sanction pour avoir désobéi à Dieu c'est d'être coupé de Lui. Et être coupé de Lui c'est être coupé de la vie, de la lumière et de tout ce qui est bon. A la croix, Jésus a enduré cette peine. Il souffrait l'expérience cosmique que nous méritons, la punition de notre péché.‬

‪Souvenez-vous d'Eden. Adam et Ève ont été expulsés – ou retranchés – à cause de leur péché, et un ange avec une épée a été positionné afin de barrer le chemin de l'arbre de vie. Le seul moyen de retourner à l'arbre de vie était de passer sous l'épée. Et à la croix, Jésus-Christ est passé sous l'épée. C'est dans ce sens-là qu'Il a été circoncis.‬

‪Parce que Jésus-Christ a vécu cette circoncision pour vous et moi, non seulement nous gagnons, de façon objective, une relation avec Lui par la foi, mais de façon subjective, le fait de Le contempler portant notre malédiction, fait que notre plaisir est la même chose que notre devoir.‬

‪Si le fait de voir ce que Jésus a fait au Calvaire, subissant à votre place ce « retranchement » cosmique, vous pousse à dire : « Je mérite vraiment d'être retranché, et Jésus l'a fait pour moi », alors vous savez que vous êtes en train d'expérimenter la circoncision du cœur.‬

‪3 . « Jésus l'a fait pour vous ».‬

‪La dernière chose que dit Deutéronome 30 à propos de l'avenir se trouve à la fin du passage, où le livre semble parler uniquement du présent. Jusque-là, Deutéronome 30.1-6, plongeant le regard dans les couloirs du temps, disait en effet : « D'abord, vous allez échouer, toutes les malédictions vont venir sur vous, et vous allez partir en exil ; mais Dieu vous ramènera et vous circoncira le cœur ». Voilà la promesse de la nouvelle alliance et de la nouvelle naissance. Mais ensuite, dans Deutéronome 30.11-15, Moïse leur dit : « Vois, je mets aujourd'hui devant toi la vie et la prospérité, la mort et la destruction ».‬

‪On pourrait penser que Moïse revient au présent lorsqu'il décrit ce qu'il est en train d'exiger des Israélites « aujourd'hui ». Il dit que sa loi n'est pas trop difficile, au contraire elle est proche, elle est même dans leur bouche et dans leur cœur. Qu'est-ce que cela signifie ? D'un côté, cela signifie que les Israélites n'ont aucune excuse. La loi de Dieu est claire. Ils n'ont pas besoin de traverser la mer pour consulter des sages ou des mystiques pour découvrir la volonté de Dieu ; au lieu de cela elle est venue vers eux.‬

‪Et pourtant, comme le souligne Tom Schreiner, Paul, plus tard, va citer ce passage, tout en sachant que Moïse avait déjà dit que les Israélites ne pourraient pas garder cette alliance et qu'ils ne la garderaient pas. Par conséquent, Paul a absolument raison d'interpréter Moïse dans Romains 10.4, 6-9 comme il le fait. Schreiner affirme que Paul applique les paroles de Moïse pour démontrer que, à la fin, la seule parole qui ne vous écrasera pas, qui n'est pas trop difficile pour vous, qui ne nécessite pas la traversée de la mer pour l'obtenir, c'est L'Évangile.‬

‪Jésus a déjà fait l'impossible pour vous.‬

Si vous essayez de vous sauver vous-même, c'est comme si vous disiez à Jésus que ce qu'Il a fait n'a pas d'importance.‬

‪Si vous essayez de vous sauver vous-même, c'est comme si vous disiez à Jésus que ce qu'Il a fait n'a pas d'importance.‬

‪N'essayez pas de gagner votre salut, dit Paul. Faire cela, c'est faire monter Jésus de l'abîme ou le retenir au ciel. Mais Il est venu du ciel et Il est allé dans l'abîme pour vous sauver. Si vous essayez de vous sauver vous-même, c'est comme si vous disiez à Jésus que ce qu'Il a fait n'a pas d'importance.‬

‪L'Évangile est la seule parole qui n'est pas trop difficile pour vous, et seul l'Évangile ne vous écrasera pas. Toute autre parole le fera. Donc, dans le fond, Moïse est en train de dire : « Un jour, l'Évangile va se répandre ».‬

‪Et par la grâce de Dieu, c'est ce qui s'est passé.


Traduction : Linda Garcia

Cet article vous a plu ? Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + seize =

EN VOIR PLUS
Chargement