Vos dons peuvent tuer : 4 dangers pour les leaders qui ne comptent que sur leurs aptitudes

Le caractère et les compétences sont essentiels pour les leaders. L’Écriture parle ainsi de David, le roi d’Israël : « [il] les a dirigés avec un cœur intègre et les a guidés avec des mains habiles. » (Psaume 78.72) Autrement dit, David possédait le caractère et la compétence.

Quand les personnes pensent à développer des leaders, ils pensent souvent aux aptitudes nécessaires qui ont besoin d’être acquises. Souvent, la formation de responsables dégénère jusqu’à devenir uniquement une formation axée sur les dons. Même s’ils sont importants, il y a quatre conséquences dangereuses si l’on développe uniquement les aptitudes :

1. Les compétences dépassent le caractère

Quand la formation des responsables est séparée de la formation de disciples, les aptitudes peuvent grandir tandis que le coeur se refroidit. Les leaders de plus en plus compétents auront probablement de plus en plus de responsabilités. Si les responsabilités grandissantes ne sont pas accompagnées d’une croissance au niveau du caractère, tôt ou tard, le leader « implosera ».

2. Le feu des projecteurs surpasse la sanctification

Quand des leaders deviennent compétents, leurs talents attirent souvent l’attention. Leurs dons affichés les placent sous le feu des projecteurs. Mais quand le feu des projecteurs surpasse la sanctification, les leaders sont voués à la chute. Et ils en blesseront d’autres sur la route. Si nous développons des leaders suréquipés et sous-sanctifiés, nous sommes en train de blesser les leaders et ceux qu’ils dirigent. 

3. Le talent l’emporte sur la disponibilité 

C’est une belle affirmation souvent utilisée : « Dieu est plus concerné par ma disponibilité que par mon talent. » Le coeur de cette déclaration est de tout Lui abandonner, de se concentrer sur Sa puissance et non sur la nôtre, de saisir que nous sommes un simple vase d’argile et que la puissance est dans le message pas en nous. Trop souligner les aptitudes peut entraîner les leaders à penser que la puissance est dans leur talent et non dans le Seigneur. Une formation axée sur les compétences, sans prendre le cœur en considération, peut encourager les leaders à croire en eux-mêmes et non en Lui. 

4. Le don éclipse le service

Tandis que la formation axée sur les compétences aide les leaders à connaître et à développer leurs forces, le danger est qu‘ils veuillent uniquement servir « dans leur zone de confort ». C’est sage de servir avec ses dons, mais ils ne doivent jamais éclipser le christianisme fondamental — la réalité est que nous sommes serviteurs, aucun d’entre nous n’est au-dessus des autres, ou au-dessus des tâches, quelles qu’elles soient. Sans concentration sur le Seigneur et sur Son oeuvre pour nous et en nous, les leaders développeront un dédain envers tout ce qui est en dehors de leurs dons. En d’autres termes, on développera des leaders doués, mais égoïstes, des leaders qui dirigent avec leurs dons et non avec un désir de servir. 

Nous devons développer de nouvelles aptitudes sans négliger le coeur, sans négliger le caractère.


Note éditoriale : cet article a d’abord été publié sur ericgeiger.com.

Partager
EN VOIR PLUS
Chargement